Cercle de Gourma Rharous: La sécheresse décime les troupeaux

0
Une vue de Gourma Rharouss
Une vue de Gourma Rharouss

Des animaux agonisants emprisonnés dans la boue, des hommes tentant de les délivrer d’une mort quasi certaine. Tels sont les images insoutenables prises dans le cercle de Gourma Rharous et qui font le tour du monde.

Aujourd’hui, dans le cercle, les éleveurs, désespérés, assistent impuissamment à la mort de leurs troupeaux. Depuis le mois de février, Mohamed Youssouf Ag Ghalas, le président du Conseil de cercle de Gourma Rharous avait alerté, dans une lettre ouverte, les autorités maliennes sur le risque de sécheresse qui menaçait son cercle. « Le cercle de Gourma Rharous est gravement menacé par une sécheresse qui fait qu’aujourd’hui tous les animaux donc les éleveurs des communes de RHAROUS central, du Serere, de Hamzakoma, de Banikan, d’Adjora ensuite des communes de Bamba, de Temera, de Bourem central puis les éleveurs Peuls de la province du somme au Burkina Faso , à tous cela s’ajoute les éleveurs Peuls Bororo du Niger qui convergent sur la commune de Gossi qui ne pourra pas les soutenir en pâturage au-delà de 40 jours et resteront sans autre destination d’où je lance un S.O.S pour leur venir en secours avant la catastrophe »,  indiquait Mohamed Youssouf Ag Ghalas.

Le funeste constat est qu’aujourd’hui, dans le cercle, par faute de mesures préventives des autorités maliennes, les animaux se meurent sous le regard impuissant de leurs propriétaires.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER