Le reggaeman Koko Dembelé à cœur ouvert : \”L’Afrique ne mérite plus l’injustice, la corruption, les guerres et l’impérialisme\”

0

Les Maliens se souviennent certainement de ce grand reggaeman qui a pratiquement disparu de la scène musicale depuis bien longtemps, l’artiste est présentement à Bamako. Nous l’avons rencontré. Sa carrière, son prochain album, ses différents projets, la crise libyenne etc. il en parle avec beaucoup de conviction et de foi.

 

L’Indépendant Week-end : Cela fait très longtemps qu’on ne voit plus  Koko Dembelé sur les scènes, que devient l’artiste ?

Koko Dembelé : Koko est toujours  là et bien portant sauf que c’est le travail qui explique ma disparition sur la scène nationale depuis 2009 avec l’album ” Mandé” qui est passé inaperçu. Mais je suis en train de travailler sur mon prochain album pour signer mon retour avec force.

Qu’est-ce qui explique le fait que votre album ”Mandé” soit passé inaperçu au Mali ?

Peut-être que cela est dû à ma maison de production, le producteur et une mauvaise communication autour de l’album. Le producteur avec qui j’ai travaillé a eu un problème de marketing. C’est le premier album que j’ai réalisé au Mali sinon pour tous les autres albums que j’ai réalisés à Abidjan, Bamako ou à Paris, je n’ai jamais eu de problème de marketing. Tous ces albums ont connu un véritable succès aux yeux des mélomanes des quatre coins du monde. Raison pour laquelle j’ai effectué pas mal de tournées au Brésil. Il est arrivé une fois que je partage le même hôtel avec feu Michael Jackson.

Qu’en est-il de  votre carrière ?

Ma carrière se porte bien. Je suis là-dessus en tant qu’artiste musicien, auteur-compositeur et arrangeur.

Les rastas d’une manière générale dénoncent voire critiquent les politiques à travers leurs chansons. Bientôt se tiendront les élections au Mali. Qu’attend Koko Dembelé de la part de ces différents candidats?

Le message est toujours le même pour tous les rastas et pour tous les enfants du ghetto car c’est nous qui subissons quand ça ne va pas. Quand on parle du reggae on fait allusion à la musique du ghetto. Car le reggae est une musique faite pour combattre l’injustice qui est devenue un système de gouvernance pour la plupart de nos Etats africains. Notre souci, c’est de demander à ces hommes politiques de changer de comportement. L’Afrique ne mérite plus l’injustice, la corruption, les guerres et l’impérialisme. Tout ceci est un combat que nos dirigeants doivent mener avec ardeur.

Quel est donc le message que vous lancez à l’endroit de ces politiques ?

Je lance un message de paix à tous les dirigeants africains en particulier aux Maliens. La paix est un équilibre social qu’il faut préserver. Le Mali est en train de sauvegarder cette paix depuis belle lurette et il faut que nos dirigeants continuent sur ce chemin. Il faut que les autres continuent de prendre exemple sur le Mali. Voilà tout ce que je demande à nos dirigeants.

Selon vous, qui a le meilleur profil pour accéder à ATT en 2012 ?

Moi, je n’ai pas de candidat préféré. Mon président sera le président que tous les Maliens choisiront pour diriger ce pays et qui assurera la continuité voire faire plus.

Que pensez-vous de la mort du Guide libyen Mouammar Kadhafi ?

Paix à son âme. Mouammar Kadhafi était un grand leader. Une chose est sûre, il faut que les Occidentaux sachent que l’Afrique va s’unir un jour. Tout ce qui n’évolue pas est appelé à disparaitre. L’Afrique va évoluer et l’Afrique va s’unir. Kadhafi a voulu  mourir en martyr, moi je ne le juge pas. Pour certains, il a fait un mauvais choix. Bien avant lui, d’autres dirigeants avaient pris l’initiative de l’Unité africaine et lutter contre l’impérialisme. C’est toujours un combat pour l’Afrique de se battre pour son unité. Même si cette génération n’est pas prête pour mener ce combat, j’en suis sûr et certain, la génération future mènera ce combat.

Comment qualifiez-vous cette ingérence de l’OTAN en Libye ?

Il est temps qu’on dise la vérité à certains Africains et Babylonais. Les problèmes de l’Afrique doivent être réglés par les Africains. Si ce sont les Occidentaux qui règlent nos problèmes je vois une nouvelle colonisation. Une fois qu’ils règlent ces problèmes, ils vont nous imposer leur dirigeant afin de pouvoir tout contrôler. Si ces Occidentaux avaient écouté l’Union africaine, on n’allait pas arriver à ce stade. Je saisis l’occasion pour lancer un appel à l’Union africaine de continuer à s’unir pour libérer l’Afrique. Assassiner un président africain alors même qu’il accepte une sortie de crise négociée, c’est indirectement violer la Convention de Genève qui interdit de tirer sur un combattant désarmé. La Libye n’a et n’aura jamais la puissance de feu de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Italie ou encore de l’Amérique ! Continuer à fermer les yeux devant cette réalité, c’est infantiliser l’intelligence du Noir sur la planète. Tout Africain qui veut voir émerger une autre Afrique, le devoir l’appelle à sortir de son attentisme. Ici et maintenant. Les prochaines générations ne nous pardonneront pas notre déconcertante résignation devant le Blanc qui est et demeure un être humain au même titre que le Noir, le Nègre.

Aujourd’hui, le rasta est vu comme un marginalisé. C’est-à-dire celui qui vit hors de la société. Pourtant il dit mener un combat. Est-ce que vous pensez que le rasta est compris ?

Il suffit que les uns et les autres regardent La Lumière divine. Notre combat, c’est de nous aimer véritablement en brisant tous les pièges qui nous divisent… Le Rasta doit répandre l’Amour… Rien que l’Amour ! Et ce doit être finalement le combat de tous les Ivoiriens, de tous les Africains. Car Jah est le modèle de "l’espérance promise à l’humanité".

Comment voyez-vous l’évolution du mouvement rasta au Mali ?

Le mouvement rastafari se porte à merveille pour le moment. De nombreuses personnes ont pris conscience des objectifs des rastas. A titre d’illustration, chaque année, la commémoration de la date de naissance de Bob Marley est fêtée à travers tout le Mali sans oublier d’autres fêtes du mouvement. Un rasta est un combattant pour la justice, l’égalité et la paix dans le monde entier. Même à travers nos musiques, on conseille et conscientise les populations. ils ont une spiritualité qui libère aussi. Heureusement, beaucoup de personnes aujourd’hui, grâce au message rastafari portent haut le flambeau de la dignité africaine. Parmi ceux-ci, il y a Alpha Blondy, Tiken Jah, Takana Zion, etc. Ils poussent la génération consciente à prendre en main le message de Jah. De sorte qu’aujourd’hui, une grande partie de notre peuple est éclairée par le message de Son Impérial Majesté.  Jah a donc triomphé, puisque ce qui a été caché aux vieillards est aujourd’hui révélé aux enfants… Nous continuons de nous organiser. La communauté rasta du Mali a un leader et, demain, avec l’apport de tous les frères, la Lumière du mouvement va éclairer tous ceux qui vivent dans l’esclavage mental.

Et la carrière de votre fille ?

 

Dieu merci, elle se porte très bien. Concernant sa carrière, elle se prépare petit à petit pour préparer son retour. Tout est presque prêt pour la sortie prochaine de sa nouvelle production. Il fallait très bien la préparer pour lui éviter de signer son retour d’une manière non désirable. 

 

[email protected]

Bandiougou DIABATE

Commentaires via Facebook :