Le drapeau malien flotte à Kidal, un pas vers la paix

8

Le drapeau national flotte au gouvernorat de Kidal, une première depuis 9 ans. Une volonté affichée de part et d’autres d’aller de l’avant dans la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger. La réunion du CSA de quelques heures a engrangé des résultats selon les partenaires étrangers du Mali présents. 

Le drapeau national du Mali flotte sur le gouvernorat de la ville de Kidal pour la première fois depuis 9 ans. Un symbole fort. La photo du président de transition Bah N’Daw y trône également désormais. Incontestablement, les ex-rebelles, qui sont quand même toujours maîtres de la ville, ont fait un geste. Il y en aura d’autres si tout le monde joue sa partition, affirment-ils.

« C’est un sentiment de fierté, d’humilité, de patriotisme que de voir les couleurs nationales hissées et flottées à Kidal », a estimé le nouveau gouverneur de Kidal, le colonel Fodé Malick Sissoko.

Au cours de la rencontre, les partenaires n’ont pas tari d’éloges sur les autorités maliennes de transition. « Il y a avec elles un esprit nouveau », a déclaré le représentant de la Minusma au Mali. Pour Mahamat Saleh Annadifsi le drapeau national flotte de nouveau à Kidal, le mérite en revient surtout aux nouvelles autorités maliennes de transition qui ont donné des véritables gages de confiance aux ex-combattants.

Le représentant de la Minusma a énuméré les autres résultats obtenus lors de la réunion. « Nous avons parlé de la venue du bataillon reconstitué à Kidal qui va bientôt effectuer la mission pour laquelle il est ici. Nous avons aussi parlé de la question des troupes de l’ex-rébellion qui sécurisent Kidal, qui doivent au fur et à mesure se transformer en une police territoriale, républicaine au service du Mali. »

L’épineux problème du DDR (Désarmement-démobilisation-réinsertion) a été également abordé. Le ministre malien de la Réconciliation, le colonel Ismaël Wagué a révélé qu’actuellement plus de 400 ex-combattants des régions nord du Nord du Mali sont en formation pour intégrer le moment venu les forces armées maliennes reconstituées.

Il a été question aussi du retour des services sociaux de base à Kidal : la ville est plongée dans le noir, il n’ y a pas d’eau potable, il n’y a pas de soins de santé. Pour changer la donne, la Minusma a décidé de mettre sur la table un million de dollars.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. McROND MANU SODO SAVAIT DEPUIS LONGTEMPS QU' IL NE PEUT PAS ALLER AU TCHAD, DE PEUR D' Y RESTER Á JAMAIS...

    VOICI LE DESSOUS DES CARTES DE LA QUESTION “KIDAL”:

    LA FRANCE A ÉCHOUÉ, LA FRANCE A TOUT PERDU AU MALI….LA FRANCE LE SAIT….

    CE QUE LA FRANCE FAIT C’ EST TROUVER UNE SORTIE TOUT SIMPLEMENT, ET CHERCHE LE TEMPS DE LE FAIRE….McROND MANU SODO A DES PRÉOCUPATIONS INTERNES BRULLANTES , VOIRE MORTELLES : LES FRANCAIS DE SOUCHE “IRONT LE CHERCHER”…

    MDR…!!! MDR…!!! MDR…!!!

    SURTOUT APRES LA CONVOCATION Á TOUR DE ROLE, CHEZ McROND MANU SODO, DES GARCONS NEGRES AUX CHEVEUX BLANCS, DES ÉTERNELS BLAN’KORO…….ÉTERNELS ASSISTÉS MENTAUX, INCAPABLES DE SE PRENDRE EN CHARGE…

    ET MAINTENANT NOS ILLUSTRES BLA’NKORO NATIONAUX VONT FIGURER Á N’DJAMÉNA….AU G5-SAHEL SIMULACRE DE LUTTE ANTI-TERRORISTE, SANS LA MACRONNIE COVIDée Á LA PUISSANCE 19, 20 ET 21 ….

    LA FRANCE SE CHERCHE, ET TROQUE DÉSESPÉRAMENT SES POSITIONS GÉOPOLITIQUES NÉO-COLONIALES ET ESCLAVAGISTES…

    LE CEMOC EST DE RETOUR…..LA FRANCE A TRES MAL JOUÉ…ET LE MNLA VOIT AUSSI LE VENT TOURNER DE DIRECTION, ET LA TRAHISON FRANCAISE AUSSI…

    LE G5-SAHEL SE TIENT QUAND MEME……

    CAR IL FAUT FIGURER…..
    FIGURER…..FIGURER…..FIGURER…..TEL EST LA DÉVISE DES NEGRES DE SALON…..

    LE SIMULACRE….LE SIMULACRE….LE SIMULACRE….TEL EST LA CROYANCE DE NOS NEGRES INVERTÉBRÉS Á LA TETE DE NOS PSEUDO-ÉTATS….

    EN SOMME , McROND MANU SODO A PEUR DE QUITTER SA CACHE SÉCURISÉE….

    N’ AVAIT-IL PAS DÉCLARÉ AU BRAVE PEUPLE DE FRANCE “..QU’ ON VIENNE ME CHERCHER…” ….?

    EH BIEN CE TEMPS EST VENU…ET McROND MANU SODO RISQUE BEAUCOUP EN FRANCE…RISQUE DE SE FAIRE KADHAFFIser PAR LES PEUPLES DE FRANCE , CEUX DE SOUCHE….!!!!!!

    LA DÉFLAGRATION POPULAIRE FRAPPE DÉJÁ AUX PORTES DES PALAIS….

  2.  Nous rejetons cette idée de “Police Régionale”.
     Il faut qu’une telle mesure soit d’abord légale.
     Point question d’une exception pour des gens ayant parlé d’indépendance.

  3. Il ne peut pas avoir autre chose que ça .Kidal est en terre malienne .Un état azawad c est de la complaisance.Que la cma sache qu on ne peut pas se lever un beau jour pour creer un État ,demandez au polisario du Sahara occidental ou la somaliland .Si chacun peuple veut créer un état où ira le monde ,de l anarchie .ce territoire appartient a la république du mali héritière de l empire du mali et du grand songhaï . Ayez pitié des population des nord qui souffre et accepte la paix et la stabilité d un mali uni mais qui prend en charge vos préoccupations ainsi que celles de tous les malien dans le respect de l unité ,l intégrité territoriale, la laïcité et la forme républicain de l état malien

  4. Nous avons aussi parlé de la question des troupes de l’ex-rébellion qui sécurisent Kidal, qui doivent au fur et à mesure se transformer en une police territoriale, républicaine au service du Mali. »
    C’est cette nouvelle approche de gouvernance qui doit être mise en œuvre a travers tout le pays.
    Une police territoriale républicaine, des agents territoriaux, des écoles gérées par des villes un budget local etc…
    Pour changer la donne, la Minusma a décidé de mettre sur la table un million de dollars.

    Une autonomie totale de gestion de la ville par ses résidents.

  5. Franchement rien ne vaut la paix, attendez-vous , la population vous observe, la paix est dans les mains des décideurs , c’est le même peuple et la même souffrance partout sur le territoire malien, seulement nous exigeons une nouvelle mode de gouvernance basée sur la confiance et le respect des populations, surtout la transparence dans la gestion des affaires publiques et une justice équitable pour tous les maliens

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here