Sommet de johannesburg sur la coopération Sino-africaine : Le président chinois souhaite approfondir la coopération avec le Mali dans les affaires internationales

1

Le président chinois Xi Jinping s’est engagé jeudi à approfondir la coopération et la coordination avec le Mali dans les affaires internationales.

Lors d’un entretien à Johannesburg avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta avant le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA, FOCAC en anglais), M. Xi a déclaré que la Chine participerait activement aux opérations de maintien de la paix de l’ONU au Mali.

Les deux pays ont obtenu des résultats positifs dans tous leurs domaines de coopération concrète, a-t-il déclaré, ajoutant que la partie chinoise était prête à traduire cette amitié traditionnelle en une force motrice pour approfondir la coopération.

  1. Xi a appelé les deux parties à renforcer leurs échanges amicaux dans différents domaines et à approfondir la coopération dans les secteurs agricole, minier, dans la construction des infrastructures et dans le développement des ressources humaines.

Concernant les échanges culturels, le président chinois a appelé à renforcer la coopération bilatérale et la communication dans les domaines tels que l’éducation, la culture, la santé publique, la jeunesse et les femmes, et en matière de cabinets de réflexion et de médias.

Concernant l’attaque d’un hôtel dans la capitale malienne en novembre, M. Xi a vivement condamné cet acte qui a causé de nombreuses victimes, dont trois ressortissants chinois.

La Chine travaillera avec le Mali et la communauté internationale pour défendre la paix mondiale, a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Keïta a exprimé ses sincères condoléances aux trois Chinois victimes de cette attaque et salué leur aide dans la construction dans son pays.

Le Mali reste en toutes circonstances un allié fidèle de la Chine, avec des relations bilatérales bâties sur des fondations solides et une coopération gagnant-gagnant pour le bénéfice mutuel, a déclaré M. Keïta.

Il a salué le soutien constant de la Chine à la paix, à la stabilité et au développement dans son pays, ainsi que la participation active de Beijing dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU.

M. Xi est en Afrique du Sud du 2 au 5 décembre pour sa deuxième visite d’Etat dans ce pays, et pour co-présider, avec son homologue sud-africain Jacob Zuma, le sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine.

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. La Chine promet de former 240 000 techniciens africains dans le secteur industriel !!!

    (Agence Ecofin) – Dans le cadre du sommet Afrique-Chine qui vient de se dérouler à Johannesburg, un mois après le sommet Afrique-Inde de New Delhi, le président chinois Xi Jinping s’est engagé à former 40 000 techniciens africains en Chine et 200 000 autres en Afrique. Il s’agit, selon le chef de l’Etat chinois, de permettre à l’Afrique d’acquérir l’expertise nécessaire à son développement industriel.

    Dans la même dynamique, M, Xi a annoncé des aides financières pour un montant de 60 milliards $ :

    «La Chine a décidé d’octroyer un total de 60 milliards de dollars d’aide financière, incluant 5 milliards de prêts à taux zéro et 35 milliards à taux préférentiels.» a-t-il promis, ajoutant à ce soutien massif l’effacement, pour les pays les moins avancés, des «dettes gouvernementales, sans intérêt, échues fin 2015».
    Le numéro 1 chinois a également annoncé une coopération accrue avec la Banque africaine de développement et les institutions financières sous régionales africaines, ainsi que des prêts pour le développement des PME africaines, sans compter un soutien dans la promotion des investissements…

    Cette cascade d’annonces a été saluée par Robert Mugabe, président de l’Union Africaine, comme « un exemple à suivre pour les anciens colons.»

Comments are closed.