Un an après son incident avec le député Bourama Tidiane Traoré, Le juge Amadou Diadié Touré au cœur d’un autre pugilat

    Ce n’est pas un rêve, mais un fait insolite qui s’est bel et bien produit, le vendredi 4 décembre 2015, vers le petit soir, dans le quartier de l’Hippodrome, non loin du Champ Hippique de Bamako, avec le beau milieu du goudron transformé en ring de boxe.

    14

    Au cœur de ce pugilat, le jeune Juge de Paix à Compétence Etendue de Ouélessébougou, Amadou Bocar Touré, dit Diadié, celui-là même qui avait eu, le mardi 25 novembre 2014, pratiquement à la même heure, une altercation avec Bourama Tidiane Traoré, député élu dans la circulation électorale de Kati.

    Vendredi dernier encore, Amadou Bocar Touré dit Diadié a récidivé. Sa cible, cette fois-ci, le jeune Fily Dagnoko, employé de la société Mandeko-industries. Que s’est-il donc passé entre les deux hommes?

    Amadou Bocar Touré dit Diadié, que nous avons rencontré au Commissariat de police du 3ème arrondissement (où Fily Dagnoko a porté plainte), le samedi 5 décembre 2015 vers 14 heures, explique: «j’étais au téléphone, en train de conduire, dans la circulation, quand le jeune Fily a tapé avec sa main sur mon véhicule.

    Je me suis arrêté et je suis sorti de ma voiture. C’est là que les altercations ont commencé. Il a expliqué à certains que je lui avais tiré dessus avec mon pistolet, ce qui est faux. Je l’ai effectivement frappé et je reconnais avoir été le premier à avoir porté la main sur lui» nous a confié le jeune juge, sans être contredit par le plaignant, qui était lui aussi présent.

    Et Diadié d’ajouter qu’il était passé dans la famille du jeune Dagnoko pour présenter ses excuses, après que ce dernier lui ait dit être le frère d’un certain Sidi Dagnoko, que le magistrat semble connaitre très bien. C’est dire que, sans doute, les protagonistes de ce nouvel incident malheureux, qui est une mauvaise publicité pour le corps des magistrats, se sont réconciliés et que l’affaire pourrait s’arrêter au niveau du 3ème arrondissement.

    Mais le Commissaire, que nous avons également trouvé sur place, affirme que, ne pouvant auditionner un magistrat, il a saisi le Procureur Général, Daniel Téssougué, qui avait, on se rappelle, ordonné l’arrestation du député Traoré en 2014, sur la base du flagrant délit.

    Ce qui avait valu à l’Honorable Bourama Tidiane Traoré de passer une dizaine de jours en détention à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako, avant de recouvrer la liberté le mercredi 3 décembre 2014, suite à une résolution de l’Assemblée Nationale dans laquelle elle demandait, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, de surseoir aux poursuites engagées contre le député.

    Affaire à suivre.

    Yaya Samaké

    PARTAGER

    14 COMMENTAIRES

    1. voyons les amis, nul n’est parfait. c’est vrai que le juge a été le premier a porter la main sur dagnoko mais c’est ce dernier qui a cogner d’abord sa voiture. certes il n’a pas raison de téléphoner au volant, mais lui aussi il ne devrait pas cogné sa voiture. doit on se rendre justice dans ce pays ?

    2. Je pense c est l’occasion pour nous tous de demander pardon au depute Traore. Parcequ’a l epoque de son incident nous avions tous estime que c etait lui l’instigateur du probleme par le fait de son infiltration forcee dans les locaux du palais de la justice. L’histoire vient de nous donner plus d’eclaircissement.
      Le juge n est pas alle demander des escuses au pres de la famille Dagnoko parcequ ‘il connait quelqu’un labas, mais seulement il a realise que le peuple aura une bonne perspective sur ces cas precedents aussi bien que sur sa personne. Ces genres de comportement me font poser la question de savoir la definition du droit du systeme judiciaire au Mali. Ceux la meme qui sont censes inspirer les autres se permettent du n’importe quoi. Alors si reellement Danielle Tessougue croit reellement aux principes de l’equite ou impartialite en matiere de justice on pourra esperer de lire la suite de cette histoire.

    3. POUVEZ-VOUS ME CITER UN SEUL PAYS CIVILISE AU MONDE, OU UN TRISTE SINGE IRRESPONSABLE ET UN VULGAIRE COGNEUR INCAPABLE DE SE CONTROLER, PEUT EN MEME MEME TEMPS APPARTENIR A LA………MAGISTRATURE? 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

      Comment se malade peut-il n’avoir toujours pas été LIMOGE et DEMIS DE SES FONCTIONS? 😯 😯 😯 😯

      Nous sommes au 21ème siècle, et c’esst juste une question de…DIGNITE! 😥 😥 😥 😥 😥

    4. Le juge reconnait être le premier a’ porter la main sur le jeune. Je pense que c’est une affaire qui a été’ arrange’e au niveau familial. Le juge doit seulement se rappeler que nos traditions existent et nous tentons de les respecter MAIS IL EST JUGE ET NE DOIT PAS ACCEPTER DE SE RETROUVER DANS CERTAINES SITUATIONS! He has some anger issues. He needs to be treated!!!! CE QUE NOUS APPELONS FARIGNA au Mali, n’est rien d’autre qu’une … FOLIE!!! Je ne critique pas le juge parce que je suis convaincu qu’il a besoin d’être aide’!!!! MENTALEMENT QUELQUE CHOSE NE MARCHE PAS CHEZ LUI!!!

    5. Un JUGE qui telephone en CONDUISANT, le changement n’est pas pour demain ici.

      • Nostradamus
        “Un JUGE qui telephone en CONDUISANT, le changement n’est pas pour demain ici.”

        Effectivement! 🙄 🙄 🙄 🙄
        Et un “juge” qui en plus tabasse et cogne comme n’importe quel chauffeur de sotrama (TOUT EN RESTANT JUGE! 😯 ) non, vraiment, “le changement n’est pas pour demain”! 😳 😳 😳

        Ni même juste le DEVELOPPEMENT! 😥 😥 😥 😥

    6. Monsieur Aliou tu ne peux pas être plus royaliste que le roi! Le juge dit lui-même qu’il reconnaît avoir porté en premier la main sur le jeune homme et toi tu veux dire le contraire! Tu fais l’avocat du diable! Qui ne connaît pas la justice au Mali? Ils trouveront le Juge des juges devant eux le jour du jugement dernier et on saura bien qui juge qui et bien.

    7. Ce petit juge a l’air d’un arrogant tyrant… qui monte en puissance. Qu’il passe sa carriere a Ouelessebougou la-bas sinon a Bamako il ne sortir pas trois fois de sa voiture pour frapper quelqu’un.

    8. Aliou si tu vois que le juge en question n’a pas porte plainte et de surcroit presente ses excuses dans la famille du plaignant ce qu’il n’ a tord.en mon humble avis ce magistrat deshonore le corps il doit etre severement sanctionne.Des qu’il porte la main au plaignant il perd sa raison car la dernier mot lui appartient

    9. Un juge qui téléphone en conduisant n’est pas un juge c’est plutôt un criminel en puissance qu’il faut vite coffrer.

      Ou bien cet idiot ignore totalement le code de la route qui est un assemblage de textes règlementaires et législatives qu’il est sensé faire respecter en tant que juge, ou bien cet esbroufe se moque totalement de la loi malienne pour frimer inutilement en temps que digne juge de la boxe à compétence éparpillée!

    10. Je vois qu’au Mali, les juges ont le droit de téléphoner au volant en toute impunité.

    11. Voilà encore ils veulent coûte que coûte ternir l’image de ce digne fils du pays comment un magistrat aussi digne de ce nom peut porter la main sur un individu sans que celui ne l’offense jusqu’à un certain degré??? Soyons réaliste

      • il fait pire que ca. nous attendons la réaction du secrétaire general du SAM. C est de protéger aussi le métier de faire ton show dans les journaux pour le licenciement de ce jeune mal élevé. attendons la réaction du procureur pour l honneur de cette institution. C est inadmissible de la part d un juge.

      • Monsieur Aliou tu ne peux pas être plus royaliste que le roi! Le juge dit lui-même qu’il reconnaît avoir porté en premier la main sur le jeune homme et toi tu veux dire le contraire! Tu fais l’avocat du diable! Qui ne connaît pas la justice au Mali? Ils trouveront le Juge des juges devant eux le jour du jugement dernier et on saura bien qui juge qui et bien.

    Comments are closed.