Poutine “pas pressé” de quitter l’Ukraine: “On va voir comment leur contre-offensive va se terminer”

8

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé vendredi que la Russie ne se hâtait pas d’achever sa campagne militaire en Ukraine, assurant que la stratégie des forces russes n’avait pas changé et qu’elles continuaient à conquérir des territoires.

“Nos opérations offensives, dans le Donbass, ne s’arrêtent pas, elles avancent à un petit rythme (…) l’armée russe occupe de plus en plus de nouveaux territoires”, a-t-il déclaré, lors d’une conférence de presse depuis Samarcande en Ouzbékistan.

“Je souligne que nous ne combattons pas avec toute notre armée. Nous combattons seulement avec la partie sous contrat (professionnel, ndlr)”, a-t-il ajouté, alors que le Kremlin a officiellement interdit l’envoi d’appelés au front et se refuse à une mobilisation générale dans le pays. “Le plan (des opérations, ndlr) ne nécessite pas de changement (…) nous ne sommes pas pressés”, a encore assuré M. Poutine.

Confiant malgré la percée ukrainienne
Il a affirmé que les opérations se poursuivaient malgré les importantes contre-offensives de l’armée ukrainienne dans le nord-est et le sud du pays. “Les autorités de Kiev ont annoncé avoir commencé une contre-offensive active. Et bien, on va voir comment elle va se terminer”, a simplement commenté Vladimir Poutine. D’après lui, l’objectif clé du Kremlin reste “la libération de tout le territoire du Donbass”, un bassin minier de l’est de l’Ukraine composé de la région de Lougansk, déjà sous contrôle de l’armée russe, et celle de Donetsk, dont une partie échappe encore à Moscou.

Vladimir Poutine a également accusé Kiev de mener des “actes terroristes” et d’infliger des dommages à des infrastructures russes. “Nous répondons vraiment à cela avec retenue, pour le moment”, a-t-il affirmé. “Les forces russes ont mené tout récemment là-bas une série de frappes qui se sont fait sentir. Disons que ce sont des frappes d’avertissement. Mais si la situation continue à évoluer dans ce sens, alors notre réponse sera plus sérieuse”, a-t-il mis en garde.

Par: 7sur7.be

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. DEPUIS 48H QUE BIDEN EST EN GB IL A MULTIPLIÉ SES TWITTROLL!
    VU QUE TOUTE LA RACAILLE EST RÉUNIE À LONDRES, POUTINE DEVRAIT FAIRE D’UNE PIERRE 3 COUPS EN ENVOYANT UN OU DES BOMBES NUCLÉAIRES POUR RAZER LONDRES DE CES ORDURES ET REMETTRE EN PLACE CE VOYOU BIDEN!

  2. Poutine “pas pressé” de quitter l’Ukraine…???

    POURQUOI ET COMMENT QUITTER UNE UKRAINE QUI N’ EXISTE PLUS, QUI EST DÉJÁ DEPUIS LONGTEMPS UN PASSÉ LOINTAIN …?

    VISIBLEMENT, LA DISSONANCE COGNITIVE RONGE MORTELLEMENT 7sur7.be .

    • Regarde les choses en face
      C’est la Grande Russie telle qu’elle souhaitait l’être qui n’existe pas ;
      Comme disent les Chinois c’est un tigre de papier.
      Ses alliés l’Inde et la Chine sont encombrés par un Poutine embourbé dans une guerre qui n’en finis pas
      Tout le monde pensait (et sur ce site en particulier) que l’affaire serait réglée en 3 jours, hors on y voit une armée russe de gueux, constituée de prisonniers de droit commun, de supplétifs tchétchènes, de soldats qui désertent … La Russie n’est que l’ombre d’elle même. Pire elle montre aux yeux du monde que ses dirigeants se sont trompés et accumulent les erreurs sur l’ensemble du front.
      La Russie et ceux qui la soutienne sont devenus infréquentables pour des décennies et les posts rageux de ce site n’y changeront rien

          • Pendant que les maliens hurlent leur haine de la France, les Français continuent de concevoir et fabriquer des voitures électrique, des avions, des paquebots, des trains, des produits agricole, des brevets pour toute sorte d’inventions etc…..
            Et le malien rien, le néant, hurlent ça haine, et le temps passe, passe et passe encore…………

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here