Gouvernance et lutte contre le terrorisme : Pourquoi rejeter l’option de la négociation ?

27

A la base, les communautés de différents cercles du pays ont fini par prendre langue avec les éléments de la horde terroriste qui les traumatisent. L’Etat ne devrait-il pas en faire autant en outrepassant le blocus occidental?

Maliweb.net Le tabou sur l’ouverture de négociations entre les autorités maliennes et les groupes djihadistes se lève lentement. L’arrestation, le vendredi 22 novembre, d’un avocat, Me Hassane Barry, finalement libéré lundi, a jeté une lumière crue sur l’existence de canaux de communication entre ces deux camps officiellement opposés.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Me Hassane Barry apparaît en compagnie du prédicateur radical peul Amadoun Koufa, chef de la Katiba Macina, liée à Al-Qaida, dans ce qui semble un entretien courtois. Me Barry, ancien ministre et ancien ambassadeur est une personnalité respectée de la communauté peule, connue pour prendre la défense des personnes suspectées de terrorisme. Dans un communiqué publié mardi, l’avocat a confirmé que la vidéo «était authentique». Dans ce même texte, il assure que cette discussion était «strictement encadrée» et «connue des plus hautes autorités du pays». Le contraire serait hautement étonnant.

Une source sécuritaire officielle a confirmé à l’AFP que les autorités sont au courant de cette affaire, qui a eu la bénédiction de certains officiels maliens. Mais alors, pourquoi ne pas accélérer une démarche de négociations avec les extrémistes et autres terroristes qui ne cessent d’endeuiller nos populations ? Ce d’autant que dans des localités du Centre du pays, comme dans la commune de Mondoro, dans le cercle de Douentza, dans la commune de Dinangourou, dans le cercle de Koro, les populations ont fini par conclure une sorte de paix de braves avec les criminels : non agression et mobilité limitée des forces de défense, engagement à ne plus fermer les écoles classiques, reconnaissance et promotion des écoles coraniques (médersas), etc.

Si aucun sacrifice n’est de trop quand il faut rechercher la paix, mieux vaut à l’Etat de prendre son courage à deux mains pour créer un cadre de dialogue discret avec les jihadistes. Ce sera à la manière du pacte secret de non-agression entre Blaise Compaoré et les mouvements terrorico-rebelles.

La France a pu discuter avec les indépendantistes corses, l’option militaire n’a jamais pu être la solution efficace contre le péril terroriste. Les USA et la France ont reconnu cette limite tant en Irak, en Afghanistan, au Soudan du Sud comme en Somalie. Cette réalité devrait résoudre l’Etat malien à agir, conformément à la volonté de son peuple de plus en plus lassé par cette guerre à nous imposée. Boubou SIDIBE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

27 COMMENTAIRES

  1. Quand il s’est agi de combattre face a face les sanguinaires enturbannés du mnla qui nous ont AGRESSÉS, au lieu de faire, on prefere demander à la terre entière (France, Algérie, observateurs internationaux, etc) de trouver pour nous une “solution” dans cette crise, d’où, les fameux accords qu’on dénonce aujourd’hui !
    (Du reste, la 1ère chose que Zonkeba a faite en prenant le pouvoir, c’est de libérer massivement ces chiens et demander la levée de leurs mandats d’arrêt internationaux, et de les faire entrer à l’AN sous sa propre bannière RPM !!!!😡😡😡)

    Bref: LA HONTE!😡😡😡😡

    Et maintenant, il faudrait “discuter” avec ceux qui nous ont occupés, amputés fouettée et lapidés comme des chiens pendant 9 mois, et qui massacrent nos soldats et nos villageois à longueur d’année !!!!!!!!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    Bref : LA SUPER HONTE !

  2. Une négociation suppose du donnant donnant , par absurde dans une telle option , qu’est-ce qu’on ait prêt à céder aux terroristes ? C’est effarant , les morts sont déjà oubliés à ce point ?

  3. Pkagame
    “Ceux qui nous disent que “la solution n’est pas militaire” sont en general ceux qui ne souhaitent jamais qu’on ait une armée forte et capable d’imposer la securite et la paix chez nous…ce sont des gens qui souhaitent qu’on reste permanament dépendant d’eux”

    Si on ne voulait s’entendre dire “la solution n’est pas militaire” dans le cas la rébellion, il fallait avoir le courage de gérer et régler NOUS-MÊMES cette rébellion, au lieu de demander (comme toujours !😎) à une MEDIATION INTERNATIONALE de la gérer…… à notre place !!!

    OU et QUAND as-tu déjà vu une médiation internationale prôner AUTRE CHOSE qu’une solution pacifique basée sur le dialogue ???????

    OÙ ???

    QUAND ???

    Ce n’est pas pour rien que l’état Malien, qui tremblait de peur à l’idée de combattre les rebelles, s’est empressé de “confier la gestion de sortie de crise” à…L’INTERNATIONAL (France, Algérie, etc etc)
    C’est PRÉCISÉMENT et JUSTEMENT parce qu’il savait très bien qu’une médiation internationale ne lui proposerait JAMAIS un règlement de la crise PAR LES ARMES, et qu’il pourrait ensuite se réfugier derrière un hypocrite “C’est la médiation internationale qui nous IMPOSE DE”… pour justifier sa couardise auprès des populations !😎😎😎😎

    D’où, les accords de ouaga ou d’Alger que ce même état s’est empressé de faire passer ensuite “comme une lettre à la poste” !😎😎😎

    Parce que……. CA L’ARRANGEAIT!

    Mais la rébellion c’est une chose, et LE TERRORISME INTERNATIONAL en est une autre!…

    Et là, l’état ne pourra trouver QUI QUE CE SOIT OU QUE CE SOIT de suffisamment stupide, suffisamment naïf, et suffisamment dégonflé, pour lui proposer de “dialoguer” ou de “discuter” avec ces monstres QUE LE MONDE ENTIER S’EMPLOIE À COMBATTRE!😎😎😎

    • SABALI!!!!!!!
      Le frere Pkagame est traumatise’ comme nous autres par les massacres des villages… peul. Que faire? Chacun est traumatise’ a’ sa maniere!!! J’ATTENDS TOUJOURS A’ CE QUE LES PARTISANS DES NEGOCIATIONS NOUS DISENT CE QUE LE MALI VA NEGOCIER AVEC CES GENS!!!

  4. Alors qu’AUCUN pays au monde ne s’est encore JAMAIS abaissé à “discuter” avec les chiens narco-islamiste assoiffés de sang qui ne connaissent que le dialogue des armes et des massacres, allons-nous, NOUS, maintenant, oser cette LAMENTABLE PREMIÈRE MONDIALE ????

    On a l’impression qu’en matière de HONTE MONDIALE, on cherche encore à “faire des progrès”😥😥😥😥😥😥😥😥

    Nos malheureux soldats et villageois tombés sous les balles de ces chiens doivent se retourner dans leur tombés…😭😭😭😭

  5. On peut et doit négocier avec tous nos ennemis pourvu qu’on a nos armes en main …étant toujours prêt a se défendre et défendre les siens militairement! Sans armes ni pouvoir pour se défendre et défendre les siens, négocier avec les être humains est un acte de naïveté grave qui est égal a se rendre en esclave! Tant que l’armée malienne n’aura pas des moyens militaire létaux capables d’éliminer n’importe quel ennemi sur son territoire…, il n y aura jamais jamais jamais ni la securite ni la paix au Mali…. Ceux qui nous disent que “la solution n’est pas militaire” sont en general ceux qui ne souhaitent jamais qu’on ait une armée forte et capable d’imposer la securite et la paix chez nous…ce sont des gens qui souhaitent qu’on reste permanament dépendant d’eux. C’est surtout a l’état failli du Mali qu’ils peuvent dire que “la solution n’est pas militaire” sinon combien il serait absurde de dire cela aux rebelles séparatistes de la CMA/MNLA de Kidal & co terroristes qui n’ont gagné ce qu’ils ont aujourd’hui comme GROS MENSONGE POLITIQUE que MILITAIREMENT… des criminels qui n’ont aucune légitimité démographique, politique, historique sauf de s’accaparer militairement de territoires entiers au nom d’une entité mythique appelé “Azawad” dont la réalisation ne pourra que passer par un système apartheid inadmissible en 21e siècle.

    Ce pays finira obligatoirement et impérativement par passer par l’option MILITAIRE pour survivre. Mais hélas! Le choix de le faire dès maintenant ou de trainer reste la seule question pertinente. Si c’est une lâcheté chronique qui nous empêche a armer notre armée de façon correcte pour combattre avec bravoure et détermination, cette lâcheté finira par mourir d’elle même..car a force des violences et des calamites terroristes qui nous seront déversées sur la tête dans les années a venir, nous n’auront plus droit a la peur. Si c’est l’amour excessif de la vie qui nous empêche de se défendre, la mort ne nous donnera plus l’espace ni le temps de vivre … comme le dit l’autre: “les peuples qui ne savent pas mourir sauront pas vivre”!

    Oui on peut négocier avec n’importe quel de nos ennemis pour la paix et la dignité humaine et surtout pour atténuer le mal gratuit des violences…. Mais hélas pas en position de faiblesse!

  6. On peut et doit négocier avec tous nos ennemis pourvu qu’on a nos armes en main …étant toujours prêt a se défendre et défendre les siens militairement! Sans armes ni pouvoir pour se défendre et défendre les siens, négocier avec les être humains est un acte de naïveté grave qui est égal a se rendre en esclave! Tant que l’armée malienne n’aura des moyens militaire liteaux capable d’éliminer n’importe qui sur son territoire… il n y aura jamais jamais jamais ni la securite ni la paix au Mali…. ceux qui disent que “la solution n’est pas militaire” sont en general ceux qui ne souhaitent jamais qu’on ait une armée forte et capable d’imposer la securite et la paix chez nous…ce sont de gens qui souhaitent qu’on reste permanentent dépendant d’eux. C’est a l’état failli du Mali qu’ils peuvent dire que “la solution n’est pas militaire” sinon combien il serait absurde dire cela aux rebelles séparatistes de la CMA/MNLA de Kidal & co terroristes qui n’ont gagné ceux qu’ils ont aujourd’hui comme GROS MENSONGE POLITIQUE que MILITAIREMENT… qui n’ont aucune légitimité démographique, politique, historique de s’accaparer de territoires entiers au nom d’une entité mythique appelé “Azawad” dont la réalisation ne pourra que passer par un système apartheid inadmissible en 21e siècle.

    Ce pays finira obligatoirement et impérativement par passer par l’option MILITAIRE pour survivre. Mais hélas! Le choix de le faire dès maintenant ou de trainer reste la seule question pertinente. Si une lâcheté chronique qui nous empêche a armer notre armée de façon correcte pour combattre avec bravoure et détermination cette lâcheté finira par mourir d’elle même..car a force des violences et des calamites terroristes qui nous seront déversées sur la tête dans les années a venir, nous auront plus droit a la peur. Si c’est l’amour excessive de la vie qui nous empêche de se défendre, la mort ne nous donnera plus l’espace ni le temps de vivre … comme le dit l’autre: “les peuples qui ne savent pas mourir sauront pas vivre”!

    Oui on peut négocier avec n’importe quel de nos ennemis pour la paix et la dignité humaine et surtout pour atténuer le mal gratuit des violences…. Mais hélas pas en position de faiblesse!

  7. L’ennui est que, négocier…, c’est toujours demander à l’État Malien de céder sur telle ou telles choses..
    Plus nous cédons, plus on nous affaiblit… !

    A chaque fois on nous demande de céder…, qu’ainsi les choses pourraient s’améliorer…

    Mais plutôt que de s’améliorer, la situation s’est empirée par la suite et à chaque fois pour l’État Malien…
    On lui a demandé de démilitariser une partie du Territoire dans le Nord du pays. L’État a cédé… !
    Résultat…, les rebelles séparatistes l’ont pris pour une défaite de l’État Malien et une victoire pour eux.
    Les conséquences sont que les rebelles séparatistes se sont installés à leur aise dans les Zones démilitarisées. Et se sont mieux organisés pour mieux nous combattre. Pour le moment, ça ne leur a pas trop mal réussi… !
    A partir de ces Zones démilitarisées, ils ont entrepris la conquête de territoires qui dépassent même les Zones qu’ils revendiquaient naguère dans le Nord du pays en 2012… !

    L’appétit venant en mangeant… ?

    Alors…, je ne sais pas… ! Continuons à vouloir négocier… A la fin…, je me demande ce qu’il va nous rester de notre Territoire du Mali. Ne venez surtout pas pleurer après… !

    Non au communautarisme.
    Non à l’ethnocentrisme.
    Non aux discriminations.

    Non au séparatisme.

    Non au sectarisme.
    Non au racisme.
    Non à l’ostracisme.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  8. “… Le tabou sur l’ouverture de négociations entre les autorités maliennes et les groupes djihadistes se lève lentement. L’arrestation, le vendredi 22 novembre, d’un avocat, Me Hassane Barry, finalement libéré lundi, a jeté une lumière crue sur l’existence de canaux de communication entre ces deux camps officiellement opposés… ” … /// …

    :
    Des Personnalités se sont mobilisées… Mais je crois plutôt que c’est surtout la mobilisation des Confrères de Maître Hassane BARRY, qui est à l’origine de sa libération. Il parait qu’il n’a pas été arrêté dans les ” Règles ” du Droit.

  9. Mes chers amis et chers compatriotes il faut se rendre à l’évidence. Nous n’avons plus aucun ressort pour rebondir:
    Les corps d’élites du pays sont tous corrompus
    Les bébés généraux sont devenus des hommes d’affaire
    Le vieux ibokassa leur a laissé la latitude de puiser dans les caisses de l’état pourvu qu’on le laisse au pouvoir
    Les leaders syndicaux sont à la tête des administrations pour museler les tra ailleurs
    Les leaders religieux arnaque les Pauvres fidèles et nomment les membres du
    gouvernements pour protéger leurs affaires mafieuses
    Les étudiants fer de lance de toute révolution sont devenus des hommes de mains de la mafia politique.
    Tous les ingrédients sont là pour l éclatement de la nation.
    Mais gardons la foi dieu est vérité

  10. Quand il s’est agi de combattre face a face les sanguinaires enturbannés du mnla qui nous ont AGRESSÉS, au lieu de faire, on prefere demander à la terre entière (France, Algérie, observateurs internationaux, etc) de trouver pour nous une “solution” dans cette crise, d’où, les fameux accords qu’on dénonce aujourd’hui !
    (Du reste, la 1ère chose que Zonkeba a faite en prenant le pouvoir, c’est de libérer massivement ces chiens et demander la levée de leurs mandats d’arrêt internationaux, et de les faire entrer à l’AN sous sa propre bannière RPM !!!!😡😡😡)

    Bref: LA HONTE!😡😡😡😡

    Et maintenant, il faudrait “discuter” avec ceux qui nous ont occupés, amputés fouettée et lapidés comme des chiens pendant 9 mois, et qui massacrent nos soldats et nos villageois à longueur d’année !!!!!!!!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    Bref : LA SUPER HONTE !

    • PS: Et une fois qu’on aura gentiment et poliment “dialogué” avec ces monstres, peut-être qu’ibk serrera Kouffa et Aghali sur son coeur et se dira IVRE DE BONHEUR, qui sait?😢😢😢😢😢😢😢😢😢

      Ça s’est déjà vu…😎

  11. Alors qu’AUCUN pays au monde ne s’est encore JAMAIS abaissé à “discuter” avec les chiens narco-islamiste assoiffés de sang qui ne connaissent que le dialogue des armes et des massacres, allons-nous, NOUS, maintenant, oser cette LAMENTABLE PREMIÈRE MONDIALE ????

    On a l’impression qu’en matière de HONTE MONDIALE, on cherche encore à “faire des progrès”😥😥😥😥😥😥😥😥

    Nos malheureux soldats et villageois tombés sous les balles de ces chiens doivent se retourner dans leur tombés…😭😭😭😭

  12. Mr Boubou Sidibe’, j’ai lu avec une grance attention votre article. Ce sujet a ete’ debattu a’ plusieurs reprises ici sur maliweb et j’ai toujours dit que je suis contre les negociations pour les raisons suivantes:
    1- Nous ne pouvons pas accepter a’ ce que des terroristes et des trafiquants de drogue utilisent la violence pour nous soumettre.
    2- Nous ne pouvons pas recompenser la violence.
    3- L’hitoire de plusieurs pays dont le Mali nous enseigne que negocier avec les terroristes ne mettent pas fin aux activite’s…. terroristes. Peut etre que je dois vous rappeler que le Mali a deja negocie’ avec les terroristes. Le regime Moussa Traore’ a negocie’ avec les terroristes par le canal du colonel Ousman Coulibaly qui etait le Chef d’Etat Major de l’Arme’e. Des accords ont ete’ signe’s mais cela n’a pas empeche’ la reprise des activite’ terroristes au Mali. J’espere que vous vous rappelez toujours de la flamme de la paix du president Konare’. Ce sont des negociations qui ont abouti a’ cet accord. Le successeur d’Alpha ( tonton ATT) a eu a’ confronter le meme phenomene qui a fini par emporter son regime. Le regime IBK a negocie’ et signe’ les Accords d’Alger mais cela n’a pas empeche’ la mort de pres de 2000 civils et soldats apres la signature du fameux accord.
    4- Les trafiquants de drogue ne veulent pas de stabilite’ car l’anarchie facilite leurs activite’s criminelles. Les djihadistes veulent l’application de la charia (la loi islamique) dans un Mali qui se glorifie par sa laicite’! Nous avons 10% de la population malienne qui n’est pas musulmane. Comment voulez-vous qu’on applique la charia a’ des gens qui ne sont pas musulmans. Mr. Sidibe’, ON NE PEUT PAS TOUCHER A’ LA LAICITE’ DU MALI!!!
    Pour terminer, je vous conseille de lire un article intitule’: Sahel, l’enlisement de la lutte anti terroriste par Ahmedou Ould Abdallah , ancien Representant de l’ONU/ancien minstre des Affaires Etrangeres

    • Il faut lire: “… negocier avec les terroristes ne MET pas fin aux activite’s…. terroristes…”

    • Tout Le terroriste viens de Europe il ne sont pas musulmans il défend leur enterprise . L’armée malienne est obligé de rentré a Kidal ou l’arme France part il nous l’aise tranquille avec le pays qui ve aide le mali il nous faut des arme il fut chassé set président ibk est sont fils se sont de francais

      • Je suis entrain de rire!
        IYAD AG GHALI EST SUEDOIS, KOUFA EST ALLEMAND ET NAJIM EST ITALIEN.
        O DE’ TE’ WA?

  13. COMBATS IDEOLOGIQUES! COQCO EN DIT QUOI! CESSONS D ETRE MUSULMANS SURTOUT ET CHASSONS ET FRANCAIS ET ARABES COLONISATEURS!

    TROIS OPTIONS SUR LA TABLE:
    1) NOUS DEVENONS UN ETAT DJIHADO-TERRORISTE MUSULMAN MEPRISE DE TOUS ET NOUS MEMES!

    2) NOUS DEVENONS LE SOUS MONDE DES ABRAHAMIQUES FRANCAIS MEPRISES PAR EUX DEPUIS ET NOUS RESIGNONS A LA LARBINERIE CONGENITALE PERPETUELLE, MEPRISANT NOUS MEMES ET TRAHISSANT NOTRE PASSE ET NOTRE FUTUR CELUI DES GENERATIONS SI ELLES VIENDRONT A CE RYTHME DES EPIDEMIE ET LA MANIPULATION GENETIQUE ABRAHAMIQUE EN COURS!

    3) NOUS NOUS RETROUVONS DANS NOTRE IDENTITEE AFRICAINE, REPRENDRE NOTRE DESTINEE EN MAINS ET NOUS IMPOSONS A NOUS MEMES COMME ENTITEE HISTORIQUE TRADITIONELLE CONSERVATRICE QUI GERE SES RESSOURCES MATERIELS ET IMATERIELS EN COLLABORANT AVEC DE VRAIS AMIS, PRIANT A NOS ANCETRES ET NON CEUX DES AUTRES PAS SURTOUT ABRAHAMIQUES, PARLANT DES LANGUES NATIONALES LES NOTRES, NOUS LANCANT COMME TOUS DANS LES SCIENCES ET LES TECHNOLOGIES COMME TOUS AU LIEUX DE SE FAIRE INONDES PAR LES MEDICAMENTS A BASE DE DROGUES COMME LA CODEINE BOUFFEE PAR LES MALIENS ET NEGLIGER NOS PROPRES SAVOIR FAIRE!

    • Comment definis tu l’identite’ africaine?
      SABALI!!!! Tu peux defendre ta position sans insulter!!!

      • Écoute tout le pays qui parle arabe ou le français ya de problème ya jamais de tranquillité le deux déteste le negro est il s’étend pas ok nous le blakos on doit êutre dans le côté de qui je aimé le français je vous jure ya de Francais qui défend le mali a 💯 pour💯 m’ait pas leur politique pars que ya trop de méchant la de dans est rasicte

  14. Très bien dit YGUBANE on négicie quoi avec qui? pour quelle période avant de négocier avec d’autre djihadiste.
    Depuis 1991 on n’est entrain de négocier on a vue la suite il est temps de se défendre.

    • Des fois yugu est intelligent. D’ apres lui meme son arriere grand mere etait Coulibaly. L’intelligence qui se manifeste de temps a’ autre chez yugu, vient du sang Coulibaly qu’on trouve a’ faible pourcentage dans son sang.

  15. Arrêtez cette démagogie, les groupes terroristes du MALI ont tous fait allégeance à des groupes avec qui personne n’a jamais négocié quoi que ce soit. Ni les Américains, ni les Français ou je ne sais qui n’a une fois négocié avec AL-QAIDA, DAESH ou EI car il n’y a rien à négocier avec eux.

    Sans la force tout ce qu’on entreprend avec ces fils de putes est voué à l’échec. On l’oublie souvent sinon, déjà en 2011 quand tous les pays exigeaient le désarmement des salopards venus de Libye, nous nous avions déroulé le Tapis Rouge pour nos frères revenus chez eux. Quand le Niger, la Mauritanie et l’Algérie bataillaient farouchement contre ces djihadistes, ATT disait sans sourire qu’il n’y a pas de djihadistes au MALI. Au lieu de casser la gueule au MNLA, nous avons pris la fuite pour ensuite aller négocier à Ouagadougou et à Alger. Si nous sommes à ce point aujourd’hui, c’est parce que nous n’avons fait que négocier avec des gens qui ne connaissent que la force. 💡💡

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here