L’armée camerounaise tue deux femmes kamikazes

0
Cameroun: nouvelle attaque meurtrière à Fotokol
Des soldats camerounais patrouillent à bord de véhicules militaires dans la commune de Fotokol, à la frontière du Nigeria, le 3 février 2015. AFP / STEPHANE YAS

DOUALA (Reuters) – Les forces de sécurité camerounaises ont abattu lundi deux femmes qui portaient des ceintures d’explosifs, ont déclaré des responsables, déjouant une tentative d’attentat quelques jours après une double attaque suicide qui a tué dix personnes dans la même ville.

Les sources ont rapporté que deux adolescentes étaient entrées peu avant le lever du jour dans la ville de Kolofata, située à 10 kilomètres de la frontière nigériane. Elles ont été repérées et tuées par les forces antiterroristes, ont ajouté les sources.

L’identité des deux assaillantes restait floue dans l’immédiat.

Une attaque meurtrière, vendredi, dans la même localité a été attribuée à Boko Haram.

(Josiane Kouagheu,; Nicolas Delame pour le service français)

PARTAGER