Mr Hama Aba Cissé, Président de l’ADELFA : « L’Armée ne peut lutter contre des gens qui agissent en petits groupes. C’est pour cela qu’il faut armer les populations. »

6
Mali: le MNLA mis en échec par le mouvement touareg Gatia à Ntililte
Patrouille de l’armée malienne dans la région de Gao. (photo archives)
Olivier Fourt/RFI

Quels sont les objectifs de votre association ?

Notre association s’appelle Association pour le développement du lac Faguibine (ADELFA). Il est créé aux environs de 1991. Dans ce cadre, nous avons fait plusieurs actions en faveur de nos communautés, de 1992 à 1995. Nous avons payé beaucoup de céréales et de matériels pour ces communautés. En  92 et 93 également, avec l’accord de Ganda Koy, nous avons mis un camp d’autodéfense Ganda Koy à Binetagoungou. Ce groupe d’autodéfense a été piloté par moi-même. C’est le ministère de la Défense qui l’avait pris en charge en matière de matériels, de logistique. Le premier objectif de l’association, c’est le développement. En 1992, 1993, 1994, l’insécurité s’est ajoutée à l’objectif de développement, car, on était obligé de trouver des dispositions pour faire face à l’insécurité.

 

Lors de votre assemblée générale d’hier mardi, il a beaucoup été question d’insécurité. Quels sont les zones les plus ciblées ?

L’insécurité concerne l’ensemble de la région de Tombouctou et particulièrement le Faguibine.  Le mois passé, un commandant de brigade a été attaqué dans une embuscade entre Tombouctou et Goundam et il a perdu la vie. Ça continue. Au niveau des villages qui se trouvent dans l’arrondissement de Tonka, où il y a une foire hebdomadaire, chaque marché de ces foires hebdomadaire est pillé par des bandits armés. Des populations sont parties, les vaches, chèvres, moutons, l’ensemble de ce que nous possédions est déjà fini. Les commerçants sont dépouillés de tous leurs biens. C’est pour cette raison que nous avons convoqué l’assemblée générale et il y a eu des attaques, la semaine passée, à Tabankort, dans la zone de Kébaïcha, à Zouhéïrat, jusqu’à Binetagoungou. Il y a eu des morts d’hommes à Tabankort et vendredi passé, des assaillants du MNLA, du HCUA et du MAA dissident, ont attaqué Binetagoungou et se sont affrontés aux groupes armés du village qui les attendaient. Il y a eu plusieurs blessés parmi les assaillants qui ont pris la fuite en abandonnant leur véhicule. C’est en ce moment que nous avons alerté l’armée qui était dans la zone pour pallier à la situation, car, les assaillants avaient leur siège à Ber et des ordres de mission signés à Ber. Lors de l’A.G., nous avions dit que cela fait 3 ans que l’Etat n’était plus dans le Faguibine, nous avons donc demandé aux commerçants de se prendre en charge pour se défendre avec tous les moyens légaux, avec la supervision de l’armée e des chefs traditionnels.

Certains ont parlé des conditions économiques déplorables dans ces zones, en l’occurrence les problèmes d’eau.

 

Pouvez-vous apporter plus de précisions ?

Effectivement, il s’y est aussi ajouté l’insécurité alimentaire. Pendant 3 ans, le Faguibine ne reçoit pas d’eau, car, l’écoulement provenant du barrage de Markala a été barré. Nous avions attiré l’attention des autorités que si l’eau ne passe pas dans le lac Faguibine, toutes les communautés allaient quitter le Faguibine. Il n’y a plus d’eau, plus de biens, plus de marchés. Et l’Etat n’existe pas. Cependant, il y a des militaires dans le Faguibine parce que le général Mahamane Touré avait demandé qu’il y ait un détachement dans la zone du Faguibine. C’est dans ce cadre que je crois que la sécurité reviendra peut-être bientôt, car, une fois que tu es à Binetagoungou, tu peux contrôler toute la zone jusqu’en Mauritanie, une partie de la zone de Tombouctou et plus au nord jusqu’à Taoudénit. C’est clair que Binetagoungou est une zone stratégique pour la sécurité de l’ensemble de la zone nord de la région de Tombouctou. L’Etat doit prendre des dispositions pour que les populations retournent chez eux. S’il n’y a pas d’eau, que l’Etat utilise les eaux souterraines avec des forages à grand diamètre pour alimenter le lac Faguibine qui est sec depuis 3 ans et les lacs Gouber et Koumangou, séchés depuis plus de 20 ans. D’après les experts, c’est possible de le réaliser, avec 4 milliards.

 

Sur le plan sécuritaire, quelles  solutions préconise l’association ?

Il faut dire, à propos de l’insécurité, que ce ne sont pas tous les Touarègues et Arabes qui sont dans la rébellion, donc, il ne faut pas faire d’amalgames. Ceux qui sont dans la rébellion doivent être traqués, et traduits en justice. Concernant les hommes qui sont pour leur pays, le Mali, il faut les laisser tranquilles. Nous avons dit que depuis 3 ans, l’Etat n’est pas là, donc, nous proposons l’autodéfense dans les villages, supervisée par le ministre de la Défense et les chefs traditionnels. L’Armée ne peut lutter contre des gens qui agissent en petits groupes, à gauche, à droite… et c’est pour cela qu’il faut armer les populations qui ne doivent pas quitter leurs villages.

 

Pensez-vous que l’Etat puisse accepter des milices d’autodéfense ?

Si l’Etat ne peut assurer la sécurité, il est obligé. Si l’Etat pouvait assurer la sécurité, on n’en serait pas là. Pendant 3, 4 ans, on est laissé à la merci des bandits armés. On va se laisser tuer ?

 

Avez-vous des remarques à faire ?

C’est  de dire aux autorités que le cantonnement de l’armée malienne par Barkhane et la MINUSMA n’est pas une chose qui peut nous défendre. Barkhane et la MINUSMA sont en train de gérer le pays. Ils sont venus pour nous aider, pas pour nous coloniser. La France nous a aidés, mais a maintenu Kidal avec des groupes armés sur place, qui font des va-et- vient dans toutes les régions et ils reviennent dormir à Kidal. Pourquoi ne les ont-ils pas désarmés lorsqu’ils ont libéré Gao et Tombouctou ? Ils les ont gardés sous leurs mains et leur contrôle et l’armée malienne n’existe plus.

Propos recueillis par Baba Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. c’est une très bonne idée, si l’Etat n’est pas en mesure d’assurer la sécurité de tout le monde, la populalion est dans l’obligation de se defendre contre des bandits.

  2. Armer les populations dans un pays qui compte déjà beaucoup d’armes

    Das ist eine grosse Konnerie…

    Nous sommes le 19 février le concours de la plus grosse Connerie est ouvert…Qu’un se le dise!!!

  3. @ Kone31, je suis desole ce n’est une bonne idee, les exemples de ces groupes d’auto-defenses ne manquent de failles. Je vous comprends tous et toutes, mais l’histoire Nous a toujours que cette methode est un COUTEAU A DOUBLE TRANCHANT ❗ .
    Si les Fama etaient des responsables avec une bonne coordination peut etre et meme la, j’ai un reserve envers le Gatia meme si je les applaudi fortement, apres un accord et le retour de la stabilite avec le cantonnement et le desarmement de tous les groupes poseront de serieux problemes. Il faudra reflechir et negocier tous ceux la des maintenant. Pour le bien de tous et de toutes.
    Pensez y serieusement et fortement ❗ ❗ ❗ .

    • ………Si c’est un couteau à double tranchant ,alors, restons assis et tout laisser au FAMA. Je ne partage pas cette option car, je suis convaincu que sans l’implication forte des populations dans la sécurisation des zones de conflits, le MNLA et ses alliés vont continuer. On connaît les limites de nos forces armées et ça ne sert à rien de nous entêter à croire qu’ils vont sécuriser tout le territoire du Mali à 100%. Soyons objectifs.

  4. ………….je ne cesse de le dire tous les jours. Il faut que les populations prennent des Armes poun se défendre. On le voit en Irak, en.Len Libye, en Syrie, en Ukraine, en.Pen Palestine…… et pourquoi pas au Mali? Il faut qu’on arête au Mali de laisser les autres réfléchir à notre place. Nous sommes des adultes donc, comportont nous en adulte. Il y a eu des milices pendant la 1ère et 2ème guerre mondiale en Europe et leurs actions ont largement contribué à la libération. Pourquoi l’il’interdire au Mali?

  5. MR: HAMA BABA CISSE vous avez raison les criminels terroristes comme mnla peuvent pas regrouper les populations connaissent bien les voyous ….

Comments are closed.