Fana : encore un autre homme décapité

    1

    Un homme atteint de maladie psychiatrique a été retrouvé décapité jeudi 25 juillet 2019 près du marché de Fana. Sa tête coupée du reste de son corps a été découverte ce matin.

    Ce malade mental, communément appelé «Beret rouge», passait le plus clair de son temps à se promener dans la ville de Fana et n’était point agressif. C’est ce qui lui a permis d’avoir l’affection de tous. D’après lui-même, il serait originaire de Ségou Bamanankin.

    Après l’assassinat atroce d’une folle et sa fillette de 5 ans, le 29 avril 2018, la décapitation barbare d’une fillette albinos, Ramata, le 13 mai 2018, qui s’ajoutent aussi à l’assassinat ignoble d’une femme peulh et sa fille de 15 ans, le 22 avril dernier, la ville de Fana est sans doute aujourd’hui une ville dangereuse.

    Malgré les efforts consentis par le maire et l’honorable Diarassouba, pour l’ouverture d’un nouveau poste de police et l’éclairage public dans la ville, les atrocités continuent dans cette ville située entre Bamako et Ségou.

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    1. Si les habitants de Fana n’agissent pas en s’organisant pour éliminer ce mal la colère divine est sure de leur tombé sur la tête. Je ne chercherais pas a vivre dans une ville qui laisse les féticheurs commettre leur ignobles crimes rituels sur les enfants et les femmes.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here