Attaque armée contre un convoi de la direction de Campagne du candidat Aliou Boubacar Diallo : Faut-il voir la main cachée de Amadou Khouffa ?

1

A moins d’une semaine de la fin de la campagne pour l’élection du président de la République prévue pour le 29 de ce mois, une équipe de campagne du candidat Aliou Boubacar Diallo déployée dans la commune de Guiré, cercle de Nara a été la cible d’une attaque par des hommes armés dans la nuit du dimanche 22 juillet au lundi 23 juillet. La délégation était composée des membres de la famille du Cherif de Nioro, soutiens du candidat de l’ADP-Maliba. Une situation à craindre pour la suite de la campagne.

Cette attaque serait produit  aux environs de 2 heures du matin dans la nuit du dimanche 22 juillet au lundi 23 juillet, dans la commune de Guiré , cercle de  Nara. La délégation était composée essentiellement de la famille du Cherif de Nioro en campagne pour le candidat Aliou Boubacar Diallo. Le bilan fait état de 3 véhicules enlevés et 1 brûlé, mais aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Selon certaines sources, les assaillants  seraient des hommes du prédicateur Amadou Khouffa.

Dans un communiqué rendu public le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile dit  avoir appris avec regret cette attaque. Et informe à même temps qu’un groupement tactique interarmées a été aussitôt déployé pour sécuriser le secteur.

Dans la foulée, deux autres communiqués ont été diffusés, celui de la Direction de campagne du Candidat  et celui du candidat lui-même. Le premier exige l’ouverture d’une enquête afin de rechercher et mettre hors d’état de  nuire les auteurs de l’attaque. Par la suite, il interpelle les hautes autorités sur leur responsabilité à prendre les mesures pour assurer la libre circulation des personnes en cette période de campagne électorale.

Le candidat lui a tenu à rappeler que l’attaque s’est déroulée à 2 heures du matin, alors que la localité est placée sous couvre-feu  dès 22heures. Il  est allé jusqu’à mettre en cause le bilan du président sortant candidat à sa propre succession. Cela en ces termes : « je  considère à ce titre qu’IBK est totalement disqualifié pour les 5 prochaines années ».

A quelques jours de la fin de la  campagne, certains candidats s’inquiètent pour leur sécurité. Il sied donc aux plus hautes autorités de prendre des mesures idoines pour donner de l’assurance au peuple sur les mesures de sécurité prises à cet effet.

Par Jean Joseph Konaté

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *ÉTONNAMMENT BIZARREMENT CURIEUSEMENT INCROYABLEMENT PHÉNOMÉNALEMENT ÉTRANGEMENT INVRAISEMBLABLEMMENT

    DEPUIS LE DÉBUT LE COMMENCEMENT DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE AUCUNE DÉLÉGATION DE CAMPAGNE QU’ELLE SOIT SYMPATHISANTE DU POUVOIR OU DE L’OPPOSITION MÊME CELLES QUI SE SONT RENDUES Á KIDAL N’ONT ÉTÉ ATTAQUÉES

    *ET C’EST SEULEMENT ET UNIQUEMENT LA DÉLÉGATION COMPOSÉE DE LA FAMILLE DU CHÉRIF DE NIORO QUI A SUBIT DES ATTAQUES DE SOIT-DISANT BANDITS

    2)Nous leur disons et rappelons

    *CET ACTE EXCLUSIF CETTE ATTAQUE PARTICULIÈRE

    RAPPELLENT LA MÉTHODE BIEN CONNUE DE LA MAFIA QUI CONSISTE Á INTIMIDER Á APEURER Á EFFRAYER Á TERRORISER TOUT INDIVIDU TOUTE PERSONNE QUI TENTE DE LUI TENIR TÊTE

    *TEL A ÉTÉ LE CAS DE MOHAMED YOUSSOUF BATHILY DIT RAS BATH ET SON ÉQUIPE Á SÉGOU IL Y A QUELQUES MOIS DE CELA

    3)Nous leur disons et rappelons

    *LE LETTRÉ MUTANT POLITIQUE POLITIGUIMÔGO LE MARCO POLO MALIEN PRÉSIDENT DU MALI CHOIX DE LA « FRANCE- AFRIQUE OU AFRIQUE-FRANCE OU AFRIQUE DE LA FRANCE » EST AMI D’UN PARRAIN DES PARRAINS DE LA MAFIA

    4)Nous leur disons et rappelons

    *LE CHÉRIF DE NIORO SACHANT QUE L’ERREUR EST HUMAINE MAIS QUE PERSISTER DANS L’ERREUR EST DIABOLIQUE

    ET N’ÉTANT PAS UN DIABOLIQUE UN LUCIFÉRIEN UN MACHIAVÉLIQUE UN MÉPHISTOPHÉLIQUE UN DÉMONIAQUE

    A RECONNU EN TANT QUE HUMAIN DONC SON ERREUR PASSÉ D’AVOIR VOTÉ ET D’AVOIR DEMANDÉ Á SES PARENTS AMIS ET FIDÈLES DE VOTER EN 2013 POUR

    le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « FRANCE-AFRIQUE maintenant AFRIQUE-FRANCE ou AFRIQUE DE LA FRANCE » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence de son Mali pour avoir été au premier rang depuis l’avènement de la démocratie des tropiques de son Mali et qui confond tout avec ses Inch’Allah Audibles Ostentatoires

    *AINSI IL A CHOISIT POUR CETTE ÉLECTION 2018 UN AUTRE CANDIDAT ET IL A CONSEILLÉ SON CHOIX AUX MEMBRES DE SA FAMILLES SES AMIS ET FIDÈLES

    QUI CEPENDANT SONT LIBRES DANS LEURS CHOIX

    SELON QU’ILS SONT DES HUMAINS EN RECONNAISSANT LEUR ERREUR PASSÉ

    OU SELON QU’ILS SONT DES DIABOLIQUES DES LUCIFÉRIENS DES MACHIAVÉLIQUES DES MÉPHISTOPHÉLIQUES DES DÉMONIAQUES EN VOTANT LE MÊME CANDIDAT DE 2013

    *CELA N’A SANS AUCUN DOUTE PLU RAVI ENCHANTÉ RÉJOUI SUBJUGUÉ CHARMÉ

    LE LETTRÉ MUTANT POLITIQUE POLITIGUIMÔGO LE MARCO POLO MALIEN PRÉSIDENT DU MALI CHOIX DE LA « FRANCE- AFRIQUE OU AFRIQUE-FRANCE OU AFRIQUE DE LA FRANCE » EST AMI D’UN PARRAIN DES PARRAINS DE LA MAFIA

    ET SES FIDÈLES KLÉBARS ET DOUNGOUROUS DE PARTISANS ET PARTISANES MUTÉS « MAFIOSIS »

    COMME FUT LE CAS AVEC MOHAMED YOUSSOUF BATHILY OU RAS BATH ET SON GROUPE Á SÉGOU

    5)Nous leur disons et rappelons AINSI VA LE PAUVRE MALI MUTÉ « MAFIEUX » DU LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT AMI D’UN PARRAIN DES PARRAINS DE LA MAFIA ET SES FIDÈLES KLÉBARS DE PARTISANS ET PARTISANES MUTÉS « MAFIOSIS »

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here