Le Burkina Faso décrète un deuil national après une attaque faisant 41 morts

2

Au Burkina Faso, un deuil national de 48 heures a été décrété par le président Roch Marc Christian Kaboré après le massacre de 41 personnes dans une attaque attribuée aux groupes djihadistes. Des commerçants sous escorte de supplétifs civils de l’armée sont tombés dans une embuscade jeudi 23 décembre, alors qu’ils tentaient de ravitailler la commune de Titao, dont les accès étaient sous le contrôle des groupes armés. Les habitants d’Ouagadougou disent avoir le « cœur serré »

C’est le calme dans les différents bars ou bistrots de la capitale, depuis l’annonce de la mort d’une quarantaine de personnes, dont le célèbre volontaire Soumaïla Ganamé dit Ladji Yoro, dans l’attaque contre un convoi de commerçants sur l’axe Ouahigouya-Titao.

« Ce que nous venons de voir récemment à Titao est une situation qui nous met vraiment mal à l’aise. Nous voulons la paix dans ce pays », en dit un. « C’est un deuil que nous vivons atrocement. Le deuil national est venu confirmer celui des populations, c’est vraiment à cœur serré et en tristesse que nous vivons ce deuil », poursuit un autre habitant.

Pour Nobila Zinsoni, la soixantaine, un poste radio collé à l’oreille, le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour éviter un autre deuil national, surtout avec les pertes enregistrées parmi les supplétifs civils de l’armée : « Il faut que l’État mette vraiment les moyens, l’heure est grave, le moral est vraiment touché, je suis vraiment peiné. Notre Burkina, on ne reconnaît plus, on est presque divisés. »

Boukari Konombo est le président du mouvement « le brassard noir ». Il en appelle aux organisations sous régionales pour éviter que le Burkina Faso ne plonge dans un conflit inter communautaire, avec la multiplication des attaques et leur lourd bilan :

« Il faut que la communauté internationale ait un regarde particulier sur le Burkina Faso. Parce que nous ne sommes pas loin d’une guerre inter-communautaire ou civile. »

L’armée a rendu hommage à l’engagement « patriotique » de l’ensemble des volontaires pour la défense de la patrie (VDP), et en particulier à l’héroïsme de Ladji Yoro qui a été inhumé dimanche 26 décembre à Ouahigouya.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. To be blunt is to acknowledge that people of Burkina Faso for survival sake need get off their lazy asses plus give greater pursuit to achieving greater good for people of Burkina Faso under feasible modern method. They need competent security now. They are no longer able to survive following leadership ways of old men whose thinking is fit for two hundred years ago but not fit for year 2021 plus afterward.
    Peace as Burkina Faso desire if it ever existed no longer exist in this world plus it promote their genocide to pursue that non-existent exist. Instead their mind set plus condition must be upgraded to where social goal is to choose competent leadership that provide needed security as they upgrade living conditions to world class modern living. Terrorists/ jahadists /violent criminals are heavily reliant on Negroid African people having mindset set by psychological enslavement to foreign religions plus ways. A misleading mindset promoting serene peace that have only existed as lie proclaimed as truth in foreigners holy books. Instead they need be practical plus embrace in diligent plus preserving way quickly closing opportunity to be self-sufficient plus self-reliant as all nations not psychologically enslave to foreigners are. Therefore their military plus police ability to enact security must be instantly plus perpetually upgrade unto they reach degree that fulfill world class status of competence.
    In short government of Burkina Faso must get off its lazy ass plus fulfill it’s security duties or resign. Proclaiming Days of mourning are meaningless gestures that anger me to extent I would if it was possible kick president of Burkina Faso in his ass unto his nose bleed unless he resign or immediately begin fulfilling his duty of to providing security to all Burkina Faso people We must in quick plus aggressive steps plus stages undo existing psychological enslavement in Negroid Africa. It is holding us hostage but many many are too blind to see unless we point it out. Negroid African duty is to point out psychological enslavement to foreign religions plus ways.
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. TOUTES NOS CONDOLEANCES AU PEUPLE FRERE BURKINABE

    PAIX A LEURS AMES ET BON RETABLISSEMENT AUX BLESSESS

    ASSIMI IL FAUT ADRESSER CONDOLEANCE A KABORE STP

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here