Poutine vise l’immunité collective à l’automne en Russie

0

Le président Vladimir Poutine a dit mercredi viser une immunité collective contre la Covid-19 en Russie à l’automne, saluant la “véritable percée” scientifique de son pays avec la création de trois vaccins.

“La vaccination a aujourd’hui une importance capitale (…) pour permettre à l’immunité collective de se développer à l’automne”, a déclaré M. Poutine lors de son grand discours annuel sur l’état de la Nation. “Nos scientifiques ont fait une véritable percée. La Russie dispose désormais de trois vaccins fiables contre le coronavirus”, dont son injection phare, le Spoutnik V, a poursuivi M. Poutine.

Les frontières sous contrôle
Notant la “retenue” de ses compatriotes qui ont “respecté des mesures de précaution épuisantes”, il les a appelés à se faire vacciner, alors que la campagne d’immunisation connaît des lenteurs en Russie, sur fond de méfiance de la population. Le président Poutine a également dit vouloir “garder toutes les frontières sous contrôle pour ralentir la propagation” du virus.

Ces propos optimistes de Vladimir Poutine viennent pourtant au lendemain d’inquiétudes du bourgmestre de Moscou, Sergueï Sobianine, qui a relevé une dégradation de la situation épidémiologique dans la capitale russe. M. Sobianine a dit vouloir lancer “un programme de stimulation de la vaccination des personnes âgées” pour éviter de mesures de confinement dures comme en Europe.

Pas de deuxième confinement
Moscou a enregistré quelque 2.000 nouveaux cas quotidiens ces derniers jours et la Russie entre 8.000 et 9.000 cas chaque jour au mois d’avril. Pour protéger l’économie, la capitale et le reste du pays n’ont pas introduit de confinement lors de la seconde vague qui a frappé la Russie de plein fouet à l’automne 2020.

Selon l’institut Gamaleïa, qui a créé le vaccin Spoutnik V, 3,8 millions personnes pour un pays de 146 millions d’habitants ont reçu les deux doses. Les chiffres de la mortalité divergent fortement selon les sources: le gouvernement reconnaissait mercredi 106.706 décès, quand l’agence des statistiques Rosstat en avait recensé au moins 224.000 fin février, ce qui place la Russie parmi les pays les plus meurtris au monde.

Par: 7sur7.be

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here