Nouvelle constitution : Voici les membres de la commission de rédaction

3

Le Président de la Transition i, le Colonel Assimi Goïta, a nommé, mercredi 29juin 2022, par décret les membres de la Commission de rédaction de la nouvelle constitution. Cette commission est présidée par Fousseini Samaké ancien secrétaire général du gouvernement.

Président :

Monsieur Fousseyni SAMAKE, ancien Secrétaire général du Gouvernement,

Rapporteur général :

Monsieur Wafy OUGADEYE, ancien président de la Cour Suprême,

Rapporteur général adjoint :

Madame SANOGO Aminata MALLE, Médiateur de la république, Experts :

  • Me. Moustapha S. M CISSE, Bâtonnier ;
  • Professeur Moussa DJIRE, juriste politiste,
  • Madame ZOUBOYE Fatoumata DICKO, Notaire,
  • Monsieur Mohamed AG ERLESS, Chercheur anthropologue,
  • Général (ER) Yamoussa CAMARA, Ministre conseiller à la sécurité nationale ;
  • Monsieur Harouna DIALLO , Juriste constitutionnaliste ;
  • Docteur Brema Ely DICKO, Sociologue ;
  • Professeur Balla DIARRA, Géographe ;
  • Docteur Brehima FOMBA, juriste constitutionnaliste ;
  • Mme Jaqueline KONATE, Informaticienne ;
  • Docteur Alfousseyni DIAWARA, Segal adjoint de la présidence ;
  • Monsieur Mamadou Seydou TRAORE, Administrateur Civil a la retraite ;
  • Professeur Soumaila SANOGO, Historien ;
  • Monsieur Mamani NACIRE, Membre du corps préfectoral ;
  • Ins Gal (2S) Marie Claire DIALLO, ancien Directeur Général Adjoint de la police ;
  • Monsieur Mamadou SANTARA, Ancien Secrétaire général du Gouvernement ;
  • Professeur Eloi DIARRA, Constitutionnaliste ;
  • Professeur Modibo TRAORE, Économiste ;
  • Monsieur Ben Cherif DIABATE, Communicateur Traditionnel ;
  • Madame Oumou DIARRA dite Diema, Communicatrice ;
  • Me Cheick Oumar KONARE, avocat ;
  • Monsieur Boubacar SOW, Administrateur civil à la retraite ;

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

    • Ce que l’on attend d’un État est la protection et la sécurité sinon chacun des 20 millions de Maliens peut torcher son propre cul. 💡💡💡

  1. Voici la neige, voilà les chapeaux de soleil ! 😝 Ça fait plus d’une décennie que la situation du pays est hautement militaire, mais c’est comme si il n’y avaient pas de militaires dans le pays. Le peuple meurtri, humilié et désemparé fonde plus d’espoir en quelques dizaines de mercenaires étrangers que sur les 44000 vaillants guerriers Bambaras. Au lieu de lui assurer la sécurité, on le distrait avec une nouvelle constitution.

    À QUOI SERT UNE CONSTITUTION DANS UN PAYS OÙ L’ÉTAT NE CONTRÔLE PAS 20% DE SON TERRITOIRE NATIONAL ????

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here