Un éboulement de terrain occasionne la mort de 5 maliens à Abidjan : Les autorités maliennes débloquent 5 millions F CFA

1

Cinq de nos compatriotes ont trouvé la mort dans un glissement de terrain à Anyama suite à la pluie qui s’est abattue le jeudi 18 juin 2020 sur le district d’Abidjan. Le Haut conseil des Maliens de l’extérieur, à travers son président, Habib Sylla, le Conseil de base de Côte d’Ivoire et le ministère des Maliens de l’extérieur, n’ont ménagé aucun effort pour assister nos compatriotes en détresse.

 Suite aux pluies diluviennes sur le District d’Abidjan, un éboulement de terrain à fait 13 morts dont 5 Maliens et plusieurs dizaines de sinistrés dont 167 Maliens. L’information est relayée sur la page du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME).

A Anyama, localité située à la périphérie d’Abidjan, plusieurs habitations ont été englouties avec leurs occupants, le jeudi 18 juin 2020, à 10 heures à la suite d’un éboulement dû aux pluies diluviennes qui s’abattent, ces derniers jours, dans le Grand-Abidjan.

Le glissement de terrain a touché au moins une vingtaine de maison et fait déplacer des familles. Une partie des rails, selon les autorités ivoiriennes a été touchée par l’éboulement.

Les responsables communales ont déplorés l’occupation anarchique  des sites. Selon elles, des maisons ont été construites sans normes et sans autorisation préalable de l’administration. Encore des comportements inciviques dangereux.

Juste après le sinistre, Habib Sylla, le président du Haut conseil des maliens de l’extérieur, a adressé ses condoléances aux parents des victimes. Il a remercié le gouvernement et le conseil de Base de Cote d’Ivoire qui, a-t-il dit, ne cessent d’assister nos compatriotes. « Pour ce sinistre, nous savons ce qu’ils ont fait. A chaque fois qu’une situation se présente, ils sont les premiers à se présenter. Je profite de l’occasion pour saluer et encourager les Conseils de base des pays même-là où il n’y a pas une Ambassade du Mali. Nous mesurons à sa juste valeur, le travail abattu par les Conseils de base », s’est félicité M. Sylla.

Le gouvernement du Mali à travers le ministère de tutelle, aussitôt informé, a selon le président Sylla, tout de suite réagit en envoyant 5 millions F CFA aux familles des disparus en guise de soutien. Se faisant, le premier responsable des Maliens de l’extérieur n’a pas manqué de remercier le ministère des Maliens de l’Extérieur qui a été à leur côté en des moments difficiles. Aux autorités ivoiriennes, le président du HCME leur a rendu un  hommage pour leur  assistance.

Coté ivoirien, les autorités ne sont pas restés en marge. Les 52 familles sinistrées d’Anyama ont reçu ce vendredi 26 juin, une aide du gouvernement afin de leur permettre de se reloger suite à l’éboulement survenu le 18 juin dernier. Une délégation du ministère en charge de la Solidarité a procédé à la remise de ces fonds dans l’enceinte de la paroisse Notre Dame d’Anyama où sont logées depuis le drame, une grande partie des sinistrés. Les familles ont reçu chacune la somme de 300 000 F CFA.

A cela s’ajoute l’appui du gouvernement aux structures religieuses qui les accueillent notamment la paroisse et la grande mosquée de la commune d’Anyama. 5 millions ont été remis au curé de la paroisse et 2 millions à l’imam de la grande mosquée afin de les soutenir. L’hôpital général d’Anyama a également bénéficié d’un appui pour la prise en charge des blessés à hauteur de 1 462 030 F CFA.

Mamadou Sidibé

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here