Face au refus du Mnla et alliés de signer l’accord de paix Coup de colère chez le Gatia

8
GTIA Waraba, dans le cercle de feu
GATIA Waraba

Pour une sortie de crise dans notre pays, les plus hautes autorités ainsi que les partenaires ne ménagent aucun effort pour une paix définitive au Mali. Mais, malheureusement chaque fois qu’on s’achemine vers une issue favorable, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma) traîne les pas. Depuis le début des négociations d’Alger, par la voix du président de la République, son excellence, M. Ibrahim Boubacar Kéita, la position de notre pays est très claire, c’est à dire pas question d’indépendance de l’Azawad, ni de fédéralisme. “A part l’intégrité du territoire national et la laïcité, tout est négociable”, a précisé le président IBK dans le cadre de ces négociations.

Après avoir franchi plusieurs étapes, la médiation a finalement proposé un accord de paix qui ne parle ni de l’indépendance, ni du fédéralisme. Si les membres de la délégation malienne et de la plateforme des mouvements pro-Bamako ont donné leur accord de principe par rapport à ce document, les membres de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma) annoncent qu’ils ne parapheront pas cet accord. Aussi, les pro-Azawad dans les localités de Kidal s’opposent à ce document. Raison pour laquelle, le week-end dernier, les uns et les autres ont organisé des manifestations à Kidal et à Ber, afin de protester contre le document proposé par la médiation.

“Nous ne sommes pas d’accord avec ce texte qui ne prend pas en compte ni le fédéralisme, ni l’indépendance de l’Azawad. Notre révolution a commencé par l’indépendance de l’Azawad. Finalement on nous a demandé de renoncer à l’indépendance. Mais tant qu’il n’y a pas l’autonomie on ne signera pas cet accord. Dans ce document, l’Azawad est seulement reconnu en tant qu’un simple nom pas plus, pas moins”, disait un manifestant de Kidal.

“Les bandits armés del a Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma) ne veulent pas du tout qu’on arrive à un accord de paix définitif. Chaque fois, ils adoptent des mauvaises stratégies pour distraire les gens. L’histoire nous donnera raison, et les plus hautes autorités nous donneront raison. Ces bandits armés veulent tout sauf la paix dans notre pays. Comme nous avons toujours dit, il faut faire cette guerre une bonne fois pour toute, afin d’arriver à un accord de paix durable. Donc la Minusma doit se mettre à l’écart, car on se connait sur le terrain.

En un temps, deux mouvements, on arrivera à une paix définitive. Il est inadmissible qu’on revienne chaque fois à la case de départ par la mauvaise foi de quelques uns, alors que la population du nord a assez souffert. On ne peut plus admettre les petits jeux des membres de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma)”, nous a confié une source proche du Groupe d’Autodéfense Touareg Imghad et Alliés (Gatia).

Tougouna A. TRAORÉ   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Jusqu’à quand mes feres du MNLA vont comprendre que ce mal ne servira a rien que du malheur.
    Et ce malheur nous conduira a l’injustice spirituelle ou nous soufrons éternellement.
    Mes freres encore une fois de plus cessons le massacre. ce beau pays nous apparient et nos enfant on besoin d’y grandir en toute affection et d’amour.

  2. Ce pays a toujours eu des dirigeants irresponsables qui par leur incapacité a amener le pays devant le gouffre où nous nous trouvons aujourd’hui et dans lequel nous serons surement précipités car par lâcheté, le peuple les regarde faire comme si ce pays appartient au seuls dirigeants. Je viens de lire la réaction de l’ancien premier ministre Zoumana Sacko qui n’est pas d’accord avec l’accord d’Alger, qui le dénonce et reste là, aucune action ne suivra, cela vous pouvez en être sûrs. Quand un peuple démissionne, il ne peu s’en prendre qu’à lui même car comme on le dit “Chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite” et cela est une triste réalité pour le Mali. “So ti pan a dé ka n’gounouma”

  3. URGENT LIBERER KIDAL URGENT LIBERER KIDAL URGENT LIBERER KIDAL……………..
    RépondreJe suis d’accordJe ne suis pas d’accord 0 Signaler ce commentaire comme un abus
    avatar
    Anna il ya quelques instants
    CETTE SOIT DISANT COORDINATION N EST QUE FUMEE ELLE NE REPRESENTE MEME PAS UNE CENTAINE DE PERSONNES……URGENT LIBERER KIDAL…………..

    💡

  4. Avec le type de gestion que les différents pouvoirs centraux ont fait dans ce pays, nous iront inexorablement vers une fédération de ce pays. Les travailleurs de ce pays ne peuvent donner leur labeur pour le bonheur des fainéants et c’est ce comportement auquel nous assistions depuis la nuit des temps. Cette situation s’est exacerbée depuis l’avènement de la démocratie dans notre cher pays. Les vrais travailleurs ne bénéficient d’aucun avantage de leur labeur, ils sont tapis dans l’ombre et les fainéants prennent les valeurs et les titres au vu et au su de tout le monde. Il faut que cela cesse rapidement, sinon ce pays disparaitra en tant qu’entité soudée en un seul bloque.

  5. …le mnla attend le GATIA qui n´a pas aussi signé…que les médaiteurs et autres s´écartent alors du terrain et les laisser traiter seuls: GATIA vs mnla…Un signera avec une très grande probabilité…

  6. Il n’y a rien à se réjouir pour le paraphe ou la signature d’un tel accord. Il aurait été parfait si le mot azawad n’y figurait pas et qu’on n’y parle pas de “dé-régionalisation” pour ne pas dire déconcentration et affaiblissement des pouvoirs du Pouvoir central, ce qui viole la Constitution du Mali. Aux députés d’y veiller et ne pas être dupes. Tous les accords précédents ont tous été violés par ces renégats du mlna qui ont par ailleurs déjà proclamé l’indépendance de leur république baptisée “azawad”sur les ondes et médias d’une puissance qui se dit être l’amie du Mali. Allez-y y comprendre quelque chose.
    La signature des accords d’Alger par les soit-disant rebelles de Kidal ne mettront pas le Mali à l’abri d’une nouvelle guerre. Le seul langage que ces imposteurs comprennent est celui de la force. Au Mali de comprendre qu’il lui faut une armée à hauteur de souhait dans les plus brefs délais. “No power, no respect”. A bon entendeur, salut!

  7. Nous sommes tous (Gatia), la seule solution est de faire cette guerre .
    contre cette mafia d”mnla de merde

  8. …’ La Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma), composée du Mouvement National de Libération de l’Azawad (Mnla), du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad (Hcua) et du Mouvement Arabe de l’Azawad (Maa) pro-Azawad, annonce qu’elle ne paraphera pas l’accord de paix proposé par la médiation. Cette énième position de cette coordination constitue un point d’échauffement pour le Groupe d’Autodéfense Touareg Imghad et Alliés (Gatia)… ‘ … /// …

    Alors, c’est pas fini… ???

Comments are closed.