Recrudescence du terrorisme au Mali : Le PSDA mise sur la sensibilisation des jeunes pour contrecarrer le terrorisme

0

Dans le but de contrecarrer la recrudescence des actes terroristes en vigueur, ces derniers temps, au Mali, le parti Social Démocratique Africain (PSDA) a organisé, le Samedi 28 Novembre 2015 au CICB, une conférence Débat sur le thème « Jeunesse et Terrorisme : Enjeux et perspectives ». La conférence présidée par le président du parti Ismaël Sacko, était animée par des érudits de l’islam.

« Les jeunes constituent des proies pour ces renégats qui se servent du non de l’islam pour poser des actes terroristes, l’islam est une religion de paix, de concorde et de quiétude », c’est par ces mots qu’Ousmane Traoré, l’imam de la mosquée Almoutada de Hamdallaye ACI 2000 et représentant du haut Conseil Islamique du Mali, a entamé ses propos.  Selon lui, les racines de ce mal qui sont constamment implantés dans certains pays du sahel et depuis quelques moments au sein de notre nation, doivent être déracinées avance-t-il. L’imam de la mosquée Almoutada a expliqué certaines causes  du terrorisme qui sont entre autres : le chômage chronique des jeunes, la floraison des pseudos prêcheurs qui endoctrinent les jeunes et la floraison des katibas des djihadistes depuis l’occupation du septentrion de notre pays. Il a invité les jeunes à s’armer de courage et de persuasion pour bouter les forces du mal que sont les terroristes hors des frontières maliennes et africaines. Il a déploré la récente attaque  de l’hôtel Radisson par des djihadistes qui, pour lui, sont en train de souiller le nom de l’islam qui reste et demeure une religion de paix. L’imam Traoré à salué l’initiative du PSDA qui via cette conférence éclaire la lanterne des jeunes et montre le vrai visage des terroristes qui se cachent derrière l’islam pour mener des actes ignobles.  Quant à Adama N Traoré de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMA), il a dénoncé avec la dernière rigueur les actes surannés et méprisables causés par les terroristes  au nom d’une religion qui a toujours prônée la paix et la réconciliation des cœurs des esprits. Pour sa part, le président du Psda, Ismaël Sacko, s’est réjoui de la qualité des exposés livrés par les érudits de l’islam. Il a souligné que le temps est venu de partager les ingéniosités  et les bonnes pratiques pour briser la chaine de l’enrôlement des jeunes dans le terrorisme. Le président a condamné les actes terroristes de ces derniers jours à Bamako tout en saluant la bravoure des forces maliennes et étrangères. Il a convié les jeunes à être vigilants et prudents et a toujours rabâché cette sentence. « Le terrorisme ne passera pas par toi car terroriste n’est pas malien », a-t-il dit.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER