Opération tourbillon du 3eme arrondissement : La chute de Mala, le parrain le plus recherché du cartel de la drogue

    1

    Le rouleau compresseur de l’opération anti-drogue Tourbillon initiée par le Commissariat de police du 3ème arrondissement, dirigé par le commissaire divisionnaire de police Amadou Balobo Maïga, continue d’anéantir les quelques rescapés du cartel de la drogue de notre capitale. En effet, le dealer le plus recherché, Mala, jusqu’à ce jour insaisissable, devenu une sorte de fantôme pour avoir réussi à s’échapper à plusieurs reprises, vient de tomber dans les mailles du filet des enquêteurs du Commissariat de police 3ème arrondissement.

    De nos sources, Mala était à la tête d’un vaste réseau de ravitaillement à l’international et à l’intérieur du pays car il était le fournisseur et le parrain de plusieurs dealers dans le district de Bamako en général et de la commune II en particulier.

    Et nos sources d’ajouter que Mala était parvenu toujours à s’échapper et circuler ensuite entre les favelas de la capitale, en laissant ses empreintes un peu partout. Toute chose qui lui a valu d’être surnommé le super fugitif par les éléments de l’opération anti-drogue Tourbillon.

    A ce titre, en cavale depuis plusieurs mois, le parrain des dealers a fait sa réapparition dans plusieurs autres favelas de la ville, selon les informations recueillies auprès des dealers arrêtés et incarcérés. A leurs dires, Mala détiendrait tous les secrets du réseau de ravitaillement de la ville de Bamako. Il est aussi le lien entre les fournisseurs internationaux et les consommateurs locaux.

    A en croire nos sources, c’est l’une des carences de notre système carcéral que plusieurs dealers se retrouvent ensemble en prison. En effet, sans une politique de réinsertion sociale, plusieurs parmi eux, après avoir purgé leur peine, sont obligés de reprendre du service. Heureusement, l’opération Tourbillon continue à tisser sa toile pour filer des suspects et surveiller les mouvements des consommateurs.

    C’est cette vigilance qui a permis de mettre la main sur un suspect qui a dénoncé la planque du parrain Mala. Aussitôt, les enquêteurs se sont rendus sur les lieux pour l’interpeller. Conduit au commissariat pour des investigations plus poussées, Mala a reconnu les faits à lui reprochés. Ainsi, ses aveux et dénonciations permettront de faire progresser les enquêtes sur le réseau à l’international.

    Notons que l’opération anti-drogue Tourbillon, depuis son déclenchement, a emporté des centaines de vendeurs de drogues (dealers), de fournisseurs (parrains), de consommateurs aguerris (junkies) et débutants (yeux clairs).

    Un Nigérian emporté par le tourbillon

    Suite à l’arrestation de Mala, les investigations ont permis d’appréhender un Nigérian, membre du réseau à l’international qui a été identifié grâce au répertoire téléphonique de Mala. Selon nos indiscrétions, depuis longtemps les éléments du Commissariat de police du 3ème arrondissement de Bamako étaient à la recherche d’un trafiquant de drogue international, fournisseur des différents marchés du district de Bamako. C’est ainsi que, dans la nuit du 25 au dimanche 26, un plan de traque a été minutieusement élaboré.

    Une équipe de la Brigade de recherches (BR) conduite par le commissaire Balobo a fait irruption dans une maison en location située à l’Aci 2000. Coincé, il n’a trouvé mieux à dire qu’il a été vendu par ses collaborateurs. C’est ainsi qu’il a été arrêté et conduit au Commissariat. Une fouille de son appartement a permis de mettre la main sur une importante quantité de drogues dures et de drogues de synthèse “Éphedrine”, “Kouch”, “Off”.

      Boubacar PAÏTAO 

     

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. AL HAMDOULILLAH CHAPEAU A NOS BRAVES COMMISSAIRES DE POLICE MERCI INFINIMENT PAR SES SERVICES RENDUS QUE L’ETERNEL VEILLE SUR VOUS ET VOUS EN PRESERVE TOUS BIEN YARABI

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here