Création dans le Gourma d’une zone de défense et de sécurité : Bah N’Daw face à une nouvelle provocation de la CMA

8

L’annonce de la création d’une zone de défense et de sécurité dans le Gourma  par la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA) sonne comme une provocation au moment où les FAMa remportent des victoires face aux terroristes. La réaction du président de la Transition, en vrai militaire, est attendue par les citoyens.

Malgré la présence de leurs membres dans les organes de la Transition, la CMA demeure toujours dans la logique de division du pays et de soutien aux groupes terroristes. Sinon comment expliquer une telle réaction des locataires de Kidal au moment où l’armée malienne écrase des terroristes dans le centre du pays et plus précisément dans le Gourma.

En un mois, l’armée malienne a mis hors d’état de nuire une centaine de terroristes, dans le Gourma, récupérant des armes et munitions, des véhicules et motos. Elle a aussi fait des prisonniers parmi les terroristes, et a repoussé des attaques de grande envergure.

À la surprise générale, les locataires de l’Adrar des Iforas ont annoncé la création d’une zone de défense et de sécurité dans le Gourma pour sécuriser les personnes et leurs biens. «Il est créé dans le Gourma une zone de défense et de sécurité relevant de l’état-major général de la CMA dans le but de mieux contribuer à la sécurité des personnes et leurs biens en partenariat avec les forces nationales et internationales», précise la décision de la CMA, sous la signature de son président, Sidi Ibrahim Ould Sidatt.

Après le nord, la CMA s’attaque sans nul doute au centre. Soit pour concrétiser son rêve d’indépendance, soit faire pression sur les autorités pour obtenir l’application de l’accord ou soutenir ses alliés terroristes en difficulté actuellement face à l’armée malienne dans le Gourma.

Cependant, la question est de savoir si le président de la Transition, en vrai militaire, va cautionner une telle provocation de la CMA. Une seule chose est sûre, il est temps que l’Etat se fasse respecter par les groupes armés.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. La vérité pique les yeux mais ne les crevcrèvent pas. La vérité non dite se réalise de façon anodine. Hier le ministre a posé la première pierre des unités de transformation. Vous savez qui est ce ministre ?
    Pas une simple coïncidence. Hier, il circulait sur les réseaux sociaux, une LETTRE circulaire de bornage de l’Etat de l’Azawad et notre grande surprise ils sont venus metrre la borne jusqu’à Bougounie.
    Le conquérant conquis, on parlerait, le Mali dans les livres d’histoire à nos enfants.

  2. Restons ensemble en toute cohésion et évitons de soulever des suspicions (cas de la zone de Défense et Sécurité dont parle la CMA) qui impactent négativement sur la confiance entre acteurs et propagent des mauvais clichés de tentative de partition du Mali.

    Bonjour,

    Des poputions diverses vivaient dans le gourma et d’autres les ont rejointes (tamashecks, peulhs, …).

    Les terroristes et les djihadistes s’intègrent à la population en ville tout comme dans la brousse, c’est pourquoi, avant toute action militaire, il convient de bien qualifier et authentifier la cible au risque que les effets de bord soient Importants.

    Il faut donc assurer que les populations qui habitent à tel ou tel endroit ne soient pas terroristes et n’intègrent pas des terroristes.

    Ce qui est plus difficile que d’agir et d’occasionner des effets de bord.

    Nous devons, donc, faire ce travail minutieux d’identification et de qualification de la cible.

    Les systèmes automatiques nous aideront à cela mais auront du mal à faire la différence entre les individus qui ont les mêmes caractéristiques, par exemple certaines personnes s’habillent de la même façon en f r équentant des terroristes sans être terroristes. Des fois, ils ne le savent même pas. Des fois, ils partagent le même plat mais ils ne savent pas que certains sont terroristes.

    Faisons, donc, attention pour l’authentification des cibles. Dans un mariage ou une fête, difficile de différencier les gens.

    Il serait donc judicieux, comme je l’avais indiqué dans ma proposition de stratégie inclusive de lutte contre le terrorisme, d’intégrer les citoyens et les communautés pour une riposte efficace contre le terrorisme. Ils aideront à authentifier et à indexer ceux d’entre eux qui sont terroristes.

    Mais, attention, certains pourront tenter de se venger contre d’autres ou les calomnier.

    Si certains citoyens ont quitté d’autres endroits pour se réfugier dans le gourma, nous devons, ainsi que les autochtones du gourma, les protéger en trouvant un système d’identification précise des terroristes et des Djihadistes.

    La CMA peut aider pour cette identification en liaison avec les FAMAs, la plateforme et les forces partenaires.

    En occupant toute ou une partie d’une zone du gourma sans les autres forces, tout se passe comme si elle veut protéger les terroristes et les djihadistes.

    Ayant les mêmes objectifs de sécurisation des populations et de leurs biens, pour éloigner les suspicions, il faut travailler conjointement avec les autres forces (FAMA, plateforme, G5 Sahel, Barkhane et Minusma) ET avec les populations du gourma.

    La CMA doit s’approcher des autres forces pour des patrouilles et missions conjointes.

    Pourquoi, ne pas s’associer à l’opération éclipse qui a lieu aussi dans le gourma et qui associe les FAMAs, Barkhane et G5 Sahel.

    L’opération Éclipse doit aussi s’ouvrir aux groupes armés Maliens et d’auto-défense Maliens qui avaient signé l’accord de paix.

    Restons dans le cadre de l’accord de paix tout en mettant en avant le bien-être des Maliens et la légitimité militaire (souveraineté nationale).

    La CMA doit éviter de faire cavalier seule et doit éviter tout ce qui peut heurter et s’apparenter à la violation de l’accord de paix.

    Le CSA doit faire une mise au point et un rappel pour tous.

    Restons ensemble en toute cohésion et évitons de soulever des suspicions (cas de la zone de défense et Sécurité dont parle la CMA) qui impactent négativement sur la confiance entre acteurs et propagent des mauvais clichés de tentative de partition du Mali.

    Bien cordialement
    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    TEL 78731461

  3. As it go stupid is what stupid do plus say. CMA position under total circumstance expose them as agent group too terrorists. To establish security zone put them in position of being major battle ground once this war reach it final stages. All taking part in making perverted decision that clearly favor Malian plus foreign terrorists should go before firing squad as traitors if they are not killed in battle. This is stupidity at high level .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. VOUS N AVEZ RIEN COMPRI CES GENS SONT DES FOUS GENETIQUEMENT!

    ILS ONT EN TETE D OCCUPER L AFRIQUE ENTIERE PAR TOUS LES MOYENS, LE GENOCIDE, LE CULTUROCIDE, LE METISSAGE, LA FOLIE ISLAMIQUE, LES RAZIAS,LE DJIHADISME, L ESCLAVAGISME, LES LANGUES IMPOSEES, LA DISCRIMINATION ,LE RACISME, LA FAINEANTISE, L HYPOCRISIE, LA DEMAGOGIE!

    L AFRIQUE, C EST DE LA GRECE AU CAP SUD DU YEMEN A SANTIAGO DE CUBA, CES GENS DEPUIS DES SIECLES SONT COMME DES VIRUS SUR NOS TERRES ILS DETRUISENT LES HOMMES,LA PAIX,LA CULTURE, LA NATURE, LA FAUNE LA FLORE ILS SE DISENT D UNE CIVILISATION DE RECITATION PUISQU ILS NE REFLECHISSENT PAS, MAIS ILS DETRUISENT ET S INSTALLENT SAUVAGEMENT!

  5. Les maîtres du village de Kidal,le bled ou la cité des ânes faméliques errants avec ses maisons a 97% en torchis de banco mélangé à des crottes de chameau ne doivent faire preuve de retenue .Le gourma et haoussa appartient aux population songhaï ,peuples et alliés et non aux ifoghas. Une soit azawad est une utopie le niger n acceptera jamais, le Burkina, l Algérie mais aussi le peuple malien, il y a une ligne rouge a ne pas franchir .Sachez aussi vous ferez face à la CEDEAO et a ses peuples .aussi vos parents touaregs majoritaires n accepteront jamais votre désire idées hégémoniques.Dans tous les cas que le mali se prépare a tous les éventualités et mobilisé 1 millions 200 000 patriotes en armes et armer aussi de matériel agricoles ,de reboisement, de construction pour conquérir décisivement et a jamais ce petit village qui est Kidal pour le mettre en valeur et le transformé en une cité moderne ou il fera bon de vivre ,un lieu de paix et de sécurité ,comme certains de ses fils malgré tout le temps passé en Libye n on rien réalisé dans ce lieu presque fantôme. Pour l instant privilégions toujours le dialogue pour les faire revenir a la raison.Le mali est un dans une diversité raciale, ethnique, religieuse et politique. Vive la paix au mali et dans la sous région car sans paix et sécurité tout développement et émergence sera vaine

  6. La CMA doit savoir que le locataire de Koulouba actuel il est copain de général Moussa Traoré paix sur son âme, les compagnons de général ne laisseront jamais passer de provocation .

  7. Ce qui reste certain les touareg de la CMA mérite d’être punis pour le bonheur de l’ensemble des maliens, ils sont dans un accord, dans la transition, le gouvernement et le CNT, ils foulent tout ça au pied et ils provoquent l’état dans lequel ils sont fortement représentés, quel comportement paranoïaque? Tellement qu’ils se sentent suffisants qu’ils deviennent schizophrènes en posant des actes irresponsables et irréfléchis sans vergogne. Mais force est de reconnaitre que ces multiples gesticulations des touareg séparatistes sont sans équivoque dictés par les français, nous restons certains que ces provocations sont des instructions de la France. Personne, personne, personne ne pourrait arrêter les touareg séparatistes de leur velléité sécessionniste, il faut seulement les frapper très dure, seule voie pour finir avec cette situation. Ils sont minoritaires eu égard aux autres populations de la région de Kidal, mais ils croient les plus nobles et c’est tout.

  8. ” … À la surprise générale, les locataires de l’Adrar des Iforas ont annoncé la création d’une zone de défense et de sécurité dans le Gourma pour sécuriser les personnes et leurs biens. «Il est créé dans le Gourma une zone de défense et de sécurité relevant de l’état-major général de la CMA dans le but de mieux contribuer à la sécurité des personnes et leurs biens en partenariat avec les forces nationales et internationales», précise la décision de la CMA, sous la signature de son président, Sidi Ibrahim Ould Sidatt… ” …///…

    :
    Je ne comprends pas… !
    Le GOURMA fait partie de l’AZAOUADE… ???
    Ce n’est historiquement pas les mêmes Populations… !
    Comment dans ce cas le GOURMA peut faire partie des revendications territoriales des rebelles séparatistes qui cherchent à diviser le Mali… ?
    Ou bien je dis ça par méconnaissance, dans ce cas, Pardon, si je confonds, je ne suis pas Historien.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here