Changement Climatique : Bamako abritera du 24 au 25 avril, la première Conférence Régionale sur le Financement Climat Décentralisé au Sahel.

0

A partir de demain mercredi, s’ouvriront les travaux de la première Conférence Régionale sur le Financement Climat Décentralisé au Sahel à l’Hôtel de l’amitié sous la co-présidence du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation et du Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.

-Maliweb.net- Cette conférence première du genre  est organisée par l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT) en partenariat avec la Near East Fondation (NEF) , membre du consortium Décentralisation des Fonds Climat (DFC) qui aura pour thème « Leçons apprises et opportunités pour la mise à échelle des mécanismes de financement  décentralisé pour une adaptation efficace des collectivités territoriales aux changements climatiques au Sahel »

Selon l’un des organisateurs de la conférence, M Ali Bocoum, elle est organisée dans la perspective de l’accréditation de l’ANICT au Fond vert pour le climat, avec le soutien financier du Département d’aide du gouvernement Britannique (UKAid ) à travers le programme BRACED (Building Resilience and Adaptation to Climate Extremes and Disasters). Y Prendrons part à cette conférence les Institutions de la République, Administration, collectivités, partenaires techniques et financiers, société civile, secteur privé, chercheurs et étudiants pour qu’ensemble relever le défi des changements climatique dans notre pays, ajout ’il.

Au cours de cette conférence, une plaidoirie sera menée autour de quatre messages clés qui pourront avoir des impacts positifs sur le comportement des Hommes qui sont entre autres : Le dispositif de décentralisation est un cadre opportun pour une gouvernance locale efficace de l’adaptation des collectivités territoriales aux changements climatiques ; Pour un développement local résilient , il est nécessaire de renforcer les systèmes de planification et de budgétisation des collectivités territoriales afin d’intégrer les risques liés aux changements climatiques ; La décentralisation des fonds climat favorise une plus grande implication et responsabilisation des collectivités territoriales dans la lutte contre les changements climatiques et enfin la décentralisation des fonds climat est une stratégie pertinente de renforcement de la résilience des communautés aux changements climatiques dans le pays du sahel.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here