Crise malienne : Mandats d’arrêts internationaux contre tous ces « chiens errants »

13

L’opinion nationale et la Communauté internationale ne doivent plus se laisser divertir par les velléités de négociations de la part du MNLA avec sa parodie d’indépendance. Comment peut-on privilégier le dialogue politique avec un groupe qui fait du vol, du viol et du massacre son cheval de bataille ? Il est grand temps de mettre fin aux pratiques inqualifiables et injustifiées du Mouvement de Libération de l’AZAWAD. En effet, la mobilisation du peuple malien s’impose pour que soient traduits devant les juridictions internationales le MNLA et tous ses complices. Le Mali ne saurait être la République des apatrides où ceux qui veulent de l’argent prennent des armes contre le peuple pour le massacrer.   

Une semaine après les combats ayant opposé les groupes terroristes (MNLA et  MUJAO) dans la région de Gao, la tension reste, pour le moins vive au Nord du Mali. En tout cas, selon plusieurs sources concordantes et dignes de foi, les terroristes Jihadistes du MUJAO sont décidés plus que jamais à mettre fin à l’existence du MNLA, cette bande faite de voleurs, drainant par devers tous les péchés.

Des combats et des tensions qui se passent à un moment où le groupe terroriste du MNLA (loin des revers militaires infligés sur le terrain par les Jihadistes est à Ouagadougou avec un autre groupe terroriste (ANSAR DINE) pour  remuer ciel et terre afin d’obtenir un dialogue avec les autorités  maliennes. Qu’ils se détrompent ! Leur méthode est très bien connue, bien huilée, bien comprise .Chaque fois qu’ils sont en difficultés, les groupes touaregs utilisent la table des négociations comme pour tenter de calmer le jeu. Cette fois-ci, l’opinion nationale du Mali est bien avertie. Elle ne veut plus passer sous les fourches caudines du MNLA avec son projet bidon de partition du pays.

 

Bien avertie ! Car, elle ne veut plus prêter l’ouïe à des négociations avec des gens qui ont tué des Maliens, à des fornicateurs qui ont violé des Maliennes et à des apatrides qui ont saccagé des biens publics, qui ont trahi le Mali, qui l’ont renié, mis en cause l’intégrité territoriale et ouvert  cette belle patrie aux griffes des terroristes et trafiquants de tout acabit.

N’est-ce pas les dirigeants du  MNLA qui disaient, il ya quelques jours à Paris par la voix de son fanfaron Hamma Ag Mahamoud, en présence de son perroquet Moussa Ag Assarid que l’opération militaire internationale se fera avec le MNLA et non avec l’armée malienne ? Car selon eux ; chaque fois que l’Armée malienne intervient, c’est pour massacrer des populations civiles.

N’est-ce pas les mêmes individus qui iront très loin, jusqu’a affirmer ceci : «  L’armée du MNLA est prête pour ce combat » De quelle armée dispose le MNLA pour tenir  tête au MUJAO?

Les dirigeants du MNLA ont-ils oublié que le Mali est un pays membre de la CEDEAO, un pays membre de l’union africaine, un pays membre de l’Organisation des Nations Unies. Que représente le MNLA pour prétendre mener en lieu et place de l’armée malienne une guerre qui n’est pas la sienne ?

Le MNLA n’est ni plus ni moins qu’une horde de brigands, en perte de vitesse, nostalgiques du règne de l’ancien Président de la République française, Nicolas Sarkozy. Ce qui est sûr, tous les ingrédients semblent réunis pour voir la fin définitive et très prochaine du MNLA qui se trouve aujourd’hui dans la situation de l’arroseur arrosé.

En attendant ce coup de grâce, les plus hautes Autorités maliennes doivent lancer en premier lieu, des mandats d’arrêts internationaux contre tous ces « chiens errants » qui parcourent l’Europe en passant par la Mauritanie et le Burkina-Faso. En second lieu, les traduire devant des juridictions pour  qu’ils répondent de leurs actes terroristes.

Vaincus sur le terrain militaire, évincé, ruinés dans leurs espoirs, victimes de leur pacte avec le diable d’Al-Qaïda, les marchands d’illusions et terroristes du MNLA cherchent à se positionner dans l’arène toujours avec le principal moyen dont ils ont le secret : la comédie.

Un drame classique

La scène à laquelle joue le MNLA n’est digne que la comédie des mœurs. Que dire  de l’indépendance autoproclamée de l’AZAWAD ? Ces comédiens, collaborateurs des terroristes qui ont fini par les chasser ont encore utilisé leurs armes de prédilection : l’hypocrisie, la perfidie, le mensonge et la supercherie. Ces marchands d’illusions n’ayant d’autres méthodes que la surenchère, voleurs, pillards, de tous bords. Ceux -là mêmes qui ont pris les armes contre un pays qui leur  a tout donné. Nourris à la sève du  racisme, ces bandits armés veulent rentrer dans l’histoire digne des gangsters.

Ces apatrides  en effet, ont la mémoire courte. Qui  a oublié ces affreuses scènes de malades déposés à même le sol dans des hôpitaux du Nord du Mali avec pour but de voler les lits d’hôpitaux ? Qui a oublié des femmes violées ? Des  pharmacies pillées ? Qui a oublié le massacre d’Aguelhok ? Ces biens personnels (des motos, des véhicules enlevés), des maisons cassées uniquement parce que l’on veut voler les biens qui s’y trouvaient. Ce sont là les mêmes personnes qui parlent aujourd’hui de droit à l’éducation, à la santé comme pour dire que le droit à l’éducation et à la santé signifie : piller de façon systématique les infrastructures liées à ces domaines ou à voler des tables bancs, volés les portes des écoles, des tôles… Quand le Mali accédait à l’indépendance, avait-on  pillé tout ce qui a été hérité de la colonisation ?

 Piller un pays qui vous a tout donné !

Rattrapé par l’histoire, maudit par les autres groupes terroristes, aujourd’hui le MNLA en quête de légitimité veut se donner une autre  image. Les mêmes ingrats ! Pourtant le Mali, la mère patrie leur a tout donné : l’argent, les honneurs, le dialogue, toutes choses pour éviter de verser du sang malien en territoire  malien.  Mais ces seigneurs de guerres ont préféré  rester dans leur logique belliciste renforcée par l’arrivée sur notre sol de l’arsenal militaire libyen après la chute de Kadhafi.

Aujourd’hui encore, les régions du Nord du Mali même après cette crise vont devoir repartir à zéro, au moment où, les autres régions du pays continuent leur marche vers le développement. A qui la faute? A ces marchands d’illusions, à ces arroseurs devenus des arrosés  qui ont pris les armes pour une cause ignoble, chimérique, farfelue et insensée : la création d’un Etat féodal.

En écoutant un certain Hamma Ag Mahmoud (apatride en fuite quelque part dans un pays voisin), le Malien à toutes les raisons d’être scandalisé par ses propos qui font croire que l’armée malienne est en train de commettre des exactions en tuant des civils touaregs dans la zone de Diabali. Cet apatride doit se taire. A-t-il pensé un instant que des sanctions doivent être prises contre sa propre personne pour association de malfaiteur et complot contre l’Etat malien ? A-t-il oublié qu’il a franchi le rubicond en prenant des armes contre son pays et en composant avec les filiales d’Al-Qaïda pour contrôler le Nord du Mali ?

 Sauvons la laïcité de l’Etat

Le MNLA est un groupe que nous sommes tenus de classer parmi les terroristes puisqu’il mérite d’être traité comme tel. Que le MNLA et ses affidés sachent que le moment n’est plus au délire et que les populations ont trop souffert à cause d’eux. Le Mali a trop négocié.

Quant au caractère laïc de l’Etat, il ne se négociera pas. Pour rien au monde. De même que la dignité du peuple malien. Que ses traîtres comme Hamma Ag Mahamoud, Moussa Ag Attaher et autres sachent que toutes les exactions commises contre la Communauté touarègue seraient de leurs fautes. Et qu’ils le gardent sur leur conscience.

Mohamed TOURE dit VOLTAIRE

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Moussa ag “dog” Assarid et Moussa ag “donkey” Attaher ces 2 vont regretter le tort qui’ils ont fait subir la mere patrie qui les a vu naitre grandir et les attribuer des bourses d’etudes en france et en Belgique.Ces 2 “Dog” et Donkey” sont nes pendant la grande secheresse des annees 70 et c’est l’Etat qui les a nouri avec du lait en poudre les envoyer a l’ecole apres l’universite a Bamako ils ont beneficier de bourse d’etude a l’exterieur ces eux qui parlent comme si ils n’ont jamais vecu au Mali. Le ridicule ne tue plus au Mali!

  2. le MOUVEMENT PATRIOTIQUE ARABO SONGHOI VIENT DE VOIR LE JOUR. CE MOUVEMENT EST COPOSE DES ARABES DES MAURES DES PEULH DES SONRAI DES BAMBARA DES BELLAH DOGONS TOUS CEUX QUI SONT UNIS PAR LE SANS AVEC LES SONRAI. LES TOUAREG NE FONT PAS PARTIS CAR ILS SONT APATRIDES.
    MES CHERS FRERES IL ES GRAND TEMPS QUE NOUS NOUS REVEILLONS POUR FAIRE FACE A CES TYRANS CES APATRIDES QUE JE NOMME MNLA ANSARDINE. LE DIALOGUE NE RESOUD AUCUN PROBLEME A L HEURE OU NOUS SOMMES. LE PRESIDENT BURKINABE VEUT NOUS DISTRAIRE. SI C EST AU BURKINA QU ON A PILLE VOLE VIOLE LES FEMMES DEVANT LEURS PERE LEUR MERE ACCEPTERONT IL DE NEGOCIER. DU SERIEUX CES GENS SONT DES CRIMINELS ILS DOIVENT TOUS PASSER AU CPI. NOUS NE SOMMES PAS DES ENFANTS UN MNLA QUI N A PAS D ARMES QUI APRES LA PROCLAMATION DE SA REPUBLIQUE IMAGINAIRE A ETE MIS EN DEROUTE. LE PRESIDENT BLAISE L HOMME DES MERCENAOIRES A ARMES CES HOMMES BLEUS DU DISERT POUR ALLER COMBATTRE LES MUJAO QUI LES ONT BIEN ARROSE. AY S ILS SAVAIENT QUE CES HOMMES SONT PLUS FORTS QUE ILS N IRONT JAMAIS. BLAISE N AIME PAS LE MALI. L OBJECTIF DE BLAISE C EST LA PARTITION DU MALI. BLAISE DETROMPE TOI CES HOMMES BLEUS DU DESRT SONT MINORITAIRES PAR RAPPORT AUX RESTES DES HABITANTS DU NORD. ILS NOUS ONT TROMPE ILS SOMME VENUS A UN MOMENT OU ON NE S ATTENDAIT PAS A EUX. MONSIEUR BLAISE CAPAORE SI VOUS N ARRETE PAS DE DEMANDER NEGOCIATION VOUS SEREZ COMPTABLE UN JOUR DE CE QUI SE PRODUIRA AU NORD DU MALI. CECJOUR LA LA CPI VOUS JUGERA EN MEME TEMPS QUE CES OPARESSEUX VOLEURS APATRIDES SANS FOI. MES CHERS FRERES ET SOEURS DONNONS NOUS LA MAIN POURT TRAQUER CES HOMMES BLEUS JE VEUX DIRE MNLA ANSARDINE JUSQUE DANS LEUR DERNIERS RETRANCHEMENTS. FILS DES GRANDS EMPIRES ET ROYAUMES REGARDONT DROIT DEVANT NOUS POUR QUE A JAMAIS ON NE PARLE DE CES BANDITS MNLA ET ANSARDINE. VIVE LE MOUVEMENT PATRITIQUE ARABO SONRAI. MES CHERS TAMASHEQ UN JOUR LES POISSONS DOU DJOLIBA FETERA AVEC VOS CHAIRS.

  3. Voltaire, tu ne peux pas montrer des images de personnes connues et les traiter de “chiens errants” Saches que tu le paieras cher

    • La République de droit Mali pour exterminer tous les chiens rebelles touareg, et il ne peut pas avoir un dialogue avec eux jamais parce qu’ils sont la coalition et amener le terrorisme au Mali, violant les femmes, le meurtre et le vol et le trafic de drogue et d’armes, et que la population du nord du Mali leurs esclaves.

  4. ce journaliste n’est pas sérieux, pas d’insultes sur un journal qui peut être lu par tous.
    ce que je ne comprend pas, les exactions qui ont eu lieu a Bamako par des gens bien connu ne touchent personnes car personnes n’en parle.

  5. si ils sont des ras il faut leur donner leur independence soignos polie ca mm

  6. MUJAO,detruisez les ,eliminez les,avez vous vu quelqu un les pleurer a gao ou toumboutou?honte et malheur a vous.

  7. il faut aussi poursuivre sanogo et co et fusille également les voleurs qui croupisse dans les prisons ici qui tue des paisibles citoyens à cause d’une moto de 300 000,et les jugent qui les libèrent aussi comme ça on aura plus de justice et dirons que nous sommes dans un pays de droit

  8. if faut djamai negosser avec un banti , ils son tous des bantis : mnla , anssardin mujaou,…. etc .

  9. il faut poursuivre devant vos Tribunaux les représentants des mouvements et tous ceux qui ont joué un rôle dans cette crise au nord…

Comments are closed.