Mahamadou Djeri Maiga à bâton rompu : “Le gouvernement a signé le partage du pouvoir”

214
Négociations compliquées pour un accord de paix malien à Alger
Mahamadou Djeri Maiga, vice-président du MNLA, s’exprime à Alger, le 16 juillet 2014, dans le cadre des négociations de paix au Mali.
AFP PHOTO/FAROUK BATICHE

Sur le comité de suivi de l’accord, la question des ministères dédiés aux groupes armés, les mesures de confiance, la libération des prisonniers civils et militaires, le vice-président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Mahamadou Djeri Maïga à bâtons rompus.

 

A la signature du 20 juin dernier de l’accord, Bilal Ag Cherif était absent, il se dit qu’il est contre l’accord. Est-ce qu’au sein de la CMA et du MNLA, il y a des divergences ?

Dès que je suis quelque part, Bilal y est. Mais tout le monde était là. Pourquoi les gens posent la question ? Bilal avait une très bonne volonté de venir, mais Dieu seul sait qu’il était malade ce jour-là. Il était très malade, c’est pourquoi, il n’a pas pu faire le déplacement. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas avec nous. Bien au contraire. La CMA, vous le constaterez, c’est une seule personne qui signe en son nom. Ce qui montre notre unité et on va encore la renforcer. Après la fête de ramadan, il y aura une très grande rencontre pour prouver que nous sommes un seul grand bloc. Ça ne sera jamais deux ou trois.

 

Le comité de suivi tarde à se mettre en place, comment se porte-t-il à votre avis ?

Nous avons voulu mettre en place la commission, mais il y a eu des contraintes. Donc on l’a reporté au 20 de ce mois. Des consultations sont en vue et tout le monde est animé de la bonne volonté de faire la paix. Je pense que cela ne fait pas l’ombre d’aucun doute.

 

Quelles sont les raisons de la suspension des travaux ont du comité de suivi ?

Les travaux ont été suspendus parce que de notre côté il y a eu le problème de la représentativité. Si vous lisez l’accord, il définit les signataires comme étant ceux qui ont signé la feuille de route. Et nous avons toujours dit que pour ne pas créer de problème, il faut se référer à l’accord. L’accord énumère les parties, le regroupement de la CMA, la Plateforme et le gouvernement. Tous ceux qui ne se trouvent pas dans ces regroupements n’existent pas. Dans la salle, des gens ont demandé au gouvernement de dire sa politique, comment il envisage de mettre l’accord en œuvre. Nous pensons que c’est des choses qui concernent la médiation. C’est un problème de représentativité.

 

A quel niveau vous en êtes sur les questions relatives au DDR, à humanitaire et au judiciaire ?

Nous pensons qu’il faut faire la paix, mais la paix ne peut pas empêcher les poursuites judiciaires. On avait demandé la mise en place d’une commission d’enquête internationale qui enquêtera sur des crimes qui ont été commis de part et d’autre de 1960 à nos jours

Donc celui que la commission va inculper répondra de ses actes. Sur les questions humanitaires, nous avons signé l’accord, nous avons dit qu’il y a une urgence. Aujourd’hui, il faudrait aider les couches les plus fragiles non seulement sur le terrain, mais partout au Mali. Il y a des prisonniers qui ont été pris non pas du fait de la guerre, mais dans les marchés. Ceux-ci remplissent les prisons de Bamako. Il faudrait les libérer.

De notre côté, les militaires que nous avons, nous les libérerons. Car, ils sont nos frères. Vous allez les voir, ils sont dans toutes les conditions, il n’y a aucun problème de leurs côtés. Nous avons montré à la population que nous sommes dans la voie de la paix. Nous devons libérer tous les prisonniers. En tout cas, ceux qui se sont fait prisonniers sous les contraintes de la guerre doivent être libérés. S’il y a d’autres qui ont été pris dans le cadre du terrorisme, on ne peut pas intervenir dedans.

 

Justement, par rapport à ces questions, vous êtes à quel niveau avec le gouvernement malien ?

Nous sommes de bonne mèche avec le gouvernement. On a rencontré les ministres Konaté et Ould Zahabi, nous parlons le même langage. Vraiment, ils ont la volonté de faire la paix et nous aussi. Je pense que la paix sera une réalité.

 

Quelle analyse faites-vous des dernières attaques qui ont visé des casques bleus à Tombouctou ?

Nous disons qu’il urge qu’on fasse une application stricte de l’accord. Parce qu’il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas la paix et ce n’est pas tout le monde qui a signé non plus. Il y a des mouvements obscurantistes qui n’ont pas signé l’accord et qui ne le signeront jamais.

Il faut que le gouvernement sache qu’il y a une urgence sur le terrain et qu’il faut appliquer l’accord à la lettre. Une fois que l’accord est appliqué, on aura la solution à tous ces problèmes. Les gens font les mouvements sur le terrain et quand on va commencer à appliquer l’accord, leurs marges de manœuvres seront réduites. Nous sommes victimes et disons que les forces obscurantistes profitent du désordre.

 

Par rapport aux mesures de confiance, ce qu’on appelle l’arrangement sécuritaire, deux villes sont stratégiques, Kidal et Ménaka. Dans un communiqué, vous dénoncez le fait que l’armée se déplace. Dites-nous, réellement ce qui se passe aujourd’hui sur le terrain ?

Lors des événements du 21 mai qui ont vu des affrontements entre nous et l’armée malienne à Kidal, il y a eu le cessez-le-feu du 23 mai qui a été signé sous l’égide du président mauritanien. Ce cessez-le-feu confère à chaque partie une position.

On a demandé à chaque partie de garder ces positions jusqu’à l’aboutissement de l’accord. Et c’est le cessez-le-feu qui fait de Ménaka une position de la CMA. Donc on a été attaqué à la veille où on a donné la lettre à Mongi Handi afin de lui manifester notre bonne volonté d’aller parapher. Et à chaque fois qu’on se met dans une logique de paix, on demande aux gens de dégarnir.

Nos gens ont laissé leurs positions et à notre grande surprise, elles ont été récupérées par la Plateforme. Donc à Alger, le 5 juin, nous avons signé l’arrangement sécuritaire. Il a été demandé que la Plateforme quitte Ménaka et retourne dans ses positions initiales et que l’armée retourne dans le camp de la Minusma.

Nos forces qui étaient à Ménaka doivent partir à une vingtaine kilomètres de la ville pour laisser la sécurisation de la ville à la Minusma et à Barkhane. C’est l’application de l’arrangement sécuritaire que nous demandons. Si on ne parvient pas à l’appliquer, ce n’est pas l’accord qu’on pourra appliquer. C’est la responsabilité de la communauté internationale qui est engagée. Ce n’est ni la Plateforme ni la CMA, ce sont le gouvernement et la communauté internationale.

S’ils n’arrivent pas l’appliquer, nous aurons de sérieux problèmes dans l’application de l’accord lui-même. Son application nous facilite la tâche parce qu’on peut mettre en place tout de suite des patrouilles mixtes. Des patrouilles dans lesquelles il y a la Plateforme, la CMA et le gouvernement. Ce qui va créer une symbiose entre les forces sur le terrain et cela montrera qu’on est ensemble. Mais il faudrait d’abord respecter les engagements pris au préalable. Même si c’est 24 heures, il faut les respecter pour donner la chance à l’accord.

 

Récemment, un responsable de la CMA réclamait des portefeuilles ministériels de souveraineté ? Est-ce vrai que la CMA fait de cela un préalable pour l’aboutissement de l’accord ?

Nous n’avons jamais fait de ça un préalable pour l’accord. On a demandé un partage de pouvoir. Il y a les portefeuilles ministérielles, on est des Maliens aussi, on a signé l’accord, on veut la paix. Donc, il faudrait qu’on nous voie à l’œuvre pour savoir si ce que nous sommes en train de dire est vrai ou faux. Ce n’est pas un préalable mais une manière de partager le pouvoir. Il faut qu’on est des représentants dans les ministères, des chancelleries et dans les ambassades.

 

La CMA a-t-elle demandé des ministères spécifiques ?

Nous n’avonspas spécifié de ministères, nous avons dit seulement qu’il faut qu’on discute avec le gouvernement par rapport au partage du pouvoir et le gouvernement l’a accepté et signé. Nous avons signé et la communauté internationale l’a signé.

 

En tant que vice-président du MNLA et de la CMA, est-ce qu’il y a un espoir pour la paix au Mali ?

J’ai beaucoup d’espoir, si je n’avais pas espoir, je ne signe pas même si tu fais descendre le tonnerre. Si tu vois qu’on a signé cet accord, c’est parce qu’on pense que si on applique cet accord à la lettre le Mali aura non seulement la paix mais il sera le pays le plus sécurisé de la sous-région. Tout dépend de la volonté des uns et autres. Même si nous avons fait des réserves par exemple sur la problématique de l’Azawad, on nous a dit que c’est une question politique qui doit être réglée politiquement. C’est au gouvernement de créer les mécanismes pour aborder cette question afin d’aboutir à une solution définitive.

Réalisé par Alpha Mahamane Cissé

 

 

Commentaires via Facebook :

214 COMMENTAIRES

  1. Je paris que tous ceux qui continuent de poster des commentaires sur ce forum par rapport cet article le font juste pour plaire.

    L’accord n’a pas été signé sur la base du partage de pouvoir, grotesque de penser cela. Conviant le titre de cet article vous a conduit à l’erreur d’appréciation. Ceci prouve à suffisance que plusieurs sur ce forum ne prennent pas la peine de lire les contenus des articles. Ils commentent pour distraire, ils commentent pour insulter, ils commentent pour inciter à la violence, ils commentent pour envoyer les maliens dans la rue pour manifester contre ex nihilo.
    Mais cela profite à qui ? Es ce que nous sommes une fois posé la question ? La question de l’intérêt général ? Celle d’un MALI qui aspire au vivre ensemble. Le MALI qui a tant pleuré, le MALI qui a tant enterré ses filles et ses fils.
    Je pense modestement que nous sommes faits pour vivres avec ces gens. Dieu a voulu que nous soyons différents. Mais la richesse de notre MALI n’est-elle pas dans sa diversité ?
    LE PARTAGE DU POUVOIR n’est peut-être pas le mot approprié. Je parlerai plutôt de CO GESTION de l’héritage commun : Notre MALI. Ces gens sont nos frères et ils le resteront quoi qu’ils arrivent. Ils sont née au MALI comme vous et nous et nul par ailleurs.

    Je suis indigné de lire autant de pessimisme de la part des éternels trompeurs du forum MALIWEB, ceux qui ont tendance à voir le mal partout. Ils ont malheureusement fait de la diffamation leur marque de fabrique. Terry disait : « La diffamation. Une idée excellente. Le banal assassinat ne tue qu’une fois, mais la diffamation tous les jours ». Ma crainte est grande. Le MALI ne subira plus les atrocités comme certains semblent le dire par ci et par là. C’est fini, continuez de vous nourrir de la diffamation est cela se retournera contre vous-même.

    • @MUGABE

      💡 💡 Arrêtes de parler des autres et avances tes idées sur les différents sujets qui nous font réagir sur MALIWEB. Si tu veux qu’on aie une autre lecture des accords demandes tout simplement aux signataires (côté Malien) de démentir les déclarations de DJERI ou de Ould SIDATY qui ne sont autres que des signataires (côté rébellion). Tu peux nous traiter de tout ce que tu veux mais je doute que tu sois qualifié pour répondre à DJERI et OULD SIDATY à la place des officiels MALIENS 💡 💡 💡

  2. Au scientifique …..

    Ne pas comprendre le sens des chose est peut être un problème pour toi. Mais même devant les fait, il faut apprendre à faire des efforts. Ton éducation relève de ta famille. Tu te dois de t’en prendre à eux, car c’est eux qui ont fait l’effort de te mettre au monde.

    Dieu seul sait combien de sac de riz ils ont mis à ta disposition pour que tu deviennent si désagréable.
    Cette interview est tellement claire que moi à ta place, je m’arrêterai de singer sur ce forum. Pousse la réflexion et lis entre les ligne. Tu vas remarqué que l’espoir est là, la guerre n’arrange personne. Même pas les ”rebelles”. Seul les mains noir, toi par exemple. Le désordre est ton environnement. Mais dans cette guerre, il y a eu assez des veuves et des orphelins. Alors si tu n’as rien à dire autant mettre du papier toilette dans tout les trous de ton corps.

  3. La paix est possible au Mali et cela relèvera des comportements de tous les concitoyens.

  4. La construction du pays doit être l’objet d’une implication de toute personnes qui se sent malien de loin ou de prêt. Le partage du pouvoir doit être équitable afin qu’aucune partie ne se sent écarté.
    Ensemble le Mali sera construit!!!

  5. ” si on applique cet accord à la lettre le Mali aura non seulement la paix mais il sera le pays le plus sécurisé de la sous-région. Tout dépend de la volonté des uns et autres.” cette partie de cet article doit être le réveillon de certaine personnes qui passent tous leurs temps a critiqué l’accord signé des personnes comme:
    “nfp”
    “soldat raté”
    “sikasso”
    “kinguiranke” et autres, même si je sais que se sont les mêmes personnes.

  6. Il fallait vivre le jour de la signature des accords et assisté cette intervention de Mahamadou Djeri Maiga, vice-président du MNLA lors de son intervention Pour comprendre combien les maliens s’aimes et se veulent refaire le pays dans la précipitation.
    Beaucoup ne comprenais la position réel des rebelles jusqu’à la signature des accords.

  7. Les maliens tous unis se précipite envers son développement les mains dans les mains de toutes les couleurs. Quelle belle vision que la force ou la guerre ne peuvent jamais apporter.
    Il faut être un bon leader digne de ce nom avec la tête sur les épaules pour pouvoir faire cela, IBK vous êtes le BON LEADER!!!

  8. On peut voir que tous les parties n’attendaient que ça, la signature des accords. Tout le monde est maintenant dévouer pour faire du Mali la meilleure des nations.
    vive le Mali!!!
    Vive IBK
    vive le gouvernement!!!
    vive les maliens!!!
    Abas les ennemies du Mali

  9. A les écouter blablater,c’est à mourir de colère. 👿
    Radoter sans agir ne mène à rien.
    Les paroles qui ne sont pas suivies d’effet ne valent rien.
    Les mots ne sauraient suffire lorsqu’il s’agit de faire passer un projet du stade de l’intention à celui de sa réalisation.
    Pathétique cet accord!
    Plus le niveau intellectuel du peuple est bas,plus ‘l’ordre’ a une chance d’être correctement et spontanément exécuté.
    Heureusement que l’intelligence est du côté de certains.

  10. Si… K … so, le deuxième à réagir au présent article, réagit TOUJOURS comme l’enfant issu d’une relation incestueuse : toujours aigri contre le Chef (IBK), parce que n’ayant reçu aucune éducation lui permettant de comprendre les choses, même au simple minimum. Tu dois t’abstenir de ton Pseudo-là, vu ton manque d’éducation et vu la noblesses de ce nom communautaire.

  11. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Il y a ceux qui croient que c’est un ACCORD DE PAIX qui est signé! 😆 😆 😆

    Et il y a ceux qui disent même que grâce à IBK que nous avons eu la paix! 😆 😆 😆

    Et cet ANIMAL vient nous dire que c’est le PARTAGE DU POUVOIR qui est signé! 😆 😆 😆

    QUI A RAISON? 😆 😆 😆 😆 😆

    • :mrgreen: :mrgreen: Une chose est sûre, ce singe est plus crédible que ce farceur de LADJI BOURAMA !!!! 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆

    • Pas toi quand même!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Au moins, eux ils ont posé des actes pour le pays contrairement à toi qui ne sert qu’à vomir ton amertume, 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Il est temps que les maliens s’aiment et se donner des conseils pour qu’on parte de l’avant 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

  12. ” il y aura une très grande rencontre pour prouver que nous sommes un seul grand bloc. Ça ne sera jamais deux ou trois”. le Mali unis est un pays sans son égale !!!!

  13. La signature de l’accord de paix avec la CMA n’amène pas la sécurité au nord .en effet c’est Iyad Ag Aly qui détient le vrai pouvoir au nord.

  14. Il est de comprendre toujours que la nation du Mali ne pourra se construire que par la participation de tout un chacun.
    Nul ne ferra du Mali notre volonté personnel à notre place, alors chacun doit être clair a de son côté, pour plus tôt pensé aux intérêts publique que personnel.
    😛 😛 😛

  15. Il est de comprendre toujours que la nation du Mali ne pourra se construire que par la participation de tout un chacun.
    Nul ne ferra du Mali notre volonté personnel à notre place, alors chacun doit être clair a de son côté, pour plus tôt pensé aux intérêts publique que personnel.

  16. La signature de cet accord a été la plus belle des rencontres. Une rencontre qui a pu apporter un partage équitable dans laquelle chaque maliens ont retrouvé leurs fierté de devenir maliens, cela a fait du Mali un peuple un but et une foi.

  17. Mais “sikasso” donc tu ne comprend toujours pas les choses je peur pour toi que tu devient bête un jour.

    • @ SABOU.
      DAGADEN FADENSAKO . Ton bourama DABARABA n est qu un vulgaire voleur .
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que nsoit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere/
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  18. Vive l’accord de paix, vive la réconciliation.
    Vive IBK, vive le gouvernement.
    Le Mali un peuple, un but, une foi.

  19. La signature de cet accord de paix a été une véritable stratégie pour maintenir la paix et la sécurité.

  20. DJERI a montré que tous les Maliens souhaitent la paix, en ce qui concerne l’intégration au sein du gouvernement et le partage du pouvoir, il déclare que :
    « Nous n’avons jamais fait de ça un préalable pour l’accord. On a demandé un partage de pouvoir. Il y a les portefeuilles ministérielles, on est des Maliens aussi, on a signé l’accord, on veut la paix. Donc, il faudrait qu’on nous voie à l’œuvre pour savoir si ce que nous sommes en train de dire est vrai ou faux. Ce n’est pas un préalable mais une manière de partager le pouvoir. Il faut qu’on est des représentants dans les ministères, des chancelleries et dans les ambassades ».

  21. Nous cherchons la paix et tous ceux qui peuvent amenés la paix et la tranquillité sont les bienvenus.
    Donnons-nous la main pour renforcer la stabilité et montrons à la communauté internationale, que nous sommes des vrais Maliens.

    • Comme si tu avais le choix. FOUGARIDEN TA FAMALETTE s est fait botter et jsuqu ajourdhui elle est interdite a kidal.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  22. On est tous des Maliens, alors ne les écartons pas, ils ont droit aussi d’être intégré au sein de l’armée et même dans le gouvernement.

    • ILS VONT MASSACRER,EGORGER, LAPIDER , HUMULIER . ILS ONT ETE JUSQUA MARCHER SUR VOTRE DRAPEAU ET ONT MEME DECLARER LEUR INDEPENDANCE.
      J AI OUBLIE QUE LEFOUGARIDEYA EST UNE VALEUR CHEZ LE VENTRU VOLEUR IVROGNE bourama ET SES SUPPOT.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  23. La signature de l’accord de paix est un véritable point de départ pour que le pays puisse sortir dans cette situation de crise.

  24. L’accord vise a facilité aussi le fonctionnent de l’Etat sur tous les plans.
    Monsieur le journaliste, la vérité est devant nous car le peuple savait réellement qu’IBK est la solution à tous nos problèmes.

  25. Pauvre yougubane, le gouvernement à belle et bien signé un accord de partage du pouvoir, je te renvois au dictionnaire LAROUSSE pour vérifier le sens de la décentralisation poussée.
    Tu n’es pas mieux placé pour dire cela à DJERI.

  26. Pauvre MILIKO, IBK a peine commencé son travail, il a réussi a mettre en place beaucoup de stratégies pour que le pays retrouve la paix.

  27. C’est ATT qui a trahit le pays, on peut même dire vendre car il est responsable de tous ceux qui nous arrivent actuellement, à savoir la crise du nord, les différents attaques terroristes, La crise financière et économique, le détournement de bien de l’Etat, la désorganisation au sein de l’armée, la mauvaise gestion de l’administration.

  28. IBK est un président respectable, il aime son pays, il ne trahirait jamais le pays a plus forte raison de vendre.

    • @ ASSY,
      Tu n as meme pas honte. Ton boufon bourama n est meme pas respecter a dabanani a plus forte raison par ses paires , la preuve son maitre hollande a envoye un petit secretaire de rien du tout pour le torchon d acord. 😈
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que nsoit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  29. Pauvre Sikasso, je ne pense pas que tu étais bêtes jusqu’à ce point, je te rappel que si ton père était comme IBK, il allait être le président de la république. Sale con, pauvre imbécile.

  30. On est fière de notre de notre MALIBA, un MALIBA de SOUNDIATA KEITA, de SOUMAORO KANTE de ELHADJI OUMAR TALL, de SEKOU AMADOU. Cela signifie que tous les Maliens doivent se donner pour bâtir un pays fort et crédible.

  31. Nous sommes tous les mêmes que tu sois BOSO, PEULE, BAMBARA, SORAI, SONGHOÏ, TAMACHEC, BELLA ? C’est le même sang qui coule dans nos vaines.
    Maintenant la paix est signée, réconcilions nous pour montrer à tout le monde que le Mali reste toujours un et indivisible.

  32. Nous sommes tous des Maliens, alors nous devrions se donnés la main pour une atmosphère pure.

  33. On assistera à un nouveau système de décentralisation dont l’Etat délèguera certaine partie de ses compétences aux collectivités territoriales locales.
    Ce transfert de pouvoir se présente comme suite à savoir :
    Le transfert de ressources ;
    Le transfert de compétence ;
    Le transfert de pouvoir ;
    Tous ceux-ci montrent que l’Etat est entrain de renforcer le système de décentralisation.

  34. Le gouvernement Malien fait tout son possible pour l’application immédiate de l’accord et sa mise en pratique pour faciliter le fonctionnement du travail de l’Etat.

  35. L’accord vise sous plusieurs plans qui permettront à l’Etat de confier une partie de ses pouvoirs aux autorités locaux et poursuivre la création de deux nous régions au Nord du Mali.
    Cette mise en œuvre de l’accord modifiera les modes de gestion du service publique.

  36. Nous voulons toujours la paix rien que la paix, cet accord a été signé au nom de tous les maliens, que tu sois au Nord, au Sud, A l’Est, à l’OUEST.

  37. Tous les Maliens de PAYES jusqu’à KIDAL, donnons-nous la main car le bonheur du pays dépendra de nous. Tout bon citoyen devrait se donné la main pour aider le gouvernement a bien fait son travail.

  38. Tchiééééé!! Même les rebelles parlent de PAIX et on trouve encore des personne dans le sud qui incitent à la violence et à la révolte. Que dis je, même sur ce forum.

    Voici une leçon de vie les amis. Seule les imbéciles ne changent pas. L’heure du pardon est au MALI. Que ceux qui singent sur ce forum s’arrêtent un instant pour réfléchir.

  39. Le peuple a la conscience tranquille car le président de la république et son gouvernement veut seulement mettre en place toute le moyen possible pour une paix durable.
    L’exemple est claire, les différents accords signés sont tous des stratégies pour maintenir la paix et la réconciliation dans toute le territoire du Mali.

  40. Cet accord a été signé à la présidence de plusieurs personnalités et les représentants des différentes organisations international et sous régionales. Parmi les personnalités ont peut citer: Le président de la république du Mali a son excellence IBRIM BOUBAKAR KEITA, les délégations de la CMA et beaucoup d’autre personnalités.

  41. La signature de l’accord de paix est moyen qui a permis LE Mali d’avoir la stabilité dans toute l’étendue du territoire.
    Cette signature a été un moyen efficace non seulement pour renforcer la sécurité mais aussi pour une paix durable.

  42. On est dans un pays de droit et de fraternité, alors nous cherchons la paix rien que la paix.
    Comme l’article 2 de la constitution de notre pays qui dispose que « Nous sommes tous égaux sans discrimination de race, de sexe, et de religion ».
    Alors le peuple Malien doit se donner la main pour bâtir un Mali fort et crédible, comme dit un célèbre adage que l’union fait la force.

  43. IBK et son gouvernement viennent de sauver la souveraineté, l’honneur et l’intégrité territoriale. Il n’y a plus de risque de division, le Mali reste un et indivisible.

  44. Cette interview rassure la population. La paix est à notre porté. Les victimes de guerre seront plus ravies de revire dans le calme et la gaité.

  45. L’espoir est la chose sur laquelle nous comptons le plus. C’est ce qui nous prouve que la paix sera possible au Mali. Tant qu’il y a la vie, il y a toujours de l’espoir.

  46. Comme tous maliens, vous bénéficierez de votre droit sur toute l’étendue du territoire. Vos représentants seront mis à la tâche, le gouvernement et la population attend beaucoup de leurs parts.

  47. Le respect scrupuleux de l’accord est très important, tous les belligérants devront faire preuve de bonne foi et de patriotisme. Le respect des engagements résultera à l’obtention de la paix et de la réconciliation au nord Mali.

  48. Kidal et Ménaka, tous c’est le Mali alors l’armée malienne a le droit et devoir de jouir de toute son étendue du territoire nationale.

    • @ KOURA.
      FOUGARIDEN si KIDAL est malien pourquoi ton armee avec ces 105 Generaux n y vont pas.
      Aucune fierte .
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que nsoit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

    • @ KOURA.
      FOUGARIDEN si KIDAL est malien pourquoi ton armee avec ces 105 Generaux n y vont pas.
      Aucune fierte .
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  49. IBK et son gouvernement ont tout mis en œuvre pour que la paix ne soit plus qu’un rêve, mais plutôt une réalité.

  50. « yugubané » 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Tu connais le vrai sens de capitulation, ou tu fais semblant, espèce de minable.

  51. Si tous les belligérants respectaient leur part du contrat, l’accord sera crédible, la paix et la réconciliation tant chercher verra enfin le jour. Elle sera durable et crédible.

  52. Les malfaiteurs seront traqués, arrêtés et mises sous la disposition de la justice.

    • @ BOLIBANA
      ESPECE DE BOUGRE IDIOT, pourquoi ton KONOBA bourama n arrete pas les EGORGEURS D AGEUL HOC. FOUGARIDEN

      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  53. Mettre intégralement en application l’Accord de paix profite aux maliens du moment où on aura à bénéficier de la paix.

  54. La paix peut empêcher beaucoup atrocités dans les jours à venir, mais la paix ne peut pas empêcher les poursuites judiciaires.

  55. Bien dit, M.D. Maïga la mise en place d’une commission d’enquête internationale, qui fera la lumière sur tous les crimes et cela depuis 1960 à nos jours.

  56. Il faut voir les choses du bon côté. Donnons à la CMA ce qu’elle veut, c’est-à-dire des postes ministères. Ce n’est pas à cause de quelques postes qu’on va condamner des innocents à mort. Il y a eu assez de tuerie autour des maliens.

  57. Tous ce qui a été élaboré sur l’accord seront respecté au pied de la lettre. Le gouvernement malien a promis de respecter ses engagement, alors que les rebelles remplissent leurs par de responsabilités.

  58. Le problème de représentativité est l’un des problèmes auquel, il fallait s’y attendre mais la médiation se chargera de bien résoudre le problème.

  59. Il est vraiment temps qu’on arrête avec tout ça. Il faut donner à chacun sa part du gâteau.

  60. Evidement que l’accord énumérer par les parties, le regroupement de la CMA, la plateforme et le gouvernement. Tous ceux qui ne se trouvent pas dans ces regroupements n’existent pas.

  61. « La paix ne peut être obtenue par la violence, elle ne peut être atteinte que par la compréhension. »

  62. D’après feu Houphouët Félix Boigny ancien de président de République de Côte d’Ivoire a dit « La paix n’est pas un vain mot, mais comportement » Merci pour le conseil.

  63. Tout le peuple malien est aminé de la bonne volonté de faire la paix. 😛 😀 😛 😀 😛 😀

  64. Pour une paix et réconciliation durable, rien ne doit être négligé. Tout doit être mis au point et cela comme l’accord le rédige.

  65. Pardonner à quelqu’un qui nous a causés du tort n’a rien de diabolique. Il suffit juste de porter en nous l’amour de l’autre. C’est ce que l’autorité malienne attendent des maliens.

  66. Qu’ils prennent suffisamment, leurs temps pour mettre en place un comité de suivi compétent. Plus tard nous ne voulons pas être confrontés à des difficultés.

  67. Qu’on leur donne des postes de ministre, si cela nous permettre de ne pas rechuter, il n’y a vraiment pas de problème !!!

  68. Un chef n’est pas un chef pour rien. Il est parfois obligé de prendre des décisions parfois même si cela va à l’encontre de ses convictions pour le bien de ses secondaires.

  69. La paix est fragile, elle se doit être entretenue par les différentes parties. Au cas contraire la sentence sera immédiate.

  70. Le Mali aussi ne sera jamais deux ou trois. Le MALI un et indivisible. 😀 😀 😀 😀 😀

    • @ TATIANA;
      Pourtant ta miserable armee avec 105 generaux ne pas mettre les pieds a kidal.
      Aucune fierte . 👿
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  71. Comme Mahamadou Djeri Maïga l’a si bien dit « Il était très malade, c’est pourquoi, il n’a pas pu faire le déplacement. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas avec nous. Bien au contraire. » Merci pour votre éclaircissement

  72. Tu as tout fait raison Maichou. Loin de nous l’idée que nos dirigeants soient de ce qu’ils disent. Même s’ils ne voulaient pas, ils étaient dans l’obligation d’accepter certaines conditions. La négociation y oblige.

  73. Plusieurs groupes négocient mais la signature revient à un nombre restreinte de personne et très souvent par des leaders ou des représentants.

  74. Cette affirmation, nous montre qu’il n’y a pas de discorde entre les membres de la CMA. Le courant passe même très bien, de quoi pour soulager la population malienne.

  75. Si ces gens sont prêts à relâcher nos militaires qui sont retenus prisonniers en échange des leurs, je n’y vois pas de problème. S’ils nous offrent la paix au prix de quelques postes dans les ministères. Tout ceci n’est pas un problème. Mais qu’ils remplissent leur part du contrat et ne trahissent pas encore une fois de plus le Mali.

  76. Bilal Ag chérif était simplement malade, la raison de son absence, rien d’anormale à cela. Le plus important est la signature de l’accord.

  77. Nous devons nous résigner à vivre avec ces gens, nos frères. Nous devons les accepter avec leur caprice, et oublier ce qui s’est passé !!!

  78. Certes Bilal Ag chérif était absent, mais les membres plus influents que lui et ses supérieurs était présent. Alors où est le problème.

  79. « La guerre résulte de la conjonction des deux passions qui mettent l’homme en mouvement: le désir de puissance et de domination absolue, la peur de la mort violente. » Ayant compris les choses de cette façon, il serait nécessaire de permettre aux parties : le Mali et les groupes armés, d’avoir satisfaction grâce à l’application intégrale de l’Accord de paix.

  80. Il n’y a pas de polémique entre les leaders et les groupes constitutif de a CMA. ./.

  81. Arrêtez de mentir, la CMA est tout d’accord avec l’accord ils se reconnaissent fils du Mali et rien ne serre les mésententes.

  82. Voici une manière d’intégrer la société de la part de la CMA « Nous n’avons jamais fait de ça un préalable pour l’accord. On a demandé un partage de pouvoir. Il y a les portefeuilles ministérielles, on est des Maliens aussi, on a signé l’accord, on veut la paix. Donc, il faudrait qu’on nous voie à l’œuvre pour savoir si ce que nous sommes en train de dire est vrai ou faux. Ce n’est pas un préalable mais une manière de partager le pouvoir. Il faut qu’on est des représentants dans les ministères, des chancelleries et dans les ambassades. »

  83. Cette histoire entre les rebelles et l’armée malienne n’a pas commencé maintenant. Il est temps que ça prend une autre tournure. Chaque partie doit montrer sa volonté de faire la paix.

  84. Il se trouve qu’on est entre maliens. L’idée de paix doit régner dans tous les esprits. Les dirigeants ont tout mis en œuvre pour éviter le déclenchement de la guerre à nouveau. Il serait préférable qu’on fiche pas ceci à l’air.

  85. Ceux qui disent que le président est un incapable, devraient mesurer leurs paroles. IBK voit de loin ce que vous ne verrez jamais de près. Vouloir que la guerre se tienne n’est nullement un moyen de résolution à ce problème. On doit juste essayer des terrains d’entente et faire en sorte que ceux-ci soient mis en exécution. C’est seulement ainsi que les maliens pourront souffler.

  86. Qu’ils aient ce qu’ils veulent que nous aussi bénéficions de ce que nos demandes. Que tout le monde se tienne à sa parole, point.

  87. Que nous aillons foi en nous même, aillons foi en nos dirigeants et aillons foi en la bonne mise en œuvre de cet accord.

  88. Si réellement nous voulons la paix, nous ne l’aurons pas en continuant avec la guerre. Nous devons faire appel à l’amour même s’il se cache au plus profond de nous.

  89. Les maliens doivent s’unir pour ne faire qu’un. Qu’on donne des postes aux membres de la CMA, peut se faire mais qu’ils ne profitent pas de la situation pour jouer à un autre jeu. On désire la paix et rien que la paix.

  90. Une interview qui devrait fermer la bouche de ceux qui ne reconnaisse pas l’apporté des actions du président IBK. Un ancien terroriste qui tiens un langage de PAIX.
    Chapeau le président à inculquer la culture de l’apaisement et de la réconciliation à nos anciens adversaires qui sont en réalité nos frère.

  91. Si nos dirigeants ont trouvé mieux que nous devions passer par la voie de la négociation, c’est que c’était la seule solution en vue d’éviter des pertes en vies humaines. Donc ce que nous demandons faire est de passer à la mise en œuvre de l’accord pour mettre fin à cette guerre qui n’a apporté que souffrance au Mali.

  92. La CMA et les membres du gouvernement sont tous des frères, ils sont tous fils tous fils du MALI, et ils peuvent très bien travailler ensemble, main dans la main !!!

  93. Si M. Djeri Maïga dit qu’une fois l’application intégrale de l’accord de paix, le Mali sera le pays le plus sécurisé de la sous région ; alors pourquoi ne pas tenter le cout et voir où cela nous conduira ?

  94. Quand quelqu’un parle mal du président de la république sachant bien que son père ne vaut pas mieux que lui, moi cela m’énerve, comme le cas des sikasso et autres !!!

  95. « La paix n’est pas seulement la simple absence de violence ou des troubles. C’est quand il y a une possibilité de conflit mais que vous décidez librement d’éviter la violence, d’adopter et d’utiliser les méthodes et les moyens pacifiques pour résoudre le problème. Cela est la véritable paix. » Dalaï Lama

  96. Laissons derrière nous cette haine qui nous habite tous. Allons dans le sens du pardon car nous sommes entre maliens.

  97. Nous devons nous efforcer d’œuvrer pour la paix « entre les nations et dans les nations. » Faire en sorte que la paix entre les autres et dans les autres. Et n’oublions pas que la première paix à acquérir est celle de l’âme, c’est-à-dire la paix profonde.

  98. Vous avez tendance à oublier que nous sommes dans un État de droit, ce qui veut dire que ceux que vous pointez du doigt ont le même droit que vous pour ce qui est de la gestion du pays .

  99. Si libéré les prisonniers est les soucis de la CMA, qu’elle aille dormir sous l’arbre c’est déjà fait. De toutes les façons la guerre est finie et on est tous des maliens à quoi bon de garder ces derniers dans les prisons. IBK est conscient de la situation. Il sait que l’application de cet accord de paix prend en compte la libération des prisonniers.

  100. Depuis les années 1960 existe ce même problème et persiste jusqu’à l’heure. Une fois que tout le peuple malien ose espérer qu’avec la signature de l’Accord, tout prendra fin. Je crois qu’aucune des parties ne doit faillir à son engagement, tant pour les groupes armées et l’autorité malienne.

  101. Appliquez intégralement l’accord de paix pour qu’enfin le Mali des maliens crie haut et fort la paix.

  102. «Si tu regardes ton enfant, tu verras ses questions avant de les entendre.» Même si Djeri n’avait pas rappelé au gouvernement que les prisonniers de guerre doivent être libérés, pour la bonne mis en œuvre de l’accord.

  103. Cette crise n’a que trop durée, nous en avons mare!! Alors même si il faut que ces gens prennent tous les ministères pour que cette crise prenne fin, qu’ils le fassent et que nous en finissons avec cela.

  104. La question de l’Azawad pose un très grand problème entre le gouvernement et la CMA. Le mieux c’est de continuer à construire d’abord la paix. Une fois la situation sécuritaire rétablie, la volonté d’unification du Mali s’impose pour la prospérité nationale. C’est dans cette perspective que je vois la question de l’Azawad se résoudre.

  105. La justice doit faire son travail afin de réaliser une paix durable au Mali. La commission d’enquête qui sera mise en place, doit être indépendant et juger en toute transparence et toute équité.

  106. Dans les accords de wagadougou, le DDR était prévu mais les groupes armés avaient refusé le désarmement et la démobilisation. Cette fois-ci, je pense qu’ils n’auront pas le choix vu l’effort qu’ils ont fait pour venir signer à Bamako. L’armée est la seule à jouir de la détention d’armes de guerre, les mouvements armés doivent accepter de désarmer et « donner une chance à l’accord ».

  107. C’est toujours le même problème comme MISSIONNAIRE l’a dit. La CMA est l’ensemble des groupements armés, chaque mouvement armé est obligé d’y intégrer sous la menace de rester seul. AU sommet du Comité, il y aura forcément une opposition puisse que tout le monde veut être en haut pour profiter des avantages notamment les postes ministériels diplomatiques ou consulaires qui devront être confiés à eux.

  108. Conscient que le destin de notre pays est dans la main de tous ces fils, la CMA a réitéré toute sa volonté vis-à-vis de l’accord et aussi des maliens. « On est des Maliens » cette partie est la seule que j’aimerais gardé à jamais de cet article. Ce pays est Un et demeurera un et indivisible. Bravo à vous IBK sans vous et votre staff tout n’allait pas voir le jour.

  109. Obligé que ces gens, y comprit le journaliste, prennent cet accord là comme ça, car ils sont tous de mauvaise foi. Vous avez voulu signer un accord avec vos semblables et vous ne voulez pas les voir s’allier de votre côté, c’est incompréhensible !!!

  110. Nous ouvrons cette seule et grande porte du Mali un et invincible pour nos frères. Ce Mali a toujours unis, le Diatiguiya (L’hospitalité) est l’une de nos piliers primordiaux. Avec ce nouveau Mali conçu sous la base de la démocratie intégrale, la paix et la réconciliation le pardon aussi ne fera pas défaut. Nos gouvernants sont à félicités et remercié pour les efforts consentis pour rendre aux maliens leur dignités et leur joie de vivre.

  111. Il y a toujours des dissidents au sein d’une rébellion. Tous les intérêts ne sont pas satisfaits et le problème de leadership est beaucoup plus récurent. Mais ces faiblesses ne sont pas des obstacles à la paix d’autant plus que les accords sont signés au nom de l’ensemble des groupements armés.

  112. Le président IBK se préoccupe de la situation sécuritaire du Mali raison pour laquelle il exhorte tous les maliens à faire des progrès dans ce sens. C’est ce que les touareg ont compris sûrement

  113. Les liens de l’espérance et de fraternité est maintenant scellé. Tout ce qui reste à faire est de rebâtir ce pays tous ensemble. De Kayes à Kidal tous les maliens sont les mêmes peu importe la couleur des peaux. Ce Mali est un héritage légué par nos parents. C’est à nous de le conserver et de le porter plus haut. La retrouvaille de nos frères de la CMA est une joie inestimable. Du nord au sud, tous les maliens veulent la paix. Et on a confiance à nos dirigeants pour l’application de l’accord à la lettre tout comme les groupes belligérants. Que règne dorénavant la paix. 😆 😆 😆

  114. Le problème avec les gens sur ce forum, c’est que ils comprennent les articles de travers. Le partage du pouvoir n”est pas la base de l’accord. Ils sont malien, ils ont le droit de participer à la gestion du pays.
    N’allez pas allumer le feu, on est fatigué de vos insinuations. La richesse de notre pays a toujours été basé sur la diversité. Maiga est claire dans l’interview, la Paix pour le MALI est également son souci

  115. Ils ont déjà reconnus qu’ils sont des maliens en tout état de cause, donc moi je ne vois pas l’intérêt de les maintenir à l’écart comme avant. De toutes les façons cela ferra qu’empirer la situation, sinon ça ne va rien apporter de bon.

  116. Nous ne sommes plus en temps de guerre, nous venons de signer un accord de paix et de réconciliation nationale, et en tant que malien, ces gens ont le droit de prendre part à la gestion du MALI.

  117. Notre pays est mal en point à cause des atrocités qu’il a subit, nous devons faire en sorte qu’il se relève. Ces gens n’ont pas signés pour le partage du pouvoir, mais en tant que fils du pays ils doivent participer à la gestion du dit pays, et cela est plus que normal.

  118. « De notre côté, les militaires que nous avons, nous les libérerons. Car, ils sont nos frères. Vous allez les voir, ils sont dans toutes les conditions, il n’y a aucun problème de leurs côtés. Nous avons montré à la population que nous sommes dans la voie de la paix. Nous devons libérer tous les prisonniers. En tout cas, ceux qui se sont fait prisonniers sous les contraintes de la guerre doivent être libérés. S’il y a d’autres qui ont été pris dans le cadre du terrorisme, on ne peut pas intervenir dedans ».

    Je suis d’accord, on ne point parlé de la paix sans pour autant libéré aux otages. Ils sont les plus diminues dans cette affaire. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  119. On veut la paix et rien que la paix, tout ce qui peut nous amener à cette paix est la bienvenue. Libéré les otages pour aboutir à une paix durable est une affaire classé. Qu’est-ce qu’IBK ne ferais pas pour son peuple, on sait que dans ces deux jours tous les prisonniers seront libérés.

  120. La joie débé an bè golola bii, Merci au président IBK, la paix tant attendu est de retour. Cette assurance de la CMA passe après la promesse du chef de l’Etat. Tous ces deux partis sont dans le même dynamisme. Plus rien ne pourrai empêcher l’instauration du retour irrévocable de la paix. Vive Mon Maliba !!!!

  121. Qu’on libère les otages et qu’on fasse la paix une bonne fois pour toute, les maliens ne veulent que cela !!!

  122. Ces gens on le même droit de revendication que nous dans ce pays, après tout ce sont des maliens eux aussi ou bien ?

  123. #Libéré-les-otages

    #Nous-sommes-tous-des-maliens

    Vive le Mali un et indivisible. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  124. Ces promesses entrepris par le régime actuel sont l’ensemble des engagements prises à l’issue des accords signés par Moussa Traoré, Alpha O.K et ATT. Vue la non applicabilité de ces accords, le président IBK a besoin des bras valides et du temps pour rétablir ce pays.

  125. « Nous n’avons jamais fait de ça un préalable pour l’accord. On a demandé un partage de pouvoir. Il y a les portefeuilles ministérielles, on est des Maliens aussi, on a signé l’accord, on veut la paix. Donc, il faudrait qu’on nous voie à l’œuvre pour savoir si ce que nous sommes en train de dire est vrai ou faux. Ce n’est pas un préalable mais une manière de partager le pouvoir. Il faut qu’on est des représentants dans les ministères, des chancelleries et dans les ambassades. » 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Enfin, enfin, enfin, et enfin le Mali est sur la voix de la paix et la réconciliation. Les hostilités ont pris fin, les frères fourvoyés sont de revenu à la raison. En ce mois béni du Tout puissant Allah et son Prophète Mahomet (PSL), je prie pour que ce pays ne retombe plus dans une crise comme celle-ci. Je n’oublie pas ces braves hommes et femmes qui sont nos gouvernants qui ont tout donné pour sauver l’honneur de ce pays et ces fils. C’est aussi le lieu de remercier les groupes belligérants pour leur adhésion à l’accord de paix et la réconciliation. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    Qu’Allah Béni le Mali à jamais. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  126. Personnellement j’apprécie les propos de Mahamadou Djeri. Par contre, je tiens juste à lui dire que ce n’est pas seulement le gouvernement malien qui doit rempli sa part de responsabilité dans cet accord. Mais la CMA aussi doit faire autant en contribuant à l’édifice national. C’est l’union qui fait la force.

  127. En acceptant de redonner une chance à cette espoir perdue il y’a des années, IBK a mis fin à une guerre longtemps suscité au Mali. Maintenant c’est à la CMA de parler le même langage que l’accord, sinon son application ne posera pas problème. Mais ils doivent aussi comprendre que tous ces rêves ne seront réalisé, que s’ils donnent le maximum de temps au gouvernement de se remettre de tous ces blessures.

  128. En tant que maliens, nous devons être optimistes sur la question de la paix dans notre pays. La CMA montre à travers son vice-président, sa volonté de tout mettre en œuvre pour l’application des différents compromis dans le cadre de la résolution de la crise malienne.

  129. En mettant cette commission de vérité justice et réconciliation, le gouvernement malien entame examiner et analyser les causes profondes des différents conflits armés et des crimes commis dans la période sus indiquée afin d’éviter les erreurs du passé et de faciliter la réconciliation. C’est un noble geste de procéder ainsi, mais s’ils décident d’aller au-delà, je crois que tous les traitres du Mali auront ce qu’ils méritent.

  130. On nous trompe à chaque fois avec de fausses informations. Dans des articles précédents, on apprenait que la CMA visait les ministères clés tels que le ministère de défense, le ministère des affaires étrangères mais à voir cet interview, la vérité est que les touareg se croient maliens et en conséquence ils doivent être traité comme tels.

  131. «Les morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés». Le chef de l’Etat n’a pas oublié ces nombreuses victimes des différentes rébellions engendrées au Mali. Cette nouvelle de commission de suivi s’en chargera. Toute la lumière sera faite sur ces crimes commis à l’époque jusqu’au jour d’aujourd’hui.

  132. Il n’est pas dit que parce que les touareg ont pris des armes contre nous qu’il ne faut pas les intégrer dans notre société ou dans la gestion du pays. Cela signifierait une répétition des erreurs déjà commises. Leurs majeures inquiétudes sont surtout l’abandon de l’Etat à l’égard du nord du Mali et la non-participation dans les décisions nationales.

  133. Il est très important de mettre en œuvre l’accord de paix signé. Mais si nous la refusons, on repartira à zéro et tous les soldats maliens qui ont perdu la vie en défendant la patrie, seraient morts pour peu de chose.

    • NI I SARA MALIKOLA I SARA FOU
      Si tu meurs pour le mali, tu es mort pour ZERO.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  134. Que Bilal soit présent ou pas à la cérémonie de signature de l’accord de paix, l’essentiel est que la CMA ait accepté de poser les armes et enfin et d’apporter sa part à l’édifice nationale. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    L’absence de Bilal est minime par rapport à l’adhésion de la CMA à l’accord. D’ailleurs c’est lui le menton de la CMA, cette signature n’aurais jamais voir le jour sans son accord. Certes il n’était pas présent sur le terrain mais son esprit accompagnait cet accord.
    Cet espoir de paix et de réconciliation offre la chance à ces belligérants de reconstruire et de consolider leurs liens sociaux faits de brassage, de fraternité et de solidarité dans la diversité. Une opportunité au régime actuel d’essuyer les souillures de ces prédécesseurs en contribuant vigoureusement dans les régions du nord. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Nous devons nous réjouir du retour de la paix définitive au Mali. Saint Exupéry disait « Etre homme, c’est être responsable », en consentant à l’accord la CMA a rempli sa part de responsabilités, mais beaucoup restent à faire. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Il ne s’agit pas de signer la paix sur le papier mais aussi de l’appliqué à la lettre. On ne sera parlé de la paix et la réconciliation, si une partie de la population ou militaire est toujours prise en otage. La paix c’est tout d’abord la population, le gouvernement ne négocié en son nom mais celui de la population. Alors les libérés serai un grand pas vers l’enchaînement de la paix définitive. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Bienvenue à cette nouvelle ère !!!!!!!!

  135. La négociation entre les différentes parties d’un accord est toujours difficile. Chacun place la barre très haut en espérant obtenir le mieux. C’est cette stratégie que la CMA est entrain de mettre en pratique pour avoir un minimum de poids et obtenir quand même quelque chose d’important. Il ne faut pas qu’on panique à cause de cela, le Mali ne cèdera pas à tous les points revendiqués surtout que le MANDEKA est au sommet de l’Etat.

    • DJELIDEN ESCLAVE DES MANIKA GRE . TON DABARABA bourama S EST AGENOUILLE POUR LECHER LES BABOUCHES de bilal.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  136. Le retard du comité de suivi n’est pas volontaire. Car le premier jour qui a suit la signature du vingt juin 2015, le comité a fait son premier travail, et quelques jours après, sa deuxième séance. 🙄 🙄 🙄 😉 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  137. La paix, l’une des préoccupations du pouvoir IBK, se dessine pour un Mali développé dans l’avenir très proche.

  138. La CMA, la plateforme et le gouvernement veulent tous faire la paix, rien que la paix et la réconciliation nationale. Il ne reste plus que d’appliquer l’accord à la lettre. Le gouvernement s’est engagé dans cette perspective. 👿 👿 👿 💡 💡

  139. Ceux qui disent que le Mali a été vendu aux rebelles, passent à côté. Le seul chemin qui mène à la paix est cet accord. Nous avons eu une signature approbative des parties aux conflits, en appliquant le document, une solution sera établie contre toutes tentatives de reprise des hostilités.

  140. Les propos de Mahamadou Djeri Maïga sont porteurs d’espoir, en ce sens qu’ils affirment la bonne foi de la coordination des mouvements armés de l’AZAWAD dans la mise en application de ce compromis. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😥 😥 😥

    • @ KADER.
      COMPROMIS ENTRE 3000 VOYOUS FACE A 15MILLIONS. VRAIMENT LE FOUGARIDEYA EST DEVENU UNE VERTU CHEZ bourama ET SES SUPPOT.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  141. Cette fois, espérons que le document signé soit en mesure d’apporter la paix au Mali. On n’a signé tant de documents, mais aucun d’eux n’a pu nous conduire à la paix. Cela pour faute de bonne foi dans leurs applications. Je vois que les parties de l’accord d’Alger sont toutes engagées pour la paix. Merci pour cette interview, Mr Maîga de la CMA. 💡 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • @ FOUGARIDEN
      UN ESPACE N AURA JAMAIS LA PAIX. L ESCLAVE BILAL VA VENIR VOUS LIBERER.
      FOUGARIDEN MISERABLE.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  142. Aucun des auteurs des crimes commis au Mali depuis 1960 à aujourd’hui ne sera amnistié. C’est ce que dispose l’accord dans son article 46. 😥 😥 😥

    • Les crimes ne resteront pas impunis.
      « Ce que tu n’as pas gagné par les armes, tu ne peux le gagner par les larmes », de Touorizou Hervé Somé.
      Si tu penses que ce sont des pleurs de famalette et de ton VENTRU VOLEURIVROGNE qui vont y changer quelque.
      FOUGARIDEN
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  143. La question humanitaire est une priorité dans l’accord. La CMA est d’accord sur cela. Il faut le retour des déplacés et des refugiés. Mais cela nécessite l’intervention des organes et agents humanitaires. On constate que le vice-président est allé au-delà en ce qui concerne la libération des prisonniers qu’ils ont fait. 🙄 🙄 🙄

  144. L’accord est clair sur la question judiciaire, Mr le journaliste. Il n’y aura aucune impunité dans les crimes commis au nord et sur toute l’étendue du territoire national. La commission d’enquête se chargera de cette question. ➡ ➡ ➡

  145. L’accord d’Alger stipule dans son TITRE V, chapitre 14, qu’une commission d’enquête internationale sera mise en place pour faire de la lumière sur les différents crimes commis : crimes de guerre, crimes contre l’Humanité, crimes de génocide, crimes sexuels, et les autres violations graves du droit international, des droits de l’homme et du Droit international humanitaire sur tout le territoire malien. Ils ont tous un caractère imprescriptible. Les poursuites judiciaires verront le jour et dans le cadre de la paix. 😉 😉 😉 🙄 🙄 🙄

  146. Pour la bonne mise en place de la commission DDR, il faut au préalable songé au comité de suivi. On ne peut pas briser les étapes. Le DDR, vient après le comité de suivi dans l’accord d’Alger. Il doit se dérouler au fur à mesure du cantonnement. Le cantonnement n’a pas encore commencé. 👿 👿 😆 😆

  147. C’est pour rester fidèle à l’accord d’Alger et l’appliqué intégralement que les travaux du comité de suivi ont été suspendus. Dès que l’une des parties signataires de cet accord est mal représentée, le comité aura du mal à bien bosser. 😳 😳 😳 😳

  148. Certes, la commission (le comité de suivi) tarde à se mettre en place. Cela par le fait des contraintes. Mais tant que les parties sont aminées de bonne volonté, le comité verra le jour. Un proverbe dit que mieux vaut tard que jamais. 😆 😆 😆 🙄 🙄

  149. Je ne sais pas pourquoi le journaliste était sceptique sur l’unité de la CMA ? L’absence d’une seule personne ne doit pas compromettre l’unité de la coordination toute entière. Surtout qu’il était malade, selon le vice-président de la coordination. 🙄 🙄 🙄 😈 😈

  150. La CMA forme un seul mouvement au sens propre du mot. Son vice-président a été clair là-dessus. Par sa bouche, elle compte renforcer la renforcer. Et qu’après la fête de ramadan, elle organisera une grande rencontre pour prouver que ses membres sont un seul bloc. 😆 😆 😛 😛 😛

  151. Cette interview est très importante. Elle tue le sentiment de doute chez les maliens. Beaucoup de citoyens pensaient que les membres de la CMA n’étaient pas unis. Contrairement à ce que Mahamdou Maïga vient d’affirmer. 😥 😥 😆 😆 😆

  152. L’absence du coéquipier du vice-président de la CMA, Bilal Ag, était due à une circonstance exceptionnelle, indépendante de sa volonté. Il était gravement malade, comme l’a signalé leur délégué signataire. 😀 😛 😛 😛

  153. Arrêtez de mentir, la CMA est tout d’accord avec l’accord ils se reconnaissent fils du Mali et rien ne serre les mésententes. 😆 😆 😆

  154. Cette interview est le message du retour de la paix au Mali désormais lancé. Les frères égarés s sont enfin de retour au pays. Le train de la paix et la Réconciliation n’a démarré qu’Allah béni ce pays et ces fils.

  155. L’heure de vérité et de la paix est désormais présente au Mali. Cette joie longtemps perdue a refait sur face. Ces messages de fraternité et de solidarité et de paix sermonnés par Djeri montrent l’unicité du Mali.

  156. La signature de l’accord de paix a enfin porté fruit. Grace à IBK et son équipe les armes sont retournées à leurs cages. Et la démocratie bat à son plein, l’opposition, les bandits armés bref toutes les classes politiques prennent part à la gestion du pays.

  157. Nous nous réjouissons de la signature de cet accord et aussi d’avoir retrouvé nos frères. Ce jour 20 juin 2015 reste à jamais mémorial pour les maliens. Ces propos de Mahamadou Djeri prouvent que la paix tant attendu a sonné à la porte du Maliba. Cet espoir qui prône la réconciliation et la paix doit être accompagné par le soutien indéfectible de tous les maliens.

  158. Bilal Ag a beau été absent le jour de la signature du 20 juin, cela n’a pas empêché leur coordination de signé le document. Même s’il était présent ce jour-là, il n’allait pas personnellement le signé. Ils ont délégué une personne chargée de cette mission, à savoir Mahamadou Djeri Maïga. :mrgreen: :mrgreen: 🙄 🙄

  159. Si l’accord d’Alger prévoit une place considérable à la CMA au sein du gouvernement, cela n’est pas synonyme d’un partage de pouvoir comme le pense certaines personnes. 😯 😯 😯

  160. Une chose est sure, aucun poste gouvernemental spécifique ne sera accordé à qui que ce soit. La CMA est fidèle à ses engagements. Elle ne précisera pas de ministères. Quand même elle en aura. 😳 😳 😳 😳

  161. La plateforme et la Coordination des Mouvements armés de l’Azawad ont droit à des ministères comme prévu dans les documents signés par le gouvernement et les autres parties signataires. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  162. Pour la question des ministères, aucun portefeuille spécifique n’est dédié à la CMA. Tout compte faire, elle aura des postes dans le gouvernement, et aussi dans d’autres services publics ou corps administratifs. 😛 😛 😛

  163. L’absence de Bilal Ag Cherif n’est pas assimilable au fait qu’il est contre l’accord. D’ailleurs, le vice-président de la coordination des mouvements de l’Azawad a bel et bien justifié cette absence. Les citoyens doivent comprendre que ce dernier était malade comme l’a dit Mr Mahamadou Djeri Maïga. A part lui, tous les membres y étaient. Il (Djeri) est même allé jusqu’à affirmer que la CMA n’est pas deux, ou trois. Elle est une et leurs volontés est qu’elle reste un seul bloc. 😆 😆 😆
    La population ne doit pas se faire une telle idée. La CMA et le MNLA ont été représentés par une seule personne. Les propos du vice-président ont été opportuns. Il est allé au-delà des questions posées pour apporter beaucoup plus de compréhensions à la population malienne. 😆 😆 😆 😆
    Le partage de pouvoir a été signé par le gouvernement au sens qu’une nouvelle architecture institutionnelle sera mise en place pour une plus grande représentation des populations du septentrion au niveau central. Cette disposition est une des conditions du retour de la paix dans notre pays. L’accord le dispose en ces termes : assurer une meilleure représentation des populations du nord du Mali dans les institutions et grands services publics, corps et administrations de la république. Ce passage ne veut pas dire que le pays va partager le pouvoir avec la CMA qui représente l’AZAWAD (comme Etat, non). C’est toujours dans le cadre de l’Etat unitaire du Mali. :mrgreen: :mrgreen:
    La mise en place du comité de suivi a été tardée par une nécessité contenue dans l’accord lui-même. Car l’une des parties signataire de la feuille de route qui sont aussi les mêmes parties prenantes de l’accord d’Alger, avait un problème de représentativité. Ce cessez-le-feu (feuillet de route signée à Ouagadougou) est à la base de l’accord d’Alger. 😆 😆
    Le 20 juillet, incha Allahou, le comité sera mise en place. Toutes les parties sont animées de bonne volonté. Rien n’empêchera cette fois que la paix triomphe au Mali. 😛 😛
    En ce qui concerne le DDR, les parties conviennent qu’une commission sera mise en place pour ce processus. Rien n’empêche que la justice soit rendue sur les crimes commis sur le territoire national. Cet accord rétroagi. Il sera appliqué aux crimes commis dans le passé, depuis 1960. :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 😆

  164. Un accord non opérationnel, car lorsque le Touareg se sens fort, il exagère sans vergogne et sans équivoque, c’est ce comportement qui mettra en péril cet accord et cela très prochainement. Seul le scénario classique sera utilisable, il s’agit de s’armer rapidement et de s’apprêter au combat pour le bonheur des peuples du Nord.

  165. ATTENTION!!! CES GENS VEULENT PRENDRE LE MALI EN OTAGE 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    AU SECOURS BONNE FOI 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

  166. Mais non, l’accord n’a pas été signé sur la base du partage du pouvoir. Pour un tel titre???
    Même quand les choses sont simples, vous venez mettre de l’huile sur le feu.

    Si ces hommes sont des maliens, il est normal qu’ils participent également à la gestion du pays. Il faut qu’ils se retrouvent dans la gestion de patrimoine commun: NOTRE MALIBA.

    Dire que cet accord est juste une affaire de partage de pouvoir, c’est une fois de plus diffuser la baliverne made in dindon de mauvaise foi.

  167. « …..Dès que je suis quelque part, Bilal y est. Mais tout le monde était là. Pourquoi les gens posent la question ? Bilal avait une très bonne volonté de venir, mais Dieu seul sait qu’il était malade ce jour-là. Il était très malade, c’est pourquoi, il n’a pas pu faire le déplacement. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas avec nous. Bien au contraire. La CMA, vous le constaterez, c’est une seule personne qui signe en son nom. Ce qui montre notre unité et on va encore la renforcer. Après la fête de ramadan, il y aura une très grande rencontre pour prouver que nous sommes un seul grand bloc. Ça ne sera jamais deux ou trois…. »

    Cette vérité avait curieusement échappé à nos grands journalistes qui ont passé leur temps à massacrer l’accord à travers leurs minables articles. Décidément, ils sont nombreux à qui le désordre profite dans notre pays. Des hommes sans cœurs. Des journalistes mendiants, des politiques véreux et des pseudos intellos qui divaguent au ciel (France). Avouons-le, IBK est pour quelque chose. Ladji Bourama, The Best.

    • La putain VICKY qui parle de mendicite; on aurait tout vu. une idiote comme toi avec ton VENTRU VOLEUR IVROGNE bourama et vos 900 000 ELECTEURS FICTIFS.
      ESPECE DE MISERABLE SALE RATE QUI PASSE SES JOURNEE SURMALIWEB CARPAYER PARDES INCAPABLE.
      *******************************************************************
      Gloire perpetuel a KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumiere.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle.

  168. « ….. Les forces obscurantistes profitent du désordre….. » lol !! Même sur ce forum, les prédicateurs de la haine et du pessimisme existent. Même la CMA remarque vos agissements. Sérieusement, le temps des animosités doit prendre fin. Le MALI n’est pas une boucherie à ciel ouvert. Si le désordre vous profite, nous croyons qu’il est sur le chemin de prendre fin. Dieu ne veut plus voir les enfants du MALI pleurer.
    Le moment arrive où les détracteurs du MALI et du régime en place n’auront que leurs yeux pour pleurer.

  169. La Pardon est une attitude qui doit caractériser un bon MUSLIM. Demandons à Dieu de nous aider à pardonner. Allah dit :
    «Qu’ils pardonnent et qu’ils absolvent! N’aimez-vous point vous-mêmes que Dieu vous absolve? Et Allah est Par-donneur et Miséricordieux. » ( sourate 24 An-Nur, V 22)

  170. Les gens peuvent continuer de dire des choses sur la CMA, cette interview montre nettement que même eux sont fatiguer de faire la guerre. Alors, les docteurs de PARIS et ceux qui portent plainte pour les avions devraient se calmer et penser pour une fois de leur MALI d’abord.
    Veillons dès la fin du ramadan à ce que l’applicabilité de l’accord ne soit pas un échec comme il a été pour les autres. L’heure de la PAIX est là.

  171. Voici une interview qui devrait en réalité taire les sceptiques, mais non. Vous voyez que même ceux qui étaient nos ennemis d’hier ont une volonté d’aller à la PAIX. Je pense que cette interview devrait rappeler à tous les malien l’ère que nous sommes en train de traverser. Le temps de l’unité frappe à notre porte. Si Dieu notre créateur a voulu que nous cohabitons avec des gens différentes, c’est parce qu’il est sure que nous pouvons le faire. Le message de la paix et celui de la réconciliation doivent être notre quotidien. L’Islam est une religion fondée sur le Pardon , le don de soi et l’altruisme : un bon musulman n’est-il pas généreux? un bon musulman n’accorde-il pas son pardon alors qu’Allah est Miséricorde…?
    Prions que Dieu nous aide, qu’il accompagne les veuves et les orphelins et qu’il apaise les cœurs de ceux qui sont faible.

  172. Tête de mort sculptée dans un calcul bilieux, misérable petit vomi de bite, face d’étron, branlomane végétatif, face de pet, tétard, tête de bite, éjaculat précoce, foirure de capote, niqueur de mère, enculeur de porcs,…Voilà ce que tu es Sikasso.

  173. Cet accord ne sera jamais opérationnel, ça c’est sans équivoque; ces bandits armés sachant que le Mali n’a pas d’armée mettront la barre si haut que finalement les gouvernants maliens diront que ces rebelles exagèrent. et cela remettra en cause cet accord que je considère bidon. Quand le Touareg bandits sait que les institutions maliennes sont en décrépitudes, il iront jusqu’à dire qu’ils veulent la place d’IBK lui même.

  174. Mr Djeri se contredit. Il dit quelque part ” Lors des événements du 21 mai qui ont vu des affrontements entre nous et l’armée malienne à Kidal
    et d’autre part “Il y a les portefeuilles ministérielles, on est des Maliens aussi”
    D’ abord affrontements entre ” nous et l’armée malienne”
    Et puis “on est des maliens aussi”
    Chers Compatriotes j’ai pas bien compris ce qu’il dit

  175. JERY TU EST MAUDIT ET LE RESTERA …TOT OU TARD TU SERA INTERPELE POUR LES CRIMES COMMIS SUR DE PAISIBLES POPULATIONS…….LA VIE HUMAINE EST SACREE..

    💡

  176. Mais que faites-vous de l’accord de cessez-le-feu qui a précédé celui du 23 Mai ?
    Aussi,le désordre qui règne sur le terrain aujourd’hui est de votre faute.
    Dire que le Mali sera le pays le plus sécurisé de la sous région est ce que nous voulons mais cela ne se réalise pas à travers des discours de séduction .
    Pour les poursuites judiciaires,la cma ou mnla ou mouvement de bandits narcotrafiquants que vous êtes,vous devez aussi passer devant le juge avec sarko votre chef suprême .
    concernant lès ministères et représentation dans le gouvernement vous ne croyez pas qu’on vous a assez vu à la tâche ? fonctionnaire sans niveau,militaires traitres qui déguerpissent l’armée au profit des mouvements de rébellion.

  177. Non Djeri, ce que le gouvernement a signé ne s’appelle pas partage du pouvoir, cela s’appelle CA.PI.TU.LA.TION. 😉 😉 😥 😥 😉 😉

  178. Tout ça est du à la faiblesse et la lâcheté de nos dirigeants maliens qui n’ont pas de fierte ibk est le chef de ses personnes qui ont divisent et brader notre pays et l’histoire retiendra que ibk a Ete le président qui a trahi le peuple malien par son incompétence ibk nous a trompés avec ces discours populiste
    Ibk n’est pas fait pour diriger le Mali il n’a pas de projet ni de programme de développement pour notre pays

    • Bonjour Sikasso,

      après vous avoir lu, si je vous ai bien compris, vous dites que “Ibk n’est pas fait pour diriger le Mali il n’a pas de projet ni de programme de développement pour notre pays”.

      Alors qu’elle solution vous nous proposez puisque IBK a été élu pour un mandat de 5 ans et ce mandat n’est pas encore terminé? Je voudrai que vous faites une proposition concrète pour notre pays. Merci.

Comments are closed.