Face au coronavirus, le Mali a développé un «plan robuste» qui s’inspire de la France

23

Face au risque d’épidémie de Covid-19, le Mali suspend ses vols commerciaux et ferme ses établissements scolaires. Michel Sidibé, ministre de la Santé et des Affaires sociales du Mali et ancien Directeur exécutif de l’ONUSIDA, était mercredi matin l’invité de Priorité santé. 

Quelles sont les mesures prises par le Mali ?

Pour combattre une pandémie, il faut plusieurs choses, dont le leadership politique. Nous avons la chance que le président de la République considère cette pandémie comme une priorité. Alors que nous sommes dans une situation de guerre avec des difficultés au niveau humanitaire, le Président a tenu une réunion extraordinaire du Conseil supérieur de la Défense, au cours de laquelle des mesures importantes ont été prises :

  • La suspension jusqu’à nouvel ordre des vols commerciaux en provenance des pays touchés, à l’exception des vols cargo.
  • La fermeture des écoles publiques, privées et confessionnelles
  • La suspension jusqu’à nouvel ordre de tous les regroupements publics y compris les ateliers, les colloques, les séminaires, les meetings…
  • Interdiction jusqu’à nouvel ordre de regroupements à caractère social (sportif, culturel et politique)

Avez-vous engagé des consultations avec les dirigeants des différentes confessions pour statuer sur les rassemblements à caractère religieux ?

Le gouvernement a engagé des consultations avec les responsables religieux. Nous sommes en train de mettre en place un plan d’action avec ces derniers. Ce plan va certainement être énoncé sous peu.

En ce mercredi 18 mars, il n’y a aucun cas confirmé de coronavirus au Mali. Y a-t-il eu des cas suspects qui ont été testés ?

Nous n’avons à ce jour aucun cas confirmé. Nous avons testé 62 cas suspects qui se sont révélés négatifs. Cependant, il faut être prudent. Il ne faut pas d’arrogance, mais de l’humilité. Nous n’avons aucune visibilité sur la fin de cette pandémie. Dans différents pays, la tempête se produira à divers moments. Nous avons donc mis en place un système très fort. Au niveau de la surveillance, nous avons réactivé le cordon sanitaire existant durant la lutte contre Ebola. Nous avons surtout mis en place un mécanisme de coordination très fort qui nous permet, en temps réel, d’avoir l’information stratégique afin de mettre en place des actions ciblées. Pour l’instant, nous avons développé un plan qui est robuste. Il ressemble un peu au plan de la France. Dans un premier temps, il faut empêcher l’entrée du virus : anticiper. C’est la raison pour laquelle nous avons pris ces mesures fortes

De combien de tests de dépistage le Mali dispose-t-il ?

Il faut être réaliste. La plupart des pays ont un problème énorme au niveau des équipements : les respirateurs, les extracteurs d’oxygène, les masques, les gels… Aujourd’hui, les tests posent un problème très sérieux. Nous avons à l’heure actuelle maximum 2 000 tests au Mali. Si nous avons une explosion des cas, comme c’est arrivé en Italie ou en France, nous aurons vraiment des problèmes majeurs.

Existe-t-il une coopération régionale dans cette lutte contre le coronavirus ? Comment travaillez-vous avec l’OMS ?

Il y a un mois, avec l’Organisation ouest-africaine de la santé (OAS), nous avons décidé d’organiser une rencontre avec tous les ministres de la Santé de la Cédéao, à Bamako. Il me paraissait indispensable que nous puissions nous consulter pour faire l’état des lieux, communiquer sur les données scientifiques, connaître les stocks, mettre en place des mesures de coordination… Aujourd’hui, avec l’OAS, nous avons une communication journalière, mais ce n’est pas suffisant selon moi. Ce qui est important aujourd’hui c’est qu’au niveau des leaders politiques africains, nous puissions avoir une vision continentale. Ce qui va nous permettre de pouvoir nous positionner avec des approches qui vont contrôler cette épidémie sur le continent. Or, la couverture médiatique sur le coronavirus est devenue anxiogène. Elle participe à l’affolement de chacun. C’est ce qu’il faut éviter ! Je ne crois pas qu’il faille que chaque pays s’enferme sur son propre petit réseau interne. Il faut nécessairement aller au-delà pour avoir des approches transfrontalières et avoir des mesures nous permettant de réagir différemment dans le cas où nous serions face au pire.

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. N'TCHI KANYON DOE, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    Alors que plusieurs pays dont la France jugent encourageants les tests effectués à base de chloroquine sur les malades atteints du Covid-19, le gouvernement marocain a acheté les stocks de Nivaquine, un médicament antipaludéen produit à base de chloriquine par le groupe français Sanofi.

    La chloroquine est-elle la nouvelle arme contre le Covid-19 ? Le gouvernement marocain en est convaincu, alors que les chercheurs français en sont encore à la phase de test. Le ministère marocain de la santé vient de racheter au laboratoire français Sanofi l’ensemble du stock de Nivaquine, un médicament à base de chloroquine, produit dans ses usines de Casablanca.

    Sanofi Maroc a confirmé à RFI l’opération, la bonne opération même, puisqu’elle se double d’une commande supplémentaire. Dès mercredi le Premier ministre marocain sur son compte Twitter affirmait que tous les malades du Covid-19 seraient traités au Plaquenil, médicament lui aussi à base de chloroquine.

    D’après le site en ligne Yabiladi, à la suite des informations sur les tests menés en France, les Marocains s’étaient déjà rués sur les stocks de Plaquenil en pharmacie.

    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200319-coronavirus-le-maroc-ach%C3%A8te-tout-stock-m%C3%A9dicaments-%C3%A0-base-chloroquine

      • N'TCHI KANYON DOE, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

        C’ EST TOUT JUSTE POUR ANNONCER QUE LA FRANCE ET LE COMPLEXE MILITARO-PHARMACEUTIQUE ONT COURBÉ L’ ÉCHINE FACE Á LA CHLOROQUINE, MOLÉCULE QUI A FAIT SES PREUVES Á UN COUT TOTAL INFÉRIEUR Á 2€ POUR UN TRAITEMENT RÉUSSI DE 10 JOURS.

  2. Un plan soit-disant “robuste” d’une part, et soit-disant copié sur celui de la France d’autre part !!!!

    SI LE SUJET N’ÉTAIT PAS AUSSI TRAGIQUE, CETTE DÉCLARATION SERAIT CARRÉMENT À MOURIR DE RIRE !!!😢😢😢

    Avec les lieux de culte ouverts et libres, c’est effectivement “robuste” et effectivement “copié sur le plan francais”🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄

    Aucune interdiction de rassemblements sociaux tels mariages, décès, etc, c’est effectivement “robuste ” et c’est effectivement “copié sur le plan français “🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄

    Avec 0 confinement, 0 interdiction de se serrer la main, 0 interdiction de s’approcher à moins d’un mètre les uns des autres où que ce soit, c’est effectivement “robuste ” et c’est effectivement “copié sur le plan français “🙄🙄🙄🙄🙄

    Et quand on ajoute à ça l’état CALAMITEUX de nos structures sanitaires et L’INEXISTENCE des normes d’hygiène et de salubrité les plus élémentaires, il faut vraiment “OSER” faire ce genre de triomphalisme à deux balles destiné aux simples d’esprit !!!!😢😢😢😢😢😢

    Il est ECOEURANT de voir que quelles que soient les circonstances (et y compris LES PLUS TRAGIQUES !), les politicards ne manquent jamais une occasion de faire de la com’ encore de la com’ et…….UNIQUEMENT de la com’ !!!😢😢😢

    • -tu fais partie de koufinden lalomandens qui croient aux mensonges du coranaboda … que tu es con …

      IL NE VA RIEN SE PASSER !!!

      L’élite maçonique oxydentale, de la finance apatride, est en train de déguiser et cacher une crise économique, derriere corona… mais un con comme toi, ne voit rien …

      JE pense que tu dois avoir 16, voir 19 ans max …

      Le cancer, l’alcool, la grippe… font tous 1000 fois plus de mort que cette “fear porn” qu’ils utilisent contre ls faibles d’esprit comme toi …

      D’ailleurs le problème du mali n’est pas corona, mais la saleté qu”e nous appelons république du mali avec comme capitale , bamako la poubelle avec ses routes trouées …

    • un pays corrompu , président corrompu, premier ministre corrompu , s’inspire de la France est une malédiction sur la tête des maliens , des dirigeants irresponsables qui ne savent détruire leur pays et leurs peuples ; des fils de pauvres qui ne foNt que voler les ressources de leurs pays
      POURQUOI NE PAS S INSPIRER DE LA GESTION FRANÇAISE DES FINANCES ET DE LA BONNE GOUVERNANCE
      LE SANG DE TOUS INNOCENT MALIENS RETOMBERA SUR VOUS ET TOUS VOS COMPLICES

  3. Vraiment pathétique ce gouvernement. On jubile qu’on aurait copie un plan de la France. Quelle bassesse et paresse intellectuelle.
    Ou est le confinement au Mali?
    Les prières continuent dans les mosquées en attendant les instructions des religieux
    La France a reporté les élections.
    Au Mali les candidats se font enlevés par des rebelles et les meeting sont organisés.
    En France on connaît les lits disponibles au Mali c est combien?
    La France a des chiffres dispos pour les tests le Mali c est 2000 tests pour 20 millions d hbts
    Vraiment vous êtes des farceurs

  4. J’ai l’impression que nous sommes dans une communication politique de la crise , notre société comme la plupart des pays d’Afrique sont des cibles aux infrastructures sanitaires très vulnérables . Le gvt se doit prendre des mesures drastiques effectives , la suspension de tous regroupements à caractère populaire , à commencer par la mise en parenthèse des élections législatives qui pouvait envoyer un signal de gravité à la population de cette pandémie , sans perdre de temps imposé la fermeture des lieux de cultes et arrêt momentané des fêtes de mariages et de baptêmes etc… Pour une plus grande efficacité de protection des compatriotes , le gvt doit faire cause commune avec les leaders de tous les cultes en bonne intelligence pour traverser cette menace de pandémie redoutable .

  5. N'TCHI KANYON DOE, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    Le gouvernement français a décidé d’étendre les essais cliniques de la chloroquine sur les malades du Covid-19, après des résultats encourageants menés à Marseille sur 24 personnes par les équipes du professeur Didier Raoult.

    Les essais cliniques de chloroquine, un anti-paludique, menés à Marseille (Bouches-du-Rhône) pour soigner les malades atteints du Covid-19 sont «prometteurs» et vont être étendus, a indiqué, le 17 mars, le gouvernement français.

    «J’ai pris connaissance des résultats et j’ai donné l’autorisation pour qu’un essai plus vaste par d’autres équipes puisse être initié dans les plus brefs délais sur un plus grand nombre de patients», a indiqué lors d’une conférence de presse téléphonique le ministre de la Santé Olivier Véran, précisant que ces essais «ont déjà commencé à Lille, je crois».

    Le ministre a souligné être «en liens très étroits avec le professeur Didier Raoult» qui a mené ces premiers essais à Marseille et en a réclamé l’extension. Il a en outre exprimé l’espoir que ces nouveaux essais «permettront de conforter les résultats intéressants qu’il semble avoir obtenu».

    «[Mais] il est absolument fondamental d’asseoir toute décision de politique publique en santé sur des données scientifiques validées, et les processus de validation, on ne peut pas négocier avec», a-t-il souligné à propos de ces essais.

    «On peut raccourcir tous les délais, ce que nous avons fait», a-t-il encore souligné, indiquant avoir donné «en 24 heures» l’autorisation de mener ces essais.
    «Si les résultats sont favorables, nous aurons tous l’occasion de nous en réjouir», a-t-il déclaré.
    Si les résultats sont favorables, nous aurons tous l’occasion de nous en réjouir
    La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye avait plus tôt qualifié de «prometteurs» les premier essais «sur 24 patients», à l’issue d’un Conseil des ministres.
    Ces nouveaux essais cliniques «seront réalisés avec une équipe indépendante du professeur [Didier] Raoult», avait-elle également souligné, relevant qu’à ce stade «nous n’avons pas de preuve scientifique» que ce traitement fonctionne.
    Disparition du virus en six jours sur 3/4 des patients, selon Raoult Didier Raoult, qui teste la chloroquine à l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille, a affirmé lundi 16 mars que son effet contre le coronavirus était spectaculaire avec la disparition du virus en six jours auprès des trois quarts des patients.

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/72698-coronavirus-feu-vert-gouvernement-pour-etendre-essais-prometteurs-chloroquine

    Á SAVOIR QU’ UN TRAITEMENT COMPLET DE 6 Á 10 JOURS, SELON LE DOSAGE, NE DÉPASSE PAS 2€ !!!

    DONC AUCUNE RAISON VALABLE DE VOLER L’ ARGENT PUBLIQUE, L’ ARGENT DES CONTRIBUABLES HONNETES…!!!

  6. Pkagame le covid19/virus BEBIBABOLO ne permettra pas une evacuation speciale quelconque pour qui que ce soit ...il y faut avoir ses propres bons hopiatux locaux.

    Ministre Sidibe: “nous avons développé un plan qui est robuste. Il ressemble un peu au plan de la France. Dans un premier temps, il faut empêcher l’entrée du virus” Si ça “ressemble un peu au plan de la France” … Mais la France n’a pas pu empêché l’entrée du virus chez elle!!!

    En pathétique de nous! Le ministre n’arrive pas répondre a une question simple sur la disponibilité des équipements… il préfère faire l’autruche : ” La plupart des pays ont un problème énorme au niveau des équipements : les respirateurs, les extracteurs d’oxygène, les masques, les gels… Aujourd’hui, les tests posent un problème très sérieux.”
    LE MALI A COMBIEN DE RESPIRATEURS ???????????
    Le Sénégal est capable de 20000 a 100 000 tests le Mali parle de 2000 tests!

    Ne parlons du comportement de nos populations qui sont chroniquement habituées a l’anarchie et l’incivisme a cause du laxisme de l’état depuis des décennies années ! L’état n’a pas 0.1% de contrôle sur le comportement de la population… les gens continuent allégrement de se rassembler et se malaxent comme des des hordes dans les baptêmes et d’autre lieux public… faute d’autorité de l’état pour imposer la moindre règle (sauf dans des discours et des interviews sur les media). Le plus difficile pour le Mali aujourd’hui c’est de pouvoir ramener la population a prendre l’état au moindre serieux et donc de suivre ses instructions.

  7. Michel Sidibé, en tant que notre ministre de la santé, me déçoit avec ses propos presque insultants et vides de sens. La France compte maintenant plus de 9 000 cas d’infections Coronavirus, avec plus de 260 morts. Et le plan de lutte contre ce virus de notre ministre de la santé s’inspire encore de celui de la France.. Quelle absurdité ! Qu’il nous cite quelques similarités de notre société et son système de santé avec ceux de la France pour justifier son choix aveuglément porté sur pays.
    Ailleurs, il reconnaît lui-même l’insuffisance du nombre des kits de test dont nous disposons actuellement, mais il continue à s’attarder à raconter des âneries de la CEDEAO, ou je ne sais quoi. Vous connaissez bien votre problème, il faut le résoudre…
    Les experts de l’OMS recommandent à tous les pays de disposer suffisamment de kits de test et laboratoire d’analyses médicales pour pouvoir fournir le plus rapidement les résultats des tests. C’est ça aujourd’hui la différence entre la Corée du Sud et d’autres pays touchés. Au dire du ministre, nous n’avons que 2 000 kits, même pas suffisants pour la seule ville de Bamako en cas d’épidémie.
    En ce qui concerne les regroupements, il y a pas que les lieux de culte, nos marchés et foires sont toujours bourrés comme des boîtes à sardines.

  8. N'TCHI KANYON DOE, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    “…..un «plan robuste» qui s’inspire de la France….” !!!

    OUAIS…LE LARBINISME CONGÉNITAL…EN ACTION….!!!

    VIVEMENT UN “SAMUEL KANYON DOE” MALIEN POUR APPORTER L’ UNIQUE ET ULTIME SOLUTION AU LARBINISME CONGÉNITAL DE NOS “DIRIGEANTS”.

    ET CETTE SOLUTION NE SAURAIT QUE ETRE MÉCANICO-BIOLOGIQUE…EMPIRIQUEMENT…..

    • Mon cher tu te fatigues , le Malien et ses dirigeants ont refusé depuis toujours la science. Maintenant aucune insulte ne peut changer cela actuellement. Les gens n’ont jamais appris à prévoir. Ce n’est point une question de religion. Sinon , il n’y a pas très longtemps tout le monde était animistes dans ta zone là-bas ‘(peulhs, bobos, Bambaras). Cela n’a pas empêché des siècles plus tard la colonisation et l’esclavage.
      Seule la maitrise de la science compte.

      Les européens ont pris le christianisme en orient et comme ils sont économiquement forts ce sont eux qui l’imposent à d’autres.

      Même au Nigeria tout près le chef traditionnel de Kano et ex PDG de la Banque centrale disait : que l’Arabie saoudite et l’Iran sont qui vouloir apprendre au Nigeria leur façon de faire la religion’.
      Autrement c’est question de taille des pays sous-tendue par leur économie elle même sous tendue par une certaine maîtrise e la science.

      Chez nous ici on ne sait rien du tout faire et on indexe son voisin qui tout vaurien, comme responsable du malheur collectif. Et on satisfait de cela.

      Science, science, science sinon pas de salut.
      Je m’excuse si j’ai manqué de respect à quelqu’un.

  9. Un plan français copie!!!! avc 6 milliards de fcfa. De vrais comédiens nos gouvernants.
    DC on copie les erreurs de la France. J vois pourquoi ce mr a été chassé de l onusida

  10. La maladie, l’épidémie mondiale est ici sous contrôle. C’est une bonne chose que nous l’ayons avec nous ce controle

  11. Le Mali s’inspire de la france hummmmmm! Quelle bassesse! Tous les Dr qui foisonnent au Mali ne sont pas capables d’élaborer un plan national cadrant avec nos réalités, c’est tout simplement triste. Ils sont tous promptes à se précipiter sur les postes ministériels et autres prébendes mais aucun effort intellectuel.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here