Inculpé de coups mortels : Siné Kanté écope de 5 ans d’emprisonnement

    0

    La Cour d’Assises de Bamako a condamné au cours de son audience du jeudi dernier  Siné Kanté  pour coups mortels sur la personne de son épouse (Fatoumata Kanté). Elle lui a infligé une peine de 5 ans d’emprisonnement ferme.

    Depuis son démarrage le 27 octobre dernier, les activités de la Cour d’Assises de Bamako se poursuivent normalement. Le premier dossier qui concernait un cas de coups mortels a été examiné par les magistrats de cette Cour qui ont condamné le sieur Siné Kanté à 5 ans d’emprisonnement ferme conformément aux dispositions de l’article 202 du code pénal.

     

    Les faits

    En effet, c’est au cours de l’année 2009 que  Siné Kanté, suite à une crise de jalousie blessa grièvement sa concubine et mère de ses deux enfants (Fatoumata Kanté) à l’aide d’un couteau. Celle ci décèdera suite à ses blessures. Pour toute réaction, Siné prit la fuite pour se retrouver à Kola dans le cercle de Bougouni ; cependant, il ne tardera pas à être  retrouvé et mis aux arrêts. Au cours de son interrogatoire, Siné a reconnu les faits à lui reprochés et a avancé comme argument de sa défense une jalousie car selon ses dires, la victime, Fatoumata Kanté, entretenait des relations avec un certain Sékou Diallo ; il déclare notamment que ses relations avaient lieu dans leur chambre  et c’est de là qu’il a  surpris sa femme et son enfant et sous  le coup de la colère et de la jalousie il a agressé Fatoumata Kanté.

     

    Les débats

    Au cours des débats dans la salle d’audience, la Cour a retenu Siné Kanté dans les liens de l’inculpation  arguant que les coups portés et blessures faites sans intention de donner la mort, l’ont cependant occasionné. Le Procureur de la République a plaidé pour l’application de la loi. Quant à l’avocat de la  défense, Me Yaro Kalifa, il a plaidé auprès de la Cour pour l’octroi de circonstances atténuantes au regard de la bonne conduite de l’inculpé et de l’état de santé dégradant de sa maman. La Cour après avoir délibéré a infligé une peine de 5 ans d’emprisonnement à Siné Kanté.

     

    Ben Dao


    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER