Conflit foncier : Bras de fer entre le syndicat de Bramali et l’entreprise Topo

0

Pour l’aménagement d’une citée aux travailleurs, le syndicat de la Bramali avait conclu, le 24 décembre  2018, un contrat avec l’entreprise Topo pour l’attribution de  170 parcelles  à près de 116  960  000 FCFA. Suite au non-respect de certaines clauses par leur propre syndicat, les travailleurs de Bramali seront privés de cet avantage.

Dans l’attente de cette citée qui leur avait été promise, les travailleurs de Bramali n’auront finalement plus des parcelles en leur nom à Banankoro. Le contrat conclu avec l’entreprise Topo a été suspendu à cause du non-respect de toutes les clauses par le syndicat de Bramali,  représentant les travailleurs.

Evaluées  à 116 960 000 FCFA,  l’entreprise Topo avait conditionné l’octroi des  170 parcelles au paiement de   4  873  333  FCFA  chaque mois pendant 2 ans, date à laquelle sera également délivré le permis d’occuper de chacune des parcelles.

Par ailleurs, les parcelles ont été attribuées à l’insu du personnel de Bramali à une autre personne. Cette dernière réclame le versement de la somme de 17 millions de FCFA pour l’accomplissement du contrat. Mais le Secrétaire général du Syndicat et certains syndicalistes proches de lui refusent cette offre. Selon des sources proches du dossier, beaucoup de travailleurs de Bramali ont déjà reçu leurs permis d’occupation des mains de l’entreprise Topo, mais suite au non-respect des clauses par certains membres du Syndicat dont le premier responsable, cette dernière a suspendue ses engagements avec Bramali.

Lassi Sanou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here