Défis sécuritaires et du développement au Mali : Les chefs traditionnels et coutumiers touareg rassurés par la diplomatie allemande

1
Des membres de la plateforme des chefs traditionnels et coutumiers touareg du Mali

Face à l’insécurité dans les régions nord du Mali et le défi du développement qui s’y impose, M. Georg Schmidt, le Directeur  régional pour l’Afrique subsaharienne et  du Sahel au ministère allemand Affaires étrangères, a rencontré jeudi dernier la plateforme des chefs traditionnels et coutumiers touareg maliens. Il était question de plancher sur les deux thèmes (insécurité-développement) afin de voir ce que le pays de Merkel pourrait apporter au Mali.

-Maliweb.net Bamako 26-01-2016- Chef de la délégation des chefs, et secrétaire général de la plateforme des chefs traditionnels et coutumiers touareg du Mali, Hamma Ag Mohamed a fait savoir que la rencontre tant souhaitée par les Allemands vient de se concrétiser. Et, elle est pour eux, une belle occasion d’égrener les maux dont ils souffrent énormément dans le nord du pays. Il a notamment cité l’insécurité et des soucis alimentaires.

Selon Georg Schmidt qui a félicité les membres de ladite plateforme pour avoir répondu à son appel orienté vers une quête de la paix au Mali, son champ d’intervention couvre bien de pays dont le Niger qui connait une affluence de réfugiés depuis trois ans. Il devrait faire un tour au Burkina aussi, mais que cette étape a été annulée à la suite des derniers évènements ayant endeuillé le pays.

A Bamako, l’arrivée de Georg Schmidt coïncide avec un effectif grandissant de soldats allemands sous la bannière des casques bleus onusiens. Pour ce cas précis, Georg Schmidt a notamment affirmé :

« Les activités militaires doivent s’inscrire dans un contexte socioéconomique de développement. La plupart de nos hommes seront basés à Gao. Le Mali est un pays frère et ami raison pour laquelle nous allons travailler à maintenir le dialogue entre les différents acteurs pour qu’on puisse voir ce qui peut être fait entre partenaires».

Prenant la parole, les responsables de la plateforme ont tous salué l’engagement assidu des Allemands aux côtéx du Mali. Après Hamma Ag Mohamed et Assarid Ag Imbarcawane, Azaz Ag Loudhagdag, le coordinateur des Imghads de Gao et premier vice-président du HCCT d’axer son allocution sur la nécessité de la mise en œuvre de l’accord issu du processus d’Alger, qui, selon lui, pourra ramener la paix au Mali du nord comme au sud, en l’éloignant de la menace terroriste.

Au volet développement, Ifonia Ag Rhissa, maire de la commune de Haribondo a demandé au Directeur Georg de l’Allemagne d’aider le Mali à avoir un appui beaucoup plus décisif de la communauté internationale et costaud, notamment dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et dans le soutien pour le développement du pays.

Toutefois, Georg Schmidt qui a écouté les chefs de la plateforme des Touaregs, s’est engagé à rechercher des solutions afin de satisfaire à leurs préoccupations

M KONATE/Maliweb.net

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Tout ceci est bien et l’implication de l’Allemagne est important même si cet engagement aurait pu arriver plus tôt..
    Le Mali et cette partie de l’Afrique pourra dire que les aides n’auront pas manqué..

    Espérons que nous savons faire autre chose que de savoir demander de l’aide ..
    On aimerait voir que ces pays qui nous aident viennent un complément d’actions initiées par nos sociétés..

Comments are closed.