Insécurité et bon climat des affaires : Un ménage à deux paradoxal au Mali

Au 10ème "Rendez-avec Koulouba", ce 9 novembre 2016 à la Maison de la presse, les échanges ont porté sur l’insécurité et le classement de notre pays en tête du climat des affaires dans l’espace UEMOA par la Banque mondiale.

1

Au 10ème Rendez-avec Koulouba, ce 9 novembre 2016 à la Maison de la presse, les échanges ont porté sur l’insécurité et le classement de notre pays en tête du climat des affaires dans l’espace UEMOA par la Banque mondiale.

 Le directeur de la Communication de la présidence, Racine Thiam, a rappelé que le mois d’octobre achevé a été caractérisé par des douloureuses problématiques de sécurité partout dans l’intérieur du pays.

A ses dires, les ennemis sont des bandits armés et des djihadistes qui s’attaquent aussi aux pays voisins. Selon le directeur Thiam, le président IBK a diligemment tenu un conseil de défense au cours duquel il a instruit une riposte vigoureuse contre les bandits.

Pour M. Thiam, les bandits mènent une guerre asymétrique. Il affirmera que malgré ces attaques, le sommet France-Afrique se tiendra bel et bien en janvier 2017. Toujours parlant des acquis, M. Thiam s’est réjoui de l’ouverture des classes à Kidal.

Il faut retenir que le président IBK œuvre chaque jour pour la paix et la stabilité et aussi le développement du pays. Si IBK ne faisait rien, comme d’aucuns pensent, on ne serait pas là ce matin. Car, depuis le premier jour de son pouvoir, IBK s’est investi pour le retour de la paix par tous les moyens possibles, a-t-il clamé. Selon lui, un effort colossal a été fait dans l’équipement de notre armée.

L’acquisition des avions sont prévus pour un budget de 1100 milliards en 5 ans et l’armée est sans doute en train de monter en puissance et cela se sent par tous et à tous les niveaux, a-t-il indiqué.

Sur le plan des affaires, le conférencier a rappelé que malgré les difficultés que le pays traverse, la Banque mondiale vient de classer le Mali en tête du peloton dans l’espace Uémoa.

Revenant sur le Sommet France-Afrique prévu pour début janvier 2017, M. Thiam affirmera qu’il se tiendra au Mali. Selon lui, dans tous les pays au monde, les bandits arrivent à déjouer les services de sécurité pour perpétrer des attentats.

S.K. Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. L’acquisition des avions sont prévus pour un budget de 1100 milliards en 5 ans. Il y aura combien d’emploi ? Du n’importe quoi. Pauvres maliens…

Comments are closed.