Commissariat du 9eme arrondissement : Fin de course pour six voleurs de motos

    1

    Le  Commissariat de police  du 9ème arrondissement dirigé par la Compol Kamissoko a fait une belle moisson. Et cela, en mettant hors d’état de nuire six voleurs de motos à Sébénicoro. C’était ce mercredi 5 août 2020, à Sébénicoro.

    La vigilance des hommes du Commissaire Kamissoko a porté fruit pour les différents propriétaires de motos volés par les malfrats bien équipés pour leur sale besogne. Ils ont saisi une trentaine de motos Jakarta, plus de 200 pièces de motos, des équipements de vol, des cadenas et des factures de vente pour les nouveaux acheteurs. Du point de vue du commissaire Kamissoko, ces malfaiteurs opèrent en complicité avec certains réparateurs de motos dans la ville de Bamako.

    C’est devant un kiosque, le lieu de vente des motos volées que les éléments du chef BR, le lieutenant Somita Kéita, ont mis fin aux actions crapuleuses d’un groupe de voleurs âgés de trente à quarante ans. Selon le Commissaire de police du 9ème arrondissement, ils opéraient sous les ordres du chef de la bande nommé OD. Le patron du commissariat explique que depuis la veille de la fête de tabaski, ils ont reçu de nombreux plaignants concernant des cas de vols de motos.

    Selon lui, cela a encouragé les éléments de la Brigade de recherche à multiplier les contrôles et les investigations auprès des victimes pour d’éventuelles pistes. A l’entendre, le commissariat a fini par les cueillir et  mettre à la disposition du Procureur de la commune IV près le tribunal de Grande Instance de Bamako.

    Pour rappel, quatre de ces malfrats sont de Sébénicoro, non loin du marché. Les deux autres sont de Fadjiguila.

    Bazoumana KANE

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. Tous mes encouragements au personnel du Commissariat de Police du 9 e A, en particulier le Commissaire KAMISSOKO et sa brigade de recherche. Cette unité de police est au chevet de la population 24/24 h pour sa sécurité et la protection des biens . Malgre le manque de moyens : matériel, humain et autres , le 9 e A. a toujours œuvrer pour cette mission noble . Il est indispensable que la population aide cette police qui est là pour elle . L’implication de 4 des 6 malfrats , sont du quartier prouve à suffisance que le mal de la Racine se trouve au sein de la population.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here