Compte rendu de la participation de la CAFO aux pourparlers d’Alger : « La redevabilité est un principe » a martelé la Présidente Oumou Touré

0

Dans une rencontre de restitution, la présidente de la CAFO Oumou Toure, et sa secrétaire admirative, Mme Nana Aicha Cisse, dépêchées a Alger pour appuyer la société civile malienne, a tenue à faire le compte rendu de leur séjour  au cote du gouvernement, c’était le samedi 27septembre au siège de la CAFO a Bolibana.

Dans son allocution, la présidente a tenu à couper court à toutes les rumeurs d’une quelconque possibilité, de scission du pays, car pour elle, comme la consigné le Président de la République IBK, l’unicité, et l’intégrité territoriale ne sont et ne seront pas à négocier. Cela pour Oumou Touré fait partie des lignes rouges, à ne pas toucher, tant pour la partie  gouvernementale, que chez les groupes armés sont unanimes là-dessus. Pour le reste a-t-elle dit ! «  Les différentes commissions, chacune dans son rôle, avait joué pleinement sa partition, et la CAFO, n’est pas restée en marge. C’est ainsi que des propositions ont été faites, et une feuille de route a été établie par les parties. Cette feuille de route déterminera la suite des pourparlers », a poursuivi l’oratrice. Pour la présidente de la CAFO « le séjour, s’est déroulé dans une atmosphère de cordialité, de respect et de fraternité, et contrairement à ce qui se dit ça et là pour mettre à terre les pourparlers, il n’y a jamais eu d’incidents entre la société civile malienne, et celle représentant les groupes armés, nous avons travaillés main dans la main, car nous aspirons tous à une sortie de crise rapide et définitive»

Boubacar Haidara .

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER