Direction nationale de l’éducation non formelle et des langues nationales : Sept spécialistes des langues nationales font valoir leurs droits à la retraite

0

L’émotion était vive dans l’après-midi du lundi 18 janvier à la Direction nationales de l’éducation non formelle et des langues nationales (DNENF – LN). Et pour cause: il fallait dire au revoir à sept collaborateurs atteints par la limite d‘âge dans la Fonction publique, des spécialistes des langues nationales ayant fait valoir leurs droits à la retraite.

Des moments de vive émotion, car il n’est jamais facile de se séparer de personnes avec lesquelles on a cheminé durant de longues années de travail. La cérémonie s’est tenue sous la présidence du Conseiller technique Abou Diarra, représentant le ministre de l’Education Nationale et en présence du Directeur national de l’éducation non formelle et des langues nationales, Gouro Diall.

Selon le Conseiller technique Diarra, cette pratique cadre avec un principe cardinal des autorités de notre pays, celui de la reconnaissance du mérite. «Il s’agit là, aujourd’hui, d’experts en formation, conception et traduction qui se sont donnés corps et âme aux activités de promotion de l’éducation non formelle et des langues nationales dans notre pays, souvent dans des conditions difficiles, en bravant des montagnes et des vallées inondées, à travers des pistes dangereuses, pour atteindre les populations à la base, qui constituent notre public cible», a-t-il déclaré.

Il s’agit de Moussa Diaby, expert en alphabétisation, de Traoré Korotoumou Coulibaly, ancienne Directrice du CAFé, de Mamadou B Coulibaly, spécialiste de l’éducation des adultes, de Mady Sissoko, spécialistes des langues khassonké et bamanan, concepteur et formateur, de Kaba Diouara, spécialiste du soninké, de Ousmane Séméga, spécialiste des langues bamanan et soninké et de Band Patrice Togo, formateur et concepteur en dôgô sô.

Selon Abou Diarra, ces agents, durant leur carrière professionnelle, ont partagé avec leurs collaborateurs des moments de succès et de bonheur. «Durant toute la période où vous avez travaillé avec nous, nous avons constitué ici une famille, où l’on a mené une vie conviviale, une équipe forte dans laquelle il fait bon de travailler et qui a fait ses preuves.

Grâce à votre courage, à votre dévouement, la DNENF-LN, malgré les contraintes de décollage liées à la crise politico-sécuritaire, a pu mener quelques activités phares qui ont affiché l’image de la nouvelle direction», a-t-il indiqué. Avant d’ajouter, «en quittant ce service, vous créez un grand vide, tant au plan social que technique».

Au nom des partants à la retraite, le porte-parole Band Patrice Togo, a saisi l’occasion pour exprimer ses remerciements à ses désormais ex collaborateurs pour tous les services rendus. Il a souhaité beaucoup de repos et de disponibilité à ses collègues dans la défense des langues nationales. Il a également souhaité beaucoup de courage à ceux qui sont en activité dans la promotion de langues nationales et de la persévérance dans la poursuite des activités.

Youssouf Diallo

PARTAGER