Gaoussou Kalilou Berthé dit Lalaby : L’homme qui partage la connaissance des sciences occultes et spirituelles cachées avec tout le monde

0

Le grand des sciences occultes  Gaoussou Kalilou Berthé, bien connu sous l’acronyme de Professeur Lalaby est plus que jamais entrain de marquer son époque en utilisant une approche sans tabou dans la mise en pratique de ses connaissances. En plus de sa capacité de résoudre toutes sortes de problèmes nécessitant un recours aux sciences occultes, il enseigne les notions utiles à d’autres pratiquants et même à ceux qui veulent faire leurs initiations.  Nous avons rencontré le Professeur dans sa cours de consultations, à Sotuba le 03 juillet 2019.

Midi-Info : Présentez-vous aux lecteurs du journal Midi-Info :

Professeur Lalaby :  Je me nomme Gaoussou Kalilou Berthé communément appelé Professeur Lalaby.  Lalaby signifie le nom de mes deux mères Lalla et Aby d’où la contraction Lalaby.  Je suis originaire de Niamina, né dans une localité de 45km de  Koutiala. Je suis le fils de l’imam Kalilou Berthé.

Midi-Info : Professeur, nous avons appris que vous faites des traitements miraculeux, parlez-nous de vos traitement miraculeux?

Professeur Lalaby : C’est un domaine que je maîtrise grâce au tout puissant dont le système consiste de transférer la maladie d’une personne à un animal, d’un animal à un arbre.

Midi-info : Votre maison est toujours prise d’assaut par tout un monde de patients. Quel est le processus pour être en audience avec vous ?

Professeur Lalaby : Chez moi, c’est simple quand une personne vient, elle s’inscrit à 5555 F CFA et prend la carte de membre à 1000 FCFA. De ce fait, si tu veux apprendre le tourabite, tu reçois les cours gratuitement ou si tu viens pour la consultation personnelle ou pour une guérison, je suis à ta disposition.

Midi-info : Quelle est votre religion ? 

Professeur Lalaby : Je suis musulman, je prie, je jeûne et je crois en Dieu et son prophète Mohamed (PSL). Mais que ça soit clair, je ne suis ni de la secte Tidiani, ni Sunite, ni Ançardine.

Midi-Info : Travaillez-vous avec la médicine moderne ?

Professeur Lalaby : Pour le moment non. Au Mali il n y a pas de médecin modernes avec qui je collabore pour l’instant. Les médecins africains font plus confiance aux médicaments modernes que nos écorces, racines et tiges.  Mais parfois si la maladie dépasse leur capacité de connaissance, ils font recours à notre médicine traditionnelle.

Midi-Info : Exercez-vous ce travail depuis combien de temps ?

Professeur Lalaby  : D’abord j’ai commencé à étudier le coran chez mon père qui était Imam. Après, mon père m’a confié à un maître coranique pour la poursuite de mes études. J’ai été dans beaucoup de pays d’Afrique comme la Gambie, le Burkina Faso, le Bénin pour apprendre la géomancie. C’est en 1988 que j’ai commencé la pratique et je fais des consultations pour les gens. En décembre 2014, j’ai ouvert un centre de formation pour l’apprentissage du tourabite.

Midi-Info : Comment se nomme le centre de formation et quels avantages ? 

Professeur Lalaby : Le Centre se nomme Kalan blo et il est situé à Djelibougou sur la route de Koulikoro. L’avantage de centre est que les adeptes apprennent le coran, le tourabite et les secrets d’arbres pour guérir des malades.

Midi-Info : Avez-vous des clients à l’étranger?

Professeur Lalaby : Oui, j’ai des clients à l’étranger, moi j’ai fait les cinq continents. En Europe, par exemple j’ai été en France, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, en Suisse pour ne citer que ceux-ci. Pour le cas de l’Amérique grâce aux racines d’arbre j’ai pu traiter deux cas d’obésité dans ce pays. L’obésité est une maladie répandue.

Midi-Info : Avez-vous des partenaires?

Professeur Lalaby :  Non, mais je suis beaucoup sollicité par les blancs. Donc j’y vais sur invitation puisque nous avons fait des essais pour le traitement de l’obésité avec les racines d’arbres et ça été une réussite comme je vous ai parlé du cas d’Amérique.

Midi-Info : Je vois beaucoup de disciples ici chez vous. Connaissez-vous le nombre exact de vos disciples ?

Professeur Lalaby :  ils sont nombreux mes disciples, je ne connais pas le nombre exact car j’ai des disciples un peu partout au Mali comme à l’extérieur. J’ai un centre au Maroc…Les maîtres de ses centres sont formés par moi-même et retourne enseigner les cours aux disciples.

Le domicile du professeur Lalaby, situé à Sotuba, non loin de la route de Koulikoro. Entre les gens qui se succèdent en masse, on trouve ceux qui viennent pour apprendre et surtout ceux qui demandent des remèdes à leurs problèmes comme les maladies, les effritements de chances, les mauvais sorts, les problèmes d’accès aux grands postes dans les services et tant d’autres.

Dans les témoignages, tous ceux qui ont fait un tour chez le professeur Lalaby sont unanimes sur son efficacité devant les situations les plus difficiles. La phrase qui revient toujours dans leurs témoignages est que « Lalaby est doté de connaissances immenses et incontestables ». Mais il n’y a rien de surprenant en cela si l’on se réfère sur les origines et le riche parcours du savant des sciences occultes.

Issa FOMBA 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here