Un fils assassine son père endormi à coups de marteau dans la tête en Algérie

    3

    Un homme est mort dans son sommeil en Algérie après avoir reçu plusieurs coups de marteau dans la tête de la part de son fils, indique la presse locale. Selon l’enquête préliminaire, le meurtre a été précédé par des disputes et le fils souffrait de crises de colère.

    En Algérie, un individu a été placé en détention provisoire après avoir assassiné son père de 73 ans. L’homme, âgé de 36 ans, était chez ses parents à El Amra, commune au nord-ouest d’Aïn Defla, est entré dans la chambre de son père endormi et lui a porté plusieurs coups de marteau à la tête, relate le quotidien Le soir d’Algérie. Les faits se sont déroulés dans l’après-midi.

    Ayant laissé son père dans son sang, le fils a confessé le crime à la brigade locale de la gendarmerie. Sur le lieu de l’homicide, les gendarmes ont découvert le corps du septuagénaire décédé et l’ont emmené à l’hôpital Makour Hamou de la ville. Par la suite, une autopsie a eu lieu, poursuit le journal.

    Tandis que le motif précis reste à déterminer, des sources concordantes ont pointé qu’il y avait eu plusieurs querelles entre les deux hommes.

    En outre, le fils, qui avait sa propre famille et vivait dans un «habitat précaire», prenait des sédatifs et vivait des crises de colère, d’après ces mêmes sources. Il doit maintenant attendre sa comparution devant le tribunal de la commune.

    Le septuagénaire a été enterré mardi 17 septembre dans le cimetière local de Sidi Abderrahmane.

    Commentaires via Facebook :

    3 COMMENTAIRES

    1. Des coups de marteau….. SUR la tête et non DANS la Tête.
      Vous faites la copie d’un article et vous n’êtes pas capable de donner un simple titre correct.
      FA KAYA

    2. VOILA DES DROGUES ET PAR LA RELIGION ET PAR LA CHIMIE CONSOMMÉE, CES AGRESSEURS MALADES MENTAUX QUI RODENT LE MONDE ET FONT DES DJIHADS!

      …..LES NOIRS AFRICAINS DOIVENT VRAIMENT REFLECHIR AVANT DE SE METTRE EN ALLIANCES AVEC LES RODEURS DES SABLES!….

      • Je me demande si vous avez vraiment lu ce qui est écrit ? On parle de parricide commis par un homme en proie à des crises de colère et vous parlez d’Islam ? Où avez-vous lu la confession religieux de prévenu ?

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here