Mandela Washington Fellowship 2019 : 7 jeunes brillants maliens à la découverte des Etats-Unis

1

L’Ambassadeur des États-Unis au Mali, Dennis B. Hankins, a accueilli les boursiers du Mandela Washington Fellowship 2019, lors d’une réception, le 17 juin au Club américain de Bamako. Cette cérémonie a aussi vu la présence des anciens boursiers des années précédentes. Elle a été l’occasion pour l’Ambassade des Etats-Unis de féliciter les sept finalistes de 2019 et de leur permettre de bénéficier de l’expérience des anciens du programme Mandela Washington Fellowship (YALI). L’événement a également été l’occasion de présenter les nouveaux boursiers au gouvernement malien à travers le représentant du Ministre de la Jeunesse et de Sport. Les sept heureux élus sont Saloum Touré, Sadya Touré, Néné Kéita, Mahamadou Abdoulaye Traoré, Abdoulaye Bocoum, Mariam Nafogou, Gaoussou Sylla, choisis pour leur leadership dans différents domaines. Ils seront reçus par différentes universités des Etats-Unis.

Après avoir félicité les nouveaux et les anciens boursiers, l’Ambassadeur a présenté les objectifs du programme, tout en soulignant l’engagement des Etats-Unis à soutenir les jeunes leaders africains afin d’assurer la prospérité de l’Afrique: « Les jeunes leaders sont vraiment l’avenir du Mali. C’est pourquoi le gouvernement américain soutient le programme YALI, en investissant dans une nouvelle génération de leaders africains, et en les dotant de compétences pratiques et d’un réseau solide qui les aidera à mener leur travail dans les domaines du service public et des affaires, » a-t-il dit.

Le Mandela Washington Fellowship (MWF) est un programme d’échange organisé par le Département d’État qui donne aux jeunes leaders d’Afrique subsaharienne l’opportunité d’améliorer leurs compétences en leadership dans le domaine du Business, de l’engagement civique et de la gestion publique. En 2019, 700 jeunes leaders exceptionnels d’Afrique subsaharienne participeront à ce programme dans des établissements d’enseignement supérieur américain axés sur l’une des trois concentrations suivantes: Business et entrepreneuriat, leadership civique et gestion publique.

Les sept finalistes maliens ont été sélectionnés parmi 419 candidats à travers le Mali. Ils partiront pour les États-Unis le lendemain de la réception, où ils participeront à des programmes de sept semaines dans des universités américaines. Cinq boursiers seront de retour au début du mois d’août, deux autres, Sadya Touré et Mahamadoun Abdoulaye Traoré, resteront aux États-Unis pour effectuer un stage après la fin du programme. Le programme Mandela Washington Fellowship (MWF) offre également un soutien supplémentaire pour favoriser le développement professionnel des boursiers après leur retour dans leur pays d’origine. Les sept finalistes maliens sont issus de divers secteurs, notamment les médias, la santé, les banques et les affaires, la société civile et le développement.

B. Daou

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Former plutôt des Géologues, qui effectueront une prospection de l’ensemble des Territoires du Mali 1.241.000 Km2 pour trouver les ressources naturelles indispensables notre développement.
    Surtout avec les techniques d’explorations modernes, le Mali en tirera largement profit.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here