Sur la route de Kolokani : Ils se font braquer par celui qu’ils venaient d’embarquer par arrangement

    4

    Dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, la Brigade territoriale de la gendarmerie de Kati a mis aux arrêts un militaire permissionnaire de Bougouni à quelques encablures du poste de Kati pour avoir dépossédé deux Mauritaniens de leur voiture Mercedes en partance pour Kayes.

     

    Un agent militaire en fonction à Bougouni a été arrêté  dans la nuit du samedi au dimanche dernier par les éléments de la Brigade territoriale de gendarmerie de Kati pour avoir dépossédé deux Mauritaniens de leur voiture Mercedes en partance pour Kayes. Il s’agit de M. Konaré qui aurait bénéficié de trois jours de permission pour se rendre à Bamako. A son arrivée, il continua son voyage sur Kolokani.

    Les faits

    Le nommé Konaré cherchait un moyen pour se rendre à Kolokani au poste de Kati comme font beaucoup de porteurs. Du coup il tombe sur deux Mauritaniens dans une voiture Mercedes au poste de Kati qui acceptent sa demande de covoiturage. Quelques kilomètres après le poste dans une forêt, il demanda au chauffeur de s’arrêter pour un besoin sanitaire. Et par confiance, ce dernier se gara du coup. Le nommé Konaré  descend du véhicule et se dirige vers un coin pour se soulager. De retour, il braque son arme sur les deux individus tout en les contraignant de descendre du véhicule qu’il reprendra pour retourner vers Bamako.
    En quelques secondes, le militaire s’est installé au volant et a pris la fuite sous le regard sidéré du propriétaire. Les victimes se sont aussitôt dirigées vers le poste de contrôle le plus proche pour informer les agents sur place. A leur tour, ceux-ci ont appelé la gendarmerie de Kati afin d’arrêter l’auteur le jeune militaire braqueur.

    C’est ainsi que la patrouille de la gendarmerie a informé le chef de poste de Kati pour vérifier l’identité de tous les propriétaires de véhicules Mercedes pour pouvoir traquer le malfrat.

    Quelques minutes après,  juste à quelques mètres du poste d’entrée de Kati, le braqueur fut arrêté par les agents de la gendarmerie en possession dudit véhicule. Et placé en garde à vue après un test d’alcoolémie dont les résultats pourront expliquer davantage cet incroyable vol.

    Pour l’instant, les enquêtes sont en cours pour en savoir plus sur ce forfait.

    Adama Diabaté

    Commentaires via Facebook :

    4 COMMENTAIRES

    1. Comme il est en tenu militaire c’est pourquoi les Mauritaniens l’ont pris pour assurer leur sécurité alors avec un militaire dans leur mercedes ils se croyaient en sécurité et ils se sont retrouvés en insécurité total. Dieu ne paye jamais le bien par le mal c’est pourquoi il a été vite mis aux arrêts chapeau aux agents de sécurité de Kati

    2. Tout à fait Malien. Ceux qui sont sensés rassurer et protéger les populations, sont auteurs de braquages et de vols. Le ridicule ne tue plus dans ce pays. J’abonde dans le même sens que Malien pour confirmer que les mauvais recrutements sont à la base de beaucoup de probèmes au Mali, notamment au niveau de la fonction publique malienne. Les autorités compétentes doivent se ressaisir au plus vite. Sanction : le porteur d’uniforme constitue un danger public. Il doit être déshabillé, jugé et mis en prison rapidement.

    3. Un porteur d’uniforme qui se comporte ainsi, je me demande sur quelle base se fait le recrutement dans ce pays. Tout est à refaire dans ce pays!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here