Lutte contre la défécation à l’air libre : Saniyathon, un mécanisme innovant en faveur de l’assainissement

0

En effet, selon les statistiques de la Direction nationale de l’assainissement, près de 1.688 villages maliens sont déclarés FDAL (Fin de défécation à l’air libre) touchant une population de 1.373.510 personnes à travers cinq régions du Mali. Au niveau de ces cinq régions qui comptent 9.392 villages, on dénombre près de 70% qui pratiquent la DAL (Défécation à l’air libre) ; ce qui équivaut à 6.258 villages, et qui constitue un constat alarmant. C’est dans ce contexte que des acteurs de la société civile, en partenariat avec les services techniques de l’assainissement, les collectivités territoriales et les partenaires au développement, ont vu la nécessité d’initier un mécanisme innovant de mobilisation des ressources financières internes en vue de réaliser des latrines en milieu rural.

 

Ce mécanisme innovant appelé Saniyathon ou téléthon en faveur du Saniya (assainissement) consistera à mobiliser des ressources internes auprès des leaders communautaires et externes, auprès des partenaires engagés dans la cause de l’environnement. Pour cette 1ère édition qui a pour marraine la Première Dame de la République du Mali, Mme Kéïta Aminata Maïga, non moins présidente de l’Ong Agir, vu la pratique de la défécation à l’air libre dans la région de Koulikoro, les initiateurs ont jugé nécessaire de cibler cette région pour la réalisation des latrines à partir des fonds qui seront mobilisés pendant le Saniyathon. C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée jeudi 12 novembre à la Maison de la presse par les initiateurs dans le cadre du lancement dudit événement, avec à leur tête Dounantié Dao, président de la Coalition nationale de la campagne internationale pour l’eau potable et l’assainissement (Cn-Ciepa/Wash).

 

Entre autres objectifs, le Saniyathon vise à sensibiliser l’opinion nationale et régionale sur les effets néfastes de la défécation à l’air libre ; à attirer l’attention des leaders de la région de Koulikoro sur l’insuffisance des latrines au niveau de leur région ; à amener les partenaires techniques et financiers à intensifier leurs efforts en faveur de la réalisation de latrines en milieu rural dans la région de Koulikoro…

Ce Saniyathon qui se tiendra en février 2016 à partir de 19 heures au Centre international de conférence de Bamako, et qui sera retransmis en direct sur l’Ortm, s’appuiera sur le slogan : «L’accès aux toilettes est une question de dignité humaine». Ce qui cadre bien avec la pensée de la Première Dame du Mali qui soutient que «l’assainissement au Mali n’est pas uniquement une question de réalisation d’infrastructures, mais fondamentalement une question de comportement de l’homme».

 

Trois étapes importantes sous-tendront le processus Saniyathon : activités pré-Saniyathon, activités lors de la Nuit Saniyathon et activités après Soirée-gala. La gestion des fonds collectés auprès des leaders et donateurs, selon les initiateurs, constituera le dispositif essentiel de ce processus. C’est pourquoi d’ailleurs, soutiennent-ils, un compte spécial Saniyathon sera ouvert auprès de WaterAid afin de coordonner la gestion des fonds avec les Ong/Associations sélectionnées pour la réalisation des latrines. Ils assurent également qu’il ne s’agira pas seulement de réaliser des latrines, mais qu’un suivi de leur usage et de leur entretien sera fait par un comité local mis en place.

Bruno E. LOMA

PARTAGER