Il était une fois… les femmes : faits et chiffres

0

La création d”une "Journée internationale des femmes" a été proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes par Clara Zetkin et s”inscrivait alors dans une perspective révolutionnaire. Dès 1911, des manifestations sont organisées en Autriche-Hongrie, Danemark, Suisse, Allemagne, puis les années suivantes en France, aux Pays-Bas, en Russie et en Suède. rn

La date n”est tout d”abord pas fixe, et ce n”est qu”à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met définitivement en place. Une légende veut que l”origine du 8 mars remonte à une manifestation d”ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n”a en réalité jamais eu lieu !

rn

Par contre l”origine de cette journée s”ancre bel et bien dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l”égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l”Europe, au début du XXe siècle. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier. La Journée internationale des femmes sera reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977.

rn

En 1997, les femmes représentaient 50 % de la population mondiale, 1/3 du travail salarié et les 2/3 du travail total, mais ne recevaient que 10 % des rémunérations et ne possédaient que 1 % des propriétés. En 2006, elles étaient près de 3 milliards 300 millions d’individus, soit un peu plus de 50% de la population mondiale totale.

rn

Quels droits, quelle représentativité?

rn

On parle toujours des droits des femmes, en oubliant souvent de définir à quoi l’on se réfère. Pour rafraîchir toutes les mémoires, voici quelques noms et dates qui permettent de relativiser certaines déclarations de primauté ou de leadership en matière de ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui «l’équité du genre». Le «Sud», souvent réputé conservateur ou culturellement surdéterminé, n’est pas si mal classé que ça!

rn

Première candidate à la Présidence au monde: 1872, USA, Victoria Clafin Woodhill

rn

Première Présidente élue au suffrage universel direct : 1980, Vigdís Finnbogadottir (Islande)

rn

Première candidate à une élection présidentielle en Afrique : 1992, Jeanne-Marie Ruth-Rolland (Centrafrique)

rn

Première femme 1ère ministre au monde: 1960, Sri Lanka, Sirimavo Bandaranaïke

rn

Première femme Chancelière: 1999, Suisse, Anne-Marie Huber-Hotz

rn

Première femme ministre: 1923, Canada Mary Ellen Smith (sans portefeuille)

rn

Premières Parlementaires:  1907, Finlande, 19 députées

rn

Première femme diplomate:  1529, France, Louise de Savoie, mère de François Ier

rn

Autres Premières féminines:   1972, Pte du Conseil de sécurité des Nations unies, Jeanne-Martin CISSÉ (Guinée); 1979 maire de Chicago, Jane Byrne;  1981, Cour suprême américaine, Sandra O”Connor; 1982, Pte du Conseil exécutif, Yougoslavie, Milka Planinc;  1988, Commissaires européennes: Vasso Papandreou (Grèce), Christiane Scrivener (France).

rn

 Droit de vote:  La Nouvelle-Zélande est le premier pays à attribuer le droit de vote aux femmes, et le seul à le faire au XIXème siècle, le 27 novembre 1893. La France ne le fera qu’en 1945.

rn

Pourcentage de femmes en 2006 dans les assemblées des 25 pays de l”UE: Suède 45,3, Finlande 37,5, Danemark 36,9, P.-Bas 36,7, Espagne 36, Belgique 34,7, Autriche 33,9, Allemagne 31,8, Luxembourg 23,3, Lituanie 22, Portugal 21,3, Lettonie 21, Pologne 20,4, G.-B. 19,7, Estonie 18,8, Tchéquie 17, Slovaquie 16,7, Chypre 16,1, Irlande 13,3, Grèce 13. France 12,3, Slovénie 12,2, Italie 11,5, Malte 9,2, Hongrie 9,1.

rn

Autres pays: Norvège 37,9, Suisse 25, Canada 20,8, Chine 20,3, USA 15,2, Russie 9,8, Japon 9, Inde 8,3, Iran 4,1.

rnAssemblées sans femmes: Arabie Saoudite. Djibouti, Émirats Arabes Unis, Koweït, Qatar, Somalie.

Ramata DIAOURE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER