Le Gatia chasse le Mnla de N’tillit : Les leçons d’une victoire

6

rebellesA la faveur de la visite très controversée du Premier ministre, le MNLA s’était royalement installé dans certaines villes du Nord de notre pays et y imposait sa loi (rebelle). Elle vient de perdre du terrain, grâce à un coup de boutoir du Gatia.

 

On s’en souvient comme si c’était hier. Un matin du mois de mai dernier, le Premier ministre Moussa Mara a décidé que parce qu’il est le chef de l’administration qu’il devait aller prendre son thé à Kidal. Malgré toutes les mises en garde (comme il l’a reconnu lui-même), il y est allé quand même. Avec les conséquences qu’on connaît désormais.

Le Mali a (ré) perdu plus du tiers de son territoire, il a été humilié et des agents de l’administration (mis en danger et abandonnés par lui sur place) ont été froidement assassinés. Non content d’avoir été obligé de rentrer de Kidal sur la pointe des pieds, il a décidé de livrer des dignes soldats maliens à la boucherie. La suite est connue de tous : Kidal est revenu dans le giron des rebelles, narcotrafiquants et jihadistes. Pis, le MNLA et consorts ont profité de cela pour réoccuper certaines villes.

Il a fallu attendre l’entrée en scène du Gatia (Groupe armé touaregs, Imghads et alliés) pour redonner un peu d’espoir aux Maliens. En effet, ce groupe a décidé d’en découdre définitivement avec le MNLA. Il vient de le chasser, de force, de N’Tillit et de Tessit où flotte désormais le drapeau malien. On parle d’autres villes qui pourraient incessamment tomber dans l’escarcelle du Gatia.

Pour ce qui concerne la ville de N’Tillit, d’entrée de jeu, il faut rappeler que sa récupération est hautement symbolique. Cette ville est l’une des plus prospères (septentrionalement parlant) du Nord de notre pays. C’est une ville d’élevage par excellence avec deux mares (celles de Doro et de N’Tillit). Ces deux mares sont fournies en poissons (silures et d’autres espèces), le marché hebdomadaire est fourni en lait, animaux, etc.

Aussi, cette ville fait frontière avec le Burkina Faso. Les rebelles y passent pour rallier ce pays où ils ont installé leur base. Sa récupération a donc tout son sens à ce sujet. Autre chose importante à signaler, c’est le sens patriotique du maire de cette ville qui ne manque aucune occasion pour revendiquer son appartenance au Mali et son aversion à toute rébellion.

Contrairement à beaucoup d’élus du Nord, il a subi d’inimaginables exactions à cause de ses prises de position en faveur du Mali. Contrairement à Tessit (aussi récupéré par le Gatia), N’Tillit est une ville dont les populations ont toujours scandé le nom du Mali et revendiquer leur appartenance à ce pays.

Il faut reconnaître que ce que viennent de faire les proches du général Gamou est salutaire et ne peut que profiter au Mali et à sa souveraineté. Seulement, il est important que l’Etat soit très clair sur le traitement qu’il fera de ce groupe. Il est hors de question que ses animateurs essayent de faire du chantage pour avoir permis de faire flotter le drapeau malien sur certaines villes.

L’Etat doit être intransigeant sur ce dossier. La crise terminée ce qu’on appelle la milice de Gamou doit cesser définitivement d’exister et se fondre dans l’armée malienne.

Moussa Touré

           

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Les filles c’est la premie8re fois que je tente ce cnuoocrs et j’ai re9ussi e0 m’inscrire meame sans blog gre2ce aux explications de Ce9lineC’est le premier anniversaire mais j’espe8re qu’il y en aura plein d’autres car c’est telle ment chouette ce que vous faeetes, plein de fantaisie de fraeecheur de douceur aussiUn soleil dans la maison meame quand on a un temps pourri comme on en a eu Bises e0 toutes les 2Maefte9

  2. Hi Bruce,I hope you and your family are all well. I keep reanidg your blog, thanks so much for all the updates. I heard of calls for a peaceful demonstration on Monday. Have you heard anything like that? The following message was posted on Hamed Diane Semega’s facebook page: Vu la re9ticence des mutins e0 de9poser les armes,et pour e9viter des effusions de sang,le PDES, par ma personne a de9cide9 apre8s concertation avec d’autres partis politiques et des repre9sentants de la socie9te9 civile, e0 participer e0 la MANIFESTATION PACIFIQUE DE CE LUNDI 26 MARS 2012 A LA BOURSE DU TRAVAIL DE BAMAKO pour e9viter la division au sein de notre force arme9e et la LIBc9RATION IMMc9DIATE des membres du gouvernement assigne9s e0 re9sidence de cela 5 jours.Rassemblons-nous pour un mali place9 sous le signe de la concorde et de la paix, cher e0 notre pre9sident Mr Amadou Toumani Toure9.

  3. Mr Touré quand un premier minitre decide de se rendre à Kidal il aurait dû
    bien s’assurer de la capacité de son armée avant de s’avanturer dans ce bourbier en mettant la vie en danger des pauvres fonctionnaires.

  4. Monsieur Touré, il faut avoir du respect pour le PM. s’il est vrai qu’il est PM, Kidal est une partie mali sous sa juridiction. l’occupation de Kidal est antérieure à son arrivée aux affaires. Le MNLA était sur place; il faut plutôt saluer le courage du PM. Et puis un PM ne peut pas effectuer une visite à Kidal sans l’aval du Président. Au lieu d’accabler le PM pour ce qui s’est passé à Kidal, il faut analyser les causes objectifs de la défaite des FAMA. Si aujourd’hui GATIA a réuni à malmener le MNLA sans difficulté c’est que celui-ci a perdu ses soutiens qui lui ont permis de prendre le dessus sur les FAMA. Laissez le PM faire son travail; s’il est défaillant, le Président est là pour l’évaluer et le sanctionner. Un PM au mali est seulement responsable devant le Président de la République.

  5. LES CRIMES COMIMIS PAR CE GROUPUSCULE TRIBAL NE RESTERONT

    JAMAIS IMPUNIS PAR A GRACE DE DIEU………..

    💡

    • Et le crime d’Aghelhoc, les administrateurs égorgés en pleine ville de Kidal.
      Le sang appel le sang, les maliens n’ont pas oubliés et nous n’oublierons jamais, tôt ou tard justice sera faite par la grâce de dieu. Ni la communauté internationale ni la France, n’auront pas de médicament pour ça, vive le Mali unit et prospère dans la justice et le respect de toutes les couches Maliennes.

Comments are closed.