Ogossagou : ne plus accepter l’inacceptable

23

Au lendemain de l’attaque qui a entraîné plusieurs dizaines de morts et de nombreux blessés, samedi 15 février, le gouverneur de la Région de Mopti, Abdoulaye Cissé, s’est rendu dans le village d’Ogossagou dans le cercle de Bankass pour réconforter ses habitants. La MINUSMA y était représentée par la Cheffe de son Bureau régional, Fatou Dieng Thiam.

« Nous continuerons d’œuvrer pour apporter la sécurité dans l’ensemble de la région de Mopti », a déclaré Abdoulaye Cissé après s’être rendu compte de l’ampleur des dommages causés par ces violences perpétrées contre les civils de ce village, qui a connu une attaque similaire il y a moins d’un an, en mars 2019.

Fatou Dieng Thiam et ses collaborateurs de la Division des droits de l’homme et de la protection, de la Police des Nations Unies/UNPOL, du Bureau de la Communication stratégique et de l’Information publique, et du Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS) étaient aussi à Ogossagou. Cette équipe de l’ONU est venue échanger avec les populations et rassembler des éléments de preuve nécessaires, pouvant leur permettre de mieux contribuer à la protection des civils dans le centre du pays et ce, conformément à la résolution 2480 (2019) du Conseil de sécurité qui les mandate.

Le Maire de la commune de Bankass confirme avec regret la mort de plusieurs personnes, dont une fillette et une femme âgée. Les Casques bleus des Nations Unies ont administré les soins d’urgence aux blessés avant de procéder à leur évacuation vers Sévaré.

« Choqué et outré par cette attaque », s’est indigné le Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, dans un communiqué de presse publié quelques heures après le drame. Il indique que « son organisation se tient prête à soutenir le Gouvernement malien pour les besoins de l’enquête et pour toute action susceptible d’apaiser la situation ».

Après s’être incliné devant la fosse commune où reposent les corps des victimes, le procureur général de la Cour d’appel de Mopti, Adama Fomba, qui était aussi à Ogossagou, s’est dit consterné et très préoccupé par le drame qui venait de se dérouler dans ce village. « Ce sont des faits très graves, » a-t-il martelé avant de conclure : « l’obligation doit être la recherche des auteurs, y compris les auteurs intellectuels de ces infractions graves ».

Cette seconde attaque contre Ogossagou vient, à nouveau, créer une atmosphère de peur et traumatise les enfants, mais aussi les femmes qui passent jours et nuits en plein air. Des familles entières ont perdu maisons et biens, y compris les provisions qui s’y trouvaient et, « même le sel manque, » a indiqué un des habitants du village qui imagine déjà le pire pour les jours à venir. « Les conditions adverses de sécurité nous empêchent de circuler librement », a-t-il renchérit.

Le chef d’état-major de l’armée de terre et commandant du théâtre pour le Centre, Kéba Sangaré, qualifie « d’hécatombe » ce qui vient de se passer dans ce village d’Ogossagou et « nous ne souhaiterions plus voir de tels actes de violence sur tous les théâtres des opérations du Mali ». Il assure qu’un détachement FAMa vient d’être déployé sur place et souhaite que ce dernier soit renforcé par les Casques bleus des Nations Unies.

Avant de quitter le village d’Ogossagou en fin d’après-midi, le gouverneur Abdoulaye Cissé a lancé un appel au calme aux populations et les assure que les autorités tant politiques que militaires vont intensifier leurs efforts visant à assurer, dans toute la région, la protection des populations et de leurs biens.

Les premiers éléments de l’Armée reconstituée à destination de Kidal sont entrés dans la ville jeudi 13 février dans l’après-midi. Les soldats qui constituent ces unités sont issus des parties signataires de l’Accord de paix. En amont de ce déploiement, la MINUSMA a apporté un appui multiforme.

C’est un travail de coordination qui a été fait par la Force de la MINUSMA. Alors que les soldats quittaient Gao lundi dans l’après-midi, accompagnés par les Casques bleus bangladais, un détachement de Casques bleus guinéens et népalais quittait Kidal pour Anéfis, à une centaine de kilomètres. La mission des soldats de la paix parti de Kidal était d’ouvrir la voie au convoi de l’armée reconstituée. Un important travail de coordination destiné à ce que tout se passe au mieux.

Avant l’entrée du bataillon dans la ville de Kidal, la MINUSMA a pris toutes les dispositions conformément à son Mandat pour appuyer ce déploiement. Le camp Général Abdoulaye Soumaré dans lequel sont accueillis les soldats a été entièrement rénové par la MINUSMA. Samba Tall, Directeur de la section Réforme du Secteur de la Sécurité et Désarmement, démobilisation et réinsertion (RSS/DDR) y a récemment effectué une visite pour s’assurer que toutes les conditions logistiques et sécuritaires étaient réunies avant l’arrivée du premier bataillon.

Venu accueillir le bataillon de l’armée reconstituée à l’entrée du camp, le Gouverneur de la région de Kidal, Sidi Mohamed Ichrach, n’a pas caché son enthousiasme de voir l’armée revenir dans sa ville. Pour lui, ce retour des soldats est une reconnaissance et l’aboutissement de nombreux efforts. Il a aussi félicité tous les acteurs impliqués « MINUSMA, Gouvernement, Groupes signataires » grâce auxquels le retour a été possible sans aucun incident. Sidi Mohamed Ichrach a aussi déclaré qu’il faut « multiplier les efforts pour que ce retour soit définitif, au profit de toutes les populations du Mali ».

Le chef du Bureau régional de la MINUSMA par intérim, Djibril Ndime, a lui aussi souligné les efforts fournis par toutes les parties pour arriver à ce résultat.  Pour M. Ndime : « chacun a respecté ses engagements et cela augure d’un futur meilleur ». Il espère que les phases à venir seront plus faciles.  « La MINUSMA continue à appuyer la mise en œuvre du processus de paix au Mali, conformément à son engagement, » a conclu Djibril Ndime.

Source: Minusma

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. RETOUR SUR LE TEMPS DE LA PRESIDENCE D ATT AU MALI …

    Pour notre societe les abus ont été constatés au niveau :
    – du Bureau des Domaines et du Conservateur du District de Bamako – du Bureau du Vérificateur Général de la République du Mali – de la Direction des Impôts. – des Ministères des domaines et des finances ; – du Greffe du Tribunal de commerce de Bamako ; – du Parquet du Pôle Economique en commune 3 – du Tribunal de la Commune 3 – de la Cour d’Appel de Bamako. – du vote d’une LOI accordant des Privilèges à la BHM SA (entité de droit privé) en cours de procédures judiciaires afin d’établir des états de créances unilatéralement et pour se prémunir de toute condamnation ; – de ACI, Mandataire de l’Etat,
    – de la Direction du Contentieux de l ETAT .
    CELA S EST TERMINE , APRES 9 ANS DE BAGARRE PAR DEUX CONDAMNATIONS AU NIVEAU DE LA COUR D APPEL …
    1 CONDAMNATION SUITE A UNE LOI PRIVILEGE OBTENUE ALORS QUE LES EXPERTS AVAIENT RENDUS LEUR RAPPORT …1, 707 DUS PAR LA BANQUE …
    VOYANT CELA , LA BANQUE S’EMPRESSERA IMMEDIATEMENT DE SE FAIRE VOTER LA LOI PRIVILEGE …POUR POUVOIR IMMEDIATEMENT LA BIAISER EN NOUS SORTANT UNE DETTE DE 6, 837 MILLIARDS … !
    ET EXTRAORDINAIRE …LA BANQUE AURA L AVAL DE DEUX ELEMENTS CLEFS …LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL ISSOUFI TOURE …ET DE LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT , BA AWA TOUMAGNON !
    C EST EXTRAORDINAIRE …MAIS C EST LE MALI …OU TOUT PEUT ARRIVER …LA PREUVE !
    ET VOICI CE QUI EST ARRIVE ENSUITE :
    NOUS PREPARONS UN DOSSIER DE QUELQUES 800 PAGES …AVEC EN GROS UNE NOUVELLE AFFAIRE DE VOL TOUTES LES 5 PAGES …ET 36 PAGES DE PLAIDOIERIE ….QUE NOUS PRESENTERONS , TRANQUILEMENT , A LA CCJA A ABIDJAN …
    ET LA …SURPRISE …NOS AVOCATS NE SONT PAS AUTORISES A DEFENDRE L AFFAIRE !
    LE RESUME DE CETTE NOUVELLE AVENTURE , AUSSI EXTRAORDINAIRE QUE LA PRECEDENTE EST ICI :
    https://www.lintelligentdabidjan.info/news/contentieux-a-la-cour-commune-de-justice-et-darbitragela-bms-exbhm-mise-a-nu-dans-ses-manipulations-contre-la /

    …..CETTE AVENTURE TROUVERA SA PREMIERE FIN LE 25 OCTOBRE 2018 …
    ET LE DOSSIER DEPOSE LE 19 OCTOBRE 2010 …8 ANS AVANT …SERA RE-OUVERT …
    CE JOUR LA …DONC , LA CCJA DECIDERA DE SE REOUVRIR A NOS AVOCATS …
    LA CCJA POSERA UNE PLAINTE CONTRE SON ANCIEN PRESIDENT …
    NOUS POSERONS EGALEMENT UNE PLAINTE CONTRE LUI …
    ET LE 14 MARS 2019 …QUASIMENT 19 ANS APRES LE DEMARRAGE DE LA CONSTRUCTION DES HALLES DE BAMAKO ….
    LA CCJA CONDAMNERA A PRES DE 23 MILLIARDS DE FRANCS LA BMS SA ….QUI A REPRIS LA BHM SA …
    ET CONDAMNERA DONC EGALEMENT LA BANQUE A PAYER POUR LA FAUSSE SAISIE DES HALLES DE BAMAKO ….DONT ELLE , ET L AVOCAT SAVAIENT PERTINEMENT QUE LA SAISIE ETAIT « VEROLEE » ….
    ALORS …DEPUIS …JE NE VOUS DIS PAS A BAMAKO , CE QUE TOUT LE GROUPE DE COMPLICES , DECOUVERTS …FAIT POUR RALENTIR LA JUSTICE …AU MALI …PARCE QU AILLEURS LE DROIT TRIOMPHE !
    MAIS NOUS Y REVIENDRONS …..CAR ILS SONT EN PLUS TRES MALADROITS !

  2. 😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍

    POUR CEUX QUI IGNORENT L EPISODE DU FAUX …DECOUVERT …QUI NOUS VAUT D AVOIR GAGNE ENFIN A LA CCJA ..
    VOICI LE DEPOT DE NOS CONCLUSIONS …UN DOSSIER DE QUELQUES 800 PAGES ET DE NOTRE PLAIDOIRIE DEPOSE LE 19 OCTOBRE 2010 A LA CCJA ..
    QUI NE REVERRA LE JOUR …QUE LE 25 OCTOBRE 2018 PAR L ARRET 191 ET NE SERA ENFIN JUGE QUE LE 15 MARS 2019 …
    L HISTOIRE EST LA ..

    https://www.lintelligentdabidjan.info/news/contentieux-a-la-cour-commune-de-justice-et-darbitragela-bms-exbhm-mise-a-nu-dans-ses-manipulations-contre-la /

    ET ENFIN ….L EX PRESIDENT DE LA CCJA A UNE PLAINTE DE LA CCJA SUR LE DOS …
    ET UNE AUTRE PLAINTE DE NOTRE PART …
    ET MAITRE BASSALIFOU SYLLA …QUI SE PRENAIT POUR UN VRAI RENARD …
    PERD SON TITRE …ET EST RETROGADE AU TITRE DE RENARD LOCAL …
    ET JE SUIS GENTIL …!

    😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍😍

  3. 😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁
    AVEC CE QUI LUI ARRIVE SUR LE DOS …A MAITRE BASSALIFOU SYLLA DU CABINET BRYSLA ….
    … MOI JE TROUVE QUE CELA FAIT BEAUCOUP …
    ET LE PETIT “”MAITRE BASSALIFOU SYLLA “” NE SAIT PLUS QUOI FAIRE …PARCE QU APRES 19 ANS OU IL A TOUT GAGNE …(EN PAYANT) …TOUTES SES MANIPULATIONS LUI REVIENNENT A LA FIGURE …ET MAL MEME !

    D AUCUNS DISENT QUE LE GARS NE CESSAIT DE REPETER QU IL ETAIT “”UN RENARD”” …
    MOI JE VEUX BIEN QU ON LUI ACCORDE LE TITRE DE RENARD LOCAL …! ! ! !
    RIEN DE PLUS ! 😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊

    TIENS …CHER MAITRE …QUE VAS TU POUVOIR DIRE QUAND ON VA TE PRESENTER DEVANT LE NEZ LE MEME ACTE QUE L ON T A ENVOYE LE 22 AOUT 2007 …A BAMAKO …CELUI PORTE PAR ME SYLVAIN MAKAN KEITA …A 15 HEURES …
    CELUI QUI T A TRANSMIS LA COPIE DE L ACTE DE PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO …
    QUE VAS TU DIRE POUR EXPLIQUER LA SAISIE DES HALLES DE BAMAKO ?
    AH ….QUE LA COUR D APPEL T A SUIVIE …! ! ! ! !
    😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊

    SACRE MAITRE BASSALIFOU SYLLA …TU VAS EN AVOIR BEAUCOUP BEAUCOUP DE CHOSES A EXPLIQUER …BEAUCOUP BEAUCOUP !
    ET …..IL SE DIT …EN PLUS …QUE TU AS SORTI BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP D ARGENT DE LA BMS SA …APRES LA BHM SA ….
    UN ENORME PAQUET …DES MILLIARDS !
    HOULALA ! HOULALALALALA !
    😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

  4. “ne plus accepter l’inacceptable”
    Et bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla !…

    Chez nous, où malheureusement les massacres se succèdent les uns après les autres, nos “autorités”😂 devraient éditer une bonne fois pour toutes une DÉCLARATION-TYPE sur la base de “ne plus accepter l’inacceptable”, dans la mesure où ces dernières nous ressortent ce bla-bla SYSTÉMATIQUEMENT et malheureusement a CHAQUE massacre perpétré OU QUE CE SOIT !!!

    Et paradoxalement, jusqu’à aujourd’hui, il n’y a JAMAIS eu 1 SEULE arrestation, 1 SEULE audition de suspect ni (encore moins!) 1SEULE arrestation dans AUCUN (strictement AUCUN !!!) des sordides massacres de peu le SURVENUS dans notre pays!!!😎😎😎

    Étonnant non ?😂

    PS: Conclusion, les formules VERBALES (bla-bla !) sont définitivement à entasser dans la poubelle,, alors que l’état ENTRETIEN LUI-MÊME la totale impunité sur les ignobles assassins auteurs de ces massacres……..POUR LA SEULE ET UNIQUE RAISON QUE C’EST LUI-MÊME QUI LES A ENCOURAGES ET ARMÉS !!!!😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

  5. La première attaque de mars 2019, qui a fait plus de 150 morts, n’a visiblement pas suffit pour que le gouvernement du Mali et la MINUSMA prennent des dispositions pour sécuriser/défendre ces pauvres villageois d’Ogoussagou. Sincèrement, je doute que nos autorités militaires aient une stratégie claire de sécurisation de nos populations. S’il y’en a une, il est plus que temps de remplacer les individus qui l’auraient élaboré… puisque rien n’y semble sérieusement fonctionner en faveur de nos populations. Quel est donc le seuil en terme de pertes en vies humaines pour que le gouvernement Mali et ses soi-disant partenaires puisque considérer une zone comme étant à risque d’attaques terroristes ?
    Ce régime du vieux IBK est un désastre total pour notre pays…

  6. gassagou montre clairement le vrai visage de l’état le plus irresponsable au monde qui est celui du Mali …mêmes des bandes de milices de quartier n’accepteraient pas qu’on tue 160 innocentes personnes (femmes enceintes, enfants etc..) et donc répéter la même chose sous leurs yeux en moins d’une année! Compter sur ce pays avec ses faux généraux ventrus équivaut a un suicide! La preuve n’est peut plus dépasser ce qui se passe a Ogoussagou! La population d’ogassagou doit dorénavant chasser IBK s’il tente encore de venir leur donner un autre discours creux! Les maliens doivent plutôt compter sur leur propre force d’autodéfense et intelligence et non sur un état fumiste!
    Qu’Allah fasse miséricorde sur les martyrs d’Ogassagou. Amen.

  7. Ogassagou montre clairement le vrai visage de l’état le plus irresponsable au monde qui est celui du Mali …mêmes des bandes de milices de quartier n’accepteraient pas qu’on tue 160 innocentes personnes (femmes enceintes, enfants etc..) et donc répéter la même chose sous leurs yeux en moins d’une année! Compter sur ce pays avec ses faux généraux ventrus équivaut a un suicide! La preuve n’est plus dépasser ce se passe a Ogoussagou! La population d’ogassagou doit dorénavant chasser IBK s’il tente encore de venir leur donner un autre discours creux! Les maliens doivent plutôt compter sur leur propre force d’autodéfense et intelligence et non sur un état fumiste!
    Qu’Allah fasse miséricorde sur les martyrs d’Ogassagou. Amen.

  8. Ogossagou : ne plus accepter l’inacceptable
    ARRETER AVEC VOS CONNERIES. C’EST TOUJOURS LA MEME CHOSE. IBK ET LES MALIENS A BAMAKO NE PRENDRONT CETTE CRISE AU SERIEUX QUE QUAND LES DJIHADISTES SERONT A LA PORTE BAMAKO OU LES MILITAIRES AU BORD DU PALAIS.

  9. Il n’ y a que deux choix possibles qui sont acceptables dans le contexte des villages comme Ogassago. NOUS SOMMES OBLIGE’S DE CHOISIR L’UN DEUX.
    1- L’etat malien installe des garnisons militaires de maniere permenante dans les villages vulnerables pour securiser les biens et les personnes dans lesdits villages.
    2- On permet a’ chaque villageois de s’armer pour se defendre!
    MORALEMENT, NOUS NE POUVONS PAS ACCEPTER A’ CE QUE DES PAISIBLES VILLAGEOIS SOIENT MASSACRE’S PAR DES CRIMINELS QUI N’ONT AUCUNE CONSIDERATION POUR LA VIE HUMAINE!
    Les campements nomades en Mauritanie voisine vivent dans la paix et la securite’ parce que sous chaque tente qui existe dans un campement, il y a une arme a’ feu!!!!
    LE’TAT MALIEN DOIT PRENDRE TOUTES SES RESPONSABILTE’S POUR ASSURER LA SECURITE’ DES VILLAGEOIS MALIENS OUBIEN PERMETTRE AUX VILLAGEOIS DE PRENDRE LEUR DESTIN ENTRE LEURS MAINS!!! TROP C’EST TROP!!!

    • Petit, renseignes toi avant de balancer des âneries. Des bases militaires pour quoi faire ? Le Camp militaire de Bankass est à environ 8 kilomètres du lieu du crime. De là-bas on entend des tirs et les cris des suppliciés mais l’armée attend toujours 15 à 16 heures pour regarder vers Ogossagou et à la vue des corps calcinés des nourrissons, les idiots comme toi crient au complot international contre leur Faso.

      • Tu es un idiot!!!! POURQUOI A’ BANKASS A’ 8 KM D’OGOSSAGO CONNAISSANT LE LIEU DU CRIME IL Y A DE CELA MOINS D’UN AN!!!!! NE SAIS-TU PAS QUE CHAQUE MINUTE EST IMPORTANTE!!!! JE JEUX LES GARNISONS MILITAIRES DANS LES VILLAGES OU’ LA POSSIBILITE’ DES MASSACRES EST TRES ELEVE’E. ON DOIT IMPERATIVEMENT AGIR AINSI OU PERMETTRE AUX VILLAGEOIS DE S’ARMER POUR SE DEFENDRE!!!!! OUR PEOPLE CANNOT AND MUST BE LIKE SITTING DUCKS!!!!!
        Tes petites reactions qui visent d’autres choses et non a’ stabiliser le Mali et le supporter dans sa lutte contre le djihadisme international, ne m’interessent pas! TU ES PLUS QUE CON!!!!

        • Si je te qualifiais d’idiot, ce serais gâter le nom des idiots qui pullulent sur ce forum. Si c’était une personne normale j’allais parler de déni de réalité mais avec un Bambara débilisé par les coups de bâton de la sœur de MOUSSA AG, la résignation est de mise. Depuis quand ton armée a pu sécuriser ses propres garnisons ? Tu veux qu’on les amène dans nos villages pour avoir la charge de protéger plus de personnes ? Une armée à qui ça prend une journée pour arriver là où ça devrait lui prendre 15 minutes pour secourir des bébés en détresse serait utile en quoi ? Tu es comme ces autorités qui viennent nous raconter des imbécilités après chaque massacre, tu n’es qu’un ivrogne comme IBK. 😀😀😀😀😀😀

          • Tu laisseras ma cherie Mamou Sacko en paix!!
            Marechal yugu, la Constitution du Mali dit clairement que la defense de la patrie est un devoir pour chaque malienne et chaque malien!!! On t’attend au centre et au nord pour nous montrer comment securiser les garnisons et les villages!!
            WALAY ITE’ KOKALAMA!!!! TU ES UN VRAI IDIOT!!!

  10. Cette phrase NE PLUS ACCEPTER L’INACCEPTABLE est non seulement énervante, exprime egalement l’impuissance de l’État à empêcher le massacre des villageois car le chef de l’État avait déjà donné publiquement des instructions fermes à son chef d’État major des ARMÉES afin que de tel massacre ne se répète plus.
    L’INACCEPTABLE EST DÉJÀ ACCEPTÉ PAR L’ABSENCE DES AUTORITÉS POLITIQUES QUI OCCUPENT LE HAUT SOMMET DE L’ÉTAT DANS LE VILLAGE MARTYR.
    Leurs absences montrent qu’ils sont dépassés.
    Il y a une sorte de honte à multiplier les visites dans les événements qui expriment l’incompétence des autorités politiques élues pour sécuriser le territoire.
    On y envoie les autorités administratives les representer correspondant à une fuite de responsabilité d’un devoir d’aller apaiser les souffrances de la population locale.
    Des signes trahissent la honte des autorités politiques en place.
    Jadis IBK et ses ministres se déplaçaient pour faire la réception des dotations militaires.
    On l’a vu avec quelle arrogance, il a procédé aux réceptions des avions cloués au sol.
    Des blindés arrivés récemment,IBK n’a pas jugé nécessaire de les réceptionner.
    LES HOMMES POLITIQUES INCOMPÉTENTS SONT QUALIFIÉS PAR LE VOYEURISME.
    On aurait aimé voir le ministère de la défense occupé par un homme politique majeur connu pour sa compétence de la gestion des affaires.
    Pourquoi pas un ancien premier ministre?
    Il s’agit, en réalité, de reformer l’ARMEE MALIENNE que de mettre en place une stratégie inapplicable par un appareil de défense miné par la corruption.
    Ce travail nécessaire ne peut-être réalisé que par un CHEF SUPRÊME DES ARMÉES guidé par la défense des intérêts supérieurs de la nation.
    L’ARMEE MALIENNE en l’état, façonné par vingt-trois ans de dictature militaire clanique qui a tres tôt écarté les hommes expérimentés pour planter une MAFIA, ne peut rien réaliser.
    Une armée qui a été incapable de mater une milice en 1990,est contrôlée par une MAFIA qui a reçu à se sauver par l’intervention des militaires suite à un soulèvement populaire contre MOUSSA TRAORÉ empêchant le politique d’avoir un contrôle effectif sur l’outil de défense.
    La tentative de réforme par ALPHA OUMAR KONARE a été enterrée par l’assassinat de son ministre de la défense BOUBACAR SADA SY.
    Un des éléments majeurs de la bande,celui qui a pris la tête des officiers supérieurs qui ont écarté le dictateur, a succédé à ALPHA OUMAR KONARE.
    SON INCLINAISON À LIBÉRER DES OTAGES CONTRE RANÇONS MONTRE TOUTE LA DISPOSITION D’ESPRIT QUI FONDE LA STRUCTURE MENTALE DE CELUI QUI A ÉMERVEILLÉ L’AFRIQUE EN CÉDANT LE POUVOIR EN 1992,une première en Afrique francophone.
    Son refus de traduire en justice les auteurs des détournements révélés par le rapport du vérificateur général trahi le côté MAFIA d’ATT.
    IL N’A MÊME PAS TENTÉ DE RÉFORMER L’ARMEE MALIENNE COMME L’A FAIT ALPHA OUMAR KONARE.
    Pour sauver leurs affaires sales, ils lancent des rumeurs en accusant ALPHA OUMAR KONARE de détruire l’ARMEE MALIENNE.
    Cette information est relayée par un homme politique qui a crû devoir être le défenseur des acquis de la dictature militaire sans y participer à la gestion pendant cette période.
    CHOGUEL MAIGA DOIT ÊTRE LE DÉFENSEUR DU BILAN D’ATT QUE DE MOUSSA TRAORÉ TANT IL A OCCUPÉ DE HAUTES FONCTIONS PENDANT SES DEUX QUINQUENNATS.
    La DÉCENNIE AOK est accusée d’être le fossoyeur de l’appareil de défense alors que c’est pendant cette période qu’on a tenté de réformer l’ARMEE MALIENNE minée par la gestion malsaine de la dictature militaire.
    Le mauvais diagnostic du fonctionnement de notre armée rendu possible par les campagnes de justification de MOUSSA TRAORÉ et son perroquet CHOGUEL MAIGA empêche notre armée de se refonder selon ,non pas la dimension voulue par MODIBO KEITA, mais adaptée au contexte de guerre asymétrique favorisant la multiplication des forces spéciales délocalisées dans les zones de guerre efficaces contre les éléments qui se fondent rapidement dans la brousse.
    Avec les forces spéciales équipées par des véhicules adaptés contre les mines dans la zone centre, le massacre D’OGOSSAGO est vite maitrisé.
    L’autorité politique animée par IBK a atteint son seuil d’incompétence.
    Sa présence au sommet de l’État fait le bonheur de nos ennemis.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  11. C’est dommage de voir les ténors de ce pouvoir malien qui laissent le bazar se perpétrer dans l’impunité et l’injustice totales, si nous sommes à la place de ce chef de village, nous mettrons en place tout de suite une équipe coalisée d’hommes et de femmes des villages environnants en les formant pour riposter contre les assaillants lâches et traitres de ces attaques. La défense personnelle s’impose à ce village, il faut une auto-défense pour ce village, cela s’appelle d’ailleurs l’instinct de survie. Il faut d’ailleurs que le gouvernement les autorise à mettre en place ce dispositif pour l’honneur et la dignité des habitants de ce village, car il y a sans équivoque un complot contre ce village en vue de sa disparition totale sur la carte du Mali. Le chef du village et les notables du village doivent se mettre tout de suite dans la dynamique de l’hymne du woassoulou qui proclame “(i) Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appelle aux hommes plus valeureux ; (ii) Si tu ne peux dire la vérité en tout lieu et en tout temps fais appelle aux hommes plus courageux ; (iii) Si tu ne peux être impartial cède le trône aux hommes justes ; (iv) Si tu ne peux protéger le faible pour braver l’ennemi donnes ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiquerons le chemin de l’honneur ; (v) Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donnes la parole aux griots, Oh ! FAMA le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus.

  12. ECHOS MEDIAS DU JOUR …
    LE N 49 DU 18 FEVRIER 2020

    …….. AFFAIRE BMS SA – ( et le nom de notre societe )
    COMMENT LES ABUS DE L EX BHM SONT RESTES IMPUNIS …en titre …

    EN PAGE 8 ….L ARTICLE … ET LE RESULTAT DE L EXPERTISE RENDUE A LA COUR D APPEL PAR LES EXPERTS …
    LES ABUS RESTES IMPUNIS DE BHM SA S ELEVENT A 12 688 290 793 F CFA …
    12 , 688 MILLIARDS …
    LA DIFFERENCE AVEC NOTRE SOCIETE EST DONC DE 1, 707 MILLIARDS DE FRANCS A NOTRE CREDIT ….! ! ! ! !
    ET …AUJOURD HUI …BMS SA DOIT COMME DIT PLUS BAS :
    PLUS DE 23 MILLARDS …( AU 14 MARS 2019 )
    ET LES HALLES DE BAMAKO SAISIES PAR BHM SA ..ET L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA …
    ET ….

  13. « Ogossagou: ne plus accepter l’inacceptable.»

    Quelle farce ! Ceux qui avaient tué plus de 154 personnes à Ogossagou, brûlé vif des bébés, des femmes enceintes et tous ceux qui ne sont pas habiles de jambes pour se sauver, ont même revendiqué leur crime avant de se rétracter sous le tollé provoqué. À ce jour rien n’a été fait pour qu’ils rendent compte et les autorités fantoches continuent de boire leur Whisky comme de rien était. Quant on parle maintenant d’inacceptable, qu’est-ce qui fait de ce énième crime quelque chose d’inacceptable ? 🤨🤨🤨🤨

    • Moi je vais arrêter de dire que le gros nullard de sebenicoro est ivrogne et gros adepte de whisky,.
      Maintenant, ils arrêtent les ladji pour juste dénoncer attitude !

      • Ce qu’on appelle une piètre déclaration qui fait grincer les dents tout en créant une colère cosmique chez un citoyen honnête car c’est la seconde fois que les jihadistes viennent brûler les enfants et mamans vifs.
        Tant que les FAMas ne se transforment en foudre de guerre et ne se battent comme nos ancêtres les Gaulois, ces terroristes continueront à perpetrer leurs actes inhumains.
        Les jihadistes savent déjà que le gouvernement a montré son impuissance et son incompétence en voulant négocier avec Iyad Aghally et Amadou Kouffa.

        • c’est faux ce sont les djihadistes. Toutes les enquêtes relatives à Ogassougou que ce sont les dozos de dana ambassagou.
          Les rumeurs persistantes parlent du soutien de l’armée aux attaques de Ogassagou.
          Les djihadistes ont commis des crimes mais ailleurs.

  14. SOUS LE ” “REGNE “””D ATT ….AU MALI …

    ……MOI …CA ME FAIT MAL QUELQUE PART DE CONSTATER QUE TANT LA COUR D’ APPEL QUE LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT AIENT FAIT DROIT A UN ETAT DE CREANCE DE BHM SA ..DE 6, 837 MILLIARDS ( ! ) QUE NOTRE SOCIETE DEVRAIT ….

    VU LA POSSIBILITE OUVERTE PAR LA LOI PRIVILEGE VOTEE ( EN CATASTROPHE ) ..LE 8 FEVRIER 2008 …QUASIMENT UN MOIS APRES QUE NOUS AYONS RECU ( ENFIN ) …AINSI QUE LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL ….(APRES PLUS DE TROIS ANS D ATTENTE …) ET UN CERTIFICAT DE CARENCE DECERNE A LA BHM SA PAR LE JUGE COMMISSAIRE ….

    ET UN DOUBLE DE L EXPERTISE DE REDDITION DES COMPTES FAITE PAR LES EXPERTS DESIGNES PAR LA MEME COUR D APPEL ….DETERMINANT QUE LA SOMME DUE PAR LA BANQUE A NOTRE SOCIETE ETAIT DE 1.707 MILLIARDS ….
    .MONTANT QUI SERA CONFIRME PAR LA CCJA …QUELQUES DIX ANS APRES …LE 14 MARS 2019 …
    ET APRES QUE L EX PRESIDENT DE LA CCJA LUI MEME SOIT ENMENE DEVANT UN JUGE SUR PLAINTE DE LA CCJA !

    VOILA DONC DEUX ELEMENTS CLES DE LA JUSTICE AU MALI …QUI DEVRAIENT AU MINIMUM EXPLIQUER COMMENT ON FAIT POUR VIOLER L ARTICLE 3 DE LA LOI PRIVILEGE …

    EN FAIT CE N EST PAS COMPLIQUE …IL SUFFISAIT DE LIRE “”UN ETAT DE CREANCE “” ETABLI PAR BHM SA …ET DE NE SURTOUT PAS VERIFIER SA FIABILITE !

    POURTANT …IL Y AVAIT EU LE CERTIFICAT D ETAT DE CARENCE DONNE PAR LE JUGE COMMISSAIRE …POURTANT , JUSTE AVANT QUE LA LOI NE FUT VOTEE ..
    IL Y A EU LE COURRIER DU PREMIER MINISTRE DISANT NOTAMMENT A LA CHAMBRE DES DEPUTES , AU PRESIDENT DIONCOUNDA PRECISEMENT QUE CONCERNANT LA SITUATION FINANCIERE DE LA BANQUE …IL FALLAIT SAVOIR QUE CELLE CI ETAIT DE 64.8 MILLIARDS DE CREDITS CONTENTIEUX ET 26 MILLIARDS DE FONDS PROPRES NEGATIFS ET LE NON RESPECT DES RATIOS REGLEMENTAIRES ..

    ET VOILA …DIX ANS APRES ….LA VERITE RESSORT …
    LA BMS SA DOIT MAINTENANT PLUS DE 23 MILLIARDS …
    LA BMS SA DOIT EGALEMENT LES HALLES DE BAMAKO …EGALEMENT VOLEES PAR BHM SA ET L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA …

    ET EN PLUS …ET EN PLUS ….RESTENT LES TERRAINS DE NOTRE SOCIETE …VOLES PAR ACI QUI A PROFITE DU FAIT QUE LE VERIFICATEUR NATIONAL …SIDI SOSSO DIARRA …LES BLOQUE AU NOM DE L ETAT …POUR LES REVENDRE ! …ET CES TERRAINS QUI VALENT AUJOURD HUI 56 MILLIARDS …
    SONT TOUS PARAIT IL VENDUS …
    ET L ETAT N AURAIT PAS VU I CENTIME DE LA VENTE !
    EXTRAORDINAIRE NON ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here