GUINÉE: Les secrets d’une audience glaciale entre Alpha CONDÉ et Mahamat SALEH Annadif au palais Sékoutoureya. EXCLUSIF

5

La première visite officielle du Représentant Spécial des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et du Centre, le Tchadien Annadif SALEH Mahamat, quelques jours seulement après sa prise de fonction en Guinée révèle un faisceau de secrets insoupçonnés. Selon des informations exclusives parvenues à Confidentiel Afrique, l’audience entre le Chef de l’État guinéen, Alpha CONDE et le Représentant de Guterres était d’une atmosphère glaciale sur fonds de sujets débattus dont entre autres; la situation de restriction de libertés politiques du chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo, violences meurtrières électorales et mise sur orbite d’une nouvelle feuille de route visant à décrisper le climat politique et social tendu. Détails exclusifs

Au pas de charge, le remplaçant du diplomate  Ghanéen, Mohamed Ibn CHAMBAS, le Tchadien Mahamat SALEH Annadif, s’est rendu à Conakry. En opération commando, il est allé parlé, de vive voix au Président Alpha CONDE Alias Koro Alpha. Selon des sources autorisées exclusives parvenues à Confidentiel Afrique, l’audience était glaciale entre les deux hommes, au point que les choses ont failli se gâcher. C’est la première visite officielle du tout nouveau Représentant Spécial des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et du Centre, le diplomate tchadien Mahamat SALEH Annadif, quelques jours seulement de sa prise de fonction.

En réalité, aussitôt après son installation, il a réuni les différents responsables de divisions politiques et sécuritaires de la représentation, afin de s’enquérir de la situation politique de la région. Mahamat SALEH Annadif a demandé un rapport exhaustif et crédible sur la situation de l’opposant guinéen Cellou Dalein DIALLO, qui fait l’objet de restrictions de ses libertés de mouvements depuis la dernière présidentielle guinéenne d’octobre 2020 sur injonction du Président Alpha CONDÉ. Son cas, assimilable à une résidence assignée a beaucoup attiré l’attention du nouveau Représentant Spécial des NU en Afrique de l’Ouest. C’est l’une des raisons principales rapporte une source anonyme à Confidentiel Afrique de son séjour en Guinée Conakry. Jusqu’aux derniers détails de cette audience, Confidentiel Afrique a eu un faisceau du contenu entre les deux hommes. Au cours de cette audience au palais Sékoutoureya à Conakry, il s’est longtemps appesanti sur le dossier de l’opposant guinéen Cellou Dalein DIALLO. Il a demandé au Président Alpha CONDÉ de desserrer l’étau sur son opposant et de lancer un dialogue inclusif pour une meilleure décrispation politique du pays. Le diplomate tchadien Mahamat SALEH Annadif a rapporté  au Président Alpha CONDÉ la position des Nations Unies et les différents rapports liés aux défaillances du système électoral et aux répressions sanglantes perpétrées par les forces spéciales guinéennes durant l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Desserrer l’étau autour de l’opposant Cellou Dalein et lancer le dialogue inclusif national

Selon des sources autorisées, le Président guinéen Alpha CONDÉ, d’un avenant déconcertant a dit qu’il avait pris bonne note. Toutefois, le locataire du palais de Conakry n’a pas dit ce qu’il comptait faire dans l’immédiat pour desserrer l’étau sur son opposant le plus charismatique et irréductible, Cellou Dalein DIALLO. Mahamat SALEH Annadif lui a réitéré la position sans équivoque de Guterres Antonio sur le dossier du chef de l’opposition Cellou Dalein et lui a bien signifié que la seule et heureuse issue de la stabilité politique en Guinée est entre les mains du Président Alpha Condé. Après le palais Sékoutoureya, le Représentant Spécial des Nations Unies, s’est rendu au domicile de Fodé Bangoura, un pachyderme du système politique guinéen, ex-Ministre et Secrétaire général de la Présidence sous feu Lansana Conté, nouvellement nommé aux fonctions de Secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social.

Par Ismael AÏDARA (Confidentiel Afrique)

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Ce qui reste certain quoique dise Alpha CONDE, Cellou Dalein DIALLO a raison sur lui, car il a fini ses deux mandats et il a tripatouillé la constitution Guinéenne pour se représenter, cela est indéniable. Il est temps et grand temps que les pouvoirs africains respectent les constitutions de leur pays si nous voulions que l’Afrique soit au diapason de la démocratie africaines et créer le bonheur des peuples d’Afrique.

    • Coulibtaly ke tu as raison que Alpha veut recreer Sekou Toure au 21eme siecle, celui-la meme qu’il a combatu et sali son nom. Mais beaucoup de nos chefs d’etat Africains sont ainsi, ils veulent du FAGA FIN et ils ne se respectent pas du tout et ne respectent pas leur peuple.

  2. Les Nord-africains en Charge des Negres, La Strategie Abrahamique Mondiale, Annadif le mediocre au Mali, doit foutre la Merde en Guine’e , avec une Question Peulh, et non-Ceylou Dalein, qui Utilise les Peulhs comme force politique!
    🙂 UNE TENTATIVE DE DESTRUCTION DE L ESPRIT MANDEH! LA DEMOCRATIE N EST ELLE PLUS JAMAIS LE DICTAT DE LA MAJORITE’E, ELLE EST DESORMAIS LA DICTATURE DES MINORITE’ES MONDIALES, PLUS NOCIVES ET BRUYANTES QU’ AGRESSIVES 🙂

    • Les Peulhs ne sont pas une minorite en Guinee. Ils constituent l’ethnie majoritaire de ce pays.
      Les Malinke ne sont pas les seuls depositaires des traditions africaines.
      Les etrangers opportunistes passent par les minorites et les opposants sans base reelle pour maintenir leurs mains mises sur nos pays. C’est une strategie qui ne marche plus car on a tout compris. J’avais un peu d’estime pour Celou Dalein Diallo mais avec cet acharnement de la communaute internationale a le defendre, je viens de comprendre qu’il ne vaut pas grande chose en realite dans son pays. Un vrai leader d’opposition qui est bien ancre dans son pays n’a pas besoin de forces externes pour le defendre. Je savoure les images du retour de l’enfant au pays natal: Bagbo. On sent que lui il est encore aime chez lui. A bas tous ceux qui tendent la main aux etrangers pour raffermir leur position au pays, qu’il soit un groupe ethnique ou politique ou individu.

      • BATOS, je regrette mais ce qui se passe en Guinee c’est de la dictature pure et simple, Alph Conde a a refuse de respecter la Constitution du pays et a organise des elections manipulees et mis son opposant en prison car prive de ses mouvements. Tu ne peux pas transferrer cette maladie du dictateur Alpha Conde sur qui que ce soit, c’est tres facile de pointer le doigt ailleurs alors que nos problemes sont notre faculte d’aimer la dictature le FAGA FIN et ainsi nous detruisons nos pays. Sinon la democratie est une denree internationale pour toute la race humaine car nous humains du Nord ou du Sud, de l’Est ou de l’Ouest et meme du Centre avons les memes aspirations et les memes desirs de jouir de notre liberte!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here