Assemblée générale de l’ADELFA : « La MINUSMA est favorable au MNLA, HCUA et MAA-dissident »

1

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire-général (FR/ENG)On pouvait entendre : « Nos pères, nos mères, nos enfants sont en insécurité, les axes routiers sont coupés. Du riz, du mil, des troupeaux sont pris, des villages fouillés et pillés… » L’atmosphère était tendu et des hommes ont même été empêchés de s’exprimer, à cause de leur énervement. Les animateurs ont expliqué comment, à Binetagoungou, des jeunes ont affronté des membres du MNLA, HCUA et MAA dissident. Les assaillants, en fuite, ont abandonné un véhicule, des armes et un ordre de mission. Ils venaient, selon les conférenciers, de Ber. Ils ont fait savoir qu’il leur faut désormais, des groupes d’autodéfense, sous la supervision du ministère de la Défense et des chefs traditionnels. Le pays est trop vaste, ont-ils dit, donc, l’armée ne peut sécuriser tout le pays. « Nous sommes arrivés à une étape, soit on se bat, soit on meurt, »ont-ils indiqué. L’AG a recommandé aux militants de se préparer  pour l’autodéfense et de donner – ceux qui en ont les moyens- du matériel et de l’argent. Elle a fait état de la crise alimentaire qui sévit dans le Faguibine, car, ont-ils martelé, il n’y a plus d’eau, plus de poisson et de bétail. Les populations, selon l’AG, sont en train de fuir vers Bamako. Elle a aussi fustigé la MINUSMA qui, selon elle, est favorable au MNLA, HCUA et au MAA dissident. Le secrétaire général de la CSTM, Hammadoun Amion Guindo, est intervenu pour féliciter les jeunes qui se sont opposés aux rebelles. Il a soutenu que cette AG devrait se multiplier dans le pays. Il a jouté : « Notre sécurité est dans nos mains et dans les mains de Dieu, ce ne sont ni Serval, ni Barkhane, ni la MINUSMA… et le gouvernement n’a pas aujourd’hui les moyens de son ambition, compter là-dessus, ce serait illusoire. » Il a encouragé l’ADELFA à créer des mouvements d’autodéfense.  Le secrétaire général de la CSTM a souligné : « Concernant les pourparlers d’Alger, la CSTM n’est pas d’accord avec ce qui se passe, il n’est pas question de céder un pouce du territoire. La MINUSMA a pour mandat de combattre les terroristes. On nous a dit, dans la résolution, qu’on ne négocie pas avec les groupes armés, c’est ce qui se passe aujourd’hui. Il ne faut pas désarmer les mouvements d’autodéfense».

B.D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Du courage l’ADELFA le mali ne tombera jamais dans les mains des idiots et imbeciles comme lles forces serval, Barbacane,la MINUSMA, MNLA, HCUA et MAA, AQMI, MUJAO, ANCAR-DINE sont même père et même mère. Le Dieu tout puissant sauvera le Mali et tout ce qui vont essayer de s’opposé aurons la colère de Dieu. Le Mali est un pays Béni éternellement.

Comments are closed.