Forum international sur la sécurité et la santé au travail : Un moyen de contribuer à la maîtrise des risques en milieu professionnel

0
Forum international sur la sécurité et la santé au travail

Le Musée de la femme « Muso Kunda » de Bamako a abrité, le jeudi 8 novembre 2018, la cérémonie d’ouverture de la première édition du Forum international sur la sécurité et la santé au travail (FISST) placé sous le thème central : « La Prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique ». L’objectif de ce forum de deux jours organisé par le Consortium Africain pour le Développement Durable (CA2D), Mali assistance service (MAS) et l’agence Binthily Communication, est d’offrir une plateforme d’échange sur la question de la Sécurité et de la Santé au Travail.

La cérémonie d’ouverture dudit forum était présidée par le ministre du travail, de la fonction publique et des relations avec les institutions, Mme Diarra Racky Talla, en présence du président de la commission d’organisation du FISST, Sidi FASKOYE, des éminentes personnalités, des panelistes venues de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal, du Tchad, du Maroc de l’Algérie et de la France. Dans ses mots de bienvenu, le président de la commission d’organisation du FISST, Sidi FASKOYE a fait savoir que la vocation générale du Consortium Africain pour le Développement Durable (CA2D), initiateur du FISST, est de promouvoir le développement socio-économique de l’Afrique au sud du Sahara à travers des réflexions et des échanges. Avant d’ajouter que la prévention est l’une composante du développement durable. C’est dans ce cadre, dit-il, que ce forum dédié à la promotion de la sécurité et de la santé au travail ainsi qu’à la sécurité globale des entreprises, est initié. « Le domaine de la prévention des risques représente un enjeu majeur au Mali et en Afrique. Le CA2D s’est donné pour mission de réunir sur ces sujets les principaux acteurs : Etats, Chefs d’entreprises, Experts, Universitaires, Professionnels du Mali, d’Afrique et du monde autour de la thématique : «La Prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique ». L’intégration volontaire des préoccupations sociales des entreprises à leurs activités commerciales et à leurs relations avec toutes les parties prenantes internes et externes (actionnaires, salariés, clients, fournisseurs, collectivités…) est un préalable incontournable. Au-delà de la satisfaction des obligations juridiques, il s’agit aussi d’investir dans l’humain et contribuer à l’amélioration du bien-être ainsi qu’à la maitrise des dépenses liées aux accidents et aux maladies professionnelles », a souligné Sidi FASKOYE. Selon lui, l’objet du FISST est de contribuer à la maitrise des risques en milieu du travail ; de favoriser les échanges entre les professionnels de la sécurité et santé au travail ; de s’inscrire dans une dynamique d’amélioration continue en s’inspirant des standards internationaux de performance ; et de promouvoir l’émergence socioéconomique du Mali et des pays. En outre, il a mis l’accent sur les thématiques qui seront abordées durant les deux jours du Forum. Ces thématiques sont entre autres : La sécurité et la santé au travail dans les entreprises en Afrique ; Les assurances sociales en Afrique ; La santé au travail et performance ; La sécurité incendie ; Le modèle d’entreprise en matière de sécurité et de santé au travail : le cas du pétrole et des mines ; Regards croisés sur la sécurité routière et aérienne ; La problématique de la pollution environnementale : industrie chimique et minière ; La sécurité et la santé au travail : BTP, Mines, Electricité ; La cybercriminalité/ cybersécurité/sécurité électronique ; Les normes ISO 45001 et 22000 ; La démonstration des gestes de premiers secours par la brigade des sapeurs-pompiers au grand public. Et enfin, la démonstration de l’unité cynophile dans la protection des personnes et de leurs biens. « A travers le FISST, nous aimerions faire du Mali la référence africaine de la prévention des risques professionnels », a déclaré Sidi Faskoye. Par ailleurs, il a souhaité à ce que le forum puisse éclairer les décideurs dans leurs choix au service de la sécurité et santé au travail en Afrique. Quant au ministre du travail, de la fonction publique et des relations avec les institutions, Mme Diarra Racky Talla, elle a fait savoir que dans le cadre de l’apaisement du climat social, une conférence sociale sera organisée par le gouvernement. Enfin, elle a invité les participants de ce forum d’élaborer des recommandations pertinentes.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here