Route Samè-Kati : encore un accident mortel

    0

    Les Bamakois étaient surpris de voir, hier matin, une longue file de camions remorques stationnés le long de la voie qui passe derrière le cimetière de Hamdallaye (à partir du monument Kwame NKrumah) pour rallier le quartier Samè via le pont Richard. Ces gros porteurs ont perturbé la circulation et amené les autres usagers à s’interroger sur les raisons de la présence massive de ces camions remorques.

    Il ressort des recoupements faits par notre équipe de reportage qu’un accident de la circulation était à la base de ce stationnement, un peu bizarre, des poids lourds. Au niveau du tronçon Samé-Kati, dont la dégradation a été décriée par nombre d’usagers et dans les colonnes de L’Essor d’hier (voir article : «Samè-Kati : la route a besoin d’être entretenue »), un accident sur ce même tronçon est survenu dans la nuit du 14 août aux environs de 23 heures. Selon le commandant de police, Salia Karambé, chef de la voie publique du commissariat du 2è arrondissement du district de Bamako, un camion de transport venant de Dakar a écrasé deux motocyclistes, avant d’entrer en collision avec deux autres camions en partance pour Dakar.

    Le bilan est de 1 mort et 6 blessés légers, selon le même commissariat. Les gros porteurs concernés ont été sérieusement endommagés.

    Pour l’agent de la voie publique qui a fait le constat, le choc est dû à une défaillance technique au niveau du frein du gros véhicule qui venait de Dakar.

    Le commandant Karambé précisera que le chauffeur du camion en cause a pris ses jambes au cou. Le policier a exhorté les usagers de la circulation, surtout ceux qui empruntent le tronçon Samè-Kati, à rouler avec beaucoup de prudence en cette période d’hivernage.

    Amadou GUÉGUÉRÉ

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here