Problématique de l’assainissement et de la protection de l’environnement : Les Gilets Verts lancent la campagne de sensibilisation de proximité en Commune I

0

A l’instar des cinq (5) autres communes du District de Bamako, la campagne de sensibilisation de proximité a été lancée par les Gilets Verts  ce samedi 7 décembre 2019 sur le terrain de Korofina. En présence du représentant du chef du quartier et des chargés des Gilets Verts au Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable (MEADD), Alassane Traoré et Fousseyni Diawara.

Aujourd’hui, tous les bamakois sont d’avis que la Capitale est sale. Elle souffre des déchets plastiques, des eaux usées, de mauvaise gestion des boues de vidange, de manque de dépôt final pour les ordures et de station de traitement des boues de vidange et des mauvais comportements des populations.

Face à cette situation, les pouvoirs publics ont pris plusieurs initiatives dont les Gilets Verts. Selon le chargé de mission du MEADD, Alassane Traoré, cette campagne de proximité va permettre aux Gilets Verts de passer de porte en porte pour expliquer, sensibiliser les populations sur les conséquences néfastes de l’insalubrité et des déchets qui cohabitent avec les habitants. Car, pour lui, si la population, la jeunesse sont conscientes des défis qui assaillent notre pays, ce serait facile de relever les défis liés aux problématique de l’assainissement et de la protection de l’environnement. « Aucun pays ne peut pas se développer sans l’assainisssement », a-t-il insisté.

Pour sa part, le représentant des Gilets Verts en Commune I, Yaya M’Bo, cette campagne consiste à lutter contre l’insalubrité dans la Commune I. Il souligne que les Gilets Verts de la Commune I comptent aller plus loin. « Notre souhait est de parvenir à l’instauration de l’éducation environnementale dans la Commune et même dans les écoles de base » dit M. M’Bo.

Cependant, Yaya M’Bo a invité tous les Gilets Verts à maintenir le cap. Parce que pour lui, cette initiative prise par le gouvernement  est à soutenir. Il a témoigné que déjà, depuis deux mois, ils font des nettoyages des routes, des rues, des pavages dans les quartiers de la Commune I.

Mieux, pour que Bamako soit la ville coquette comme on l’appelait avant, la princesse Kamatari a initié un concours entre les six communes de Bamako où le gagnant va emporter 100 millions de FCFA.

Yacouba TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here