Situation humanitaire au nord : Les retombées positives de l’accord de paix commencent à se faire sentir !

81
accord de paix
photo à titre illustratif

Les nouvelles commencent à être bonnes sur la situation au nord du Mali même si la mise en œuvre effective de l’Accord de paix tarde. L’accord de paix et de la réconciliation signé depuis mai et juin  2015, issu du processus d’Alger a commencé à avoir son impact positif tant attendu sur la situation humanitaire dans les régions concernées. Les constats sont heureux puisque les jeunes, les femmes et les leaders communautaires sur le terrain sont animés de la vision commune pour l’avenir de la société à laquelle ils veulent participer. C’est du moins le constat fait par le Coordonnateur humanitaire régional pour le Sahel basé au Sénégal, M. TobyLanzer, qui a effectué une mission dans notre pays du 18 au 22 janvier 2016. M. Lanzer a notamment noté des avancées réalisées et les défis qui persistent dans les domaines de la sécurité et de l’accès aux services sociaux par les communautés dans les zones affectées par la crise.

C’est donc dire que le Mali est à un tournant décisif de son histoire et les autorités doivent rester pleinement engagées pour saisir cette opportunité en même temps que la communauté internationale qui doit redoubler son soutien pour la mise en œuvre effective de l’accord, socle de l’accès des populations à la paix, à la justice et au développement durable qu’elles attendent.

Au cours de cette tournée dans le nord du pays et à Bamako, M. Lanzer a rencontré des membres du Gouvernement, les autorités locales et des organisations de la société civile et humanitaires. Il s’est notamment rendu dans les villes de Gao et Kidal pour rencontrer les personnes touchées par la crise et visiter des projets humanitaires. Cette mission de M. Lanzer intervient après celle de la Coordonnatrice humanitaire pour le Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe, qui avait effectué une visite à Tombouctou, Gao et Kidal dans le but d’évaluer les besoins et les défis sur le terrain.

Pour le coordinateur humanitaire, d’importants progrès comme la réouverture de nombreuses écoles ainsi qu’un accès amélioré à l’eau et la santé ont été réalisés. Aussi, les systèmes d’alimentation en eau et en électricité dans les principaux centres urbains ont aussi pu être réhabilités grâce à l’appui des partenaires du secteur de la stabilisation.

Un autre constat qui se dégage sur le terrain, c’est la poursuite du redéploiement de l’Autorité de l’État en cours pour consolider les acquis de la paix et renforcer les actions de relèvement et de résilience avec l’appui des organisations humanitaires et de développement. Selon le coordinateur humanitaire régional pour le Sahel, ces améliorations sont dues en grande partie au redéploiement d’une partie du personnel des services techniques de l’État et au soutien des organisations humanitaires.

Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt, ces avancées se font moins sentir dans les zones où l’insécurité persiste et entrave les activités. Ce qui maintient les communautés dans une grande vulnérabilité et de précarité. Et d’importants besoins demeurent également, notamment pour garantir l’accès à l’eau en zones rurales et à Kidal.

Pour les acteurs des actions humanitaires, partenaires du Mali, au cours des prochains mois, l’amélioration attendue des conditions sécuritaires sera le facteur-clé pour assurer l’accès des populations aux services essentiels et renforcer la capacité des communautés à se reprendre en main.

Rappelons que le plan de réponse des organisations humanitaires au Mali (Agences des Nations Unies et ONG) se chiffre à 354 millions de dollars cette année et comporte un volet crucial destiné au renforcement de la capacité de résilience des communautés.

                                                                                                                       Daniel KOURIBA

PARTAGER

81 COMMENTAIRES

  1. Ce rapport de Mr Lanzer vient pour mettre en lumière le travail réalisé par le président IBK et son gouvernement.
    J’invite toutes les parties prenantes à s’investir pleinement dans la recherche de la paix pour le bonheur des populations maliennes.

  2. La paix est la seule chose qui garantisse le bonheur et l’épanouissement de tout population.
    Je pense alors que si les groupes armés jouent leur partition en toute sincérité la situation pourra bientôt être plus rayonnante que celle que décrit Mr Lanzer.

  3. Si tous ces chiffres avancés par Mr Lanzer sont avérés,il faut vraiment dire que le gouvernement a fait un bon travail.
    Mais il doit continuer sur cette lancée pour que notre pays retrouve sa stabilité d’antan.

  4. L’organisation des examens de fin d’année a été perturbée dans les régions de Gao, Tombouctou et Mopti. Dans la région de Kidal, il n’y a pas eu d’examens en raison de l’absence des autorités éducatives depuis mai 2014 .

  5. Cette mission intervient à un moment crucial où s’impose la nécessité de trouver un nouveau paradigme permettant de renforcer la capacité des populations les plus vulnérables à absorber les chocs successifs

  6. Toutefois, nous ne pouvons pas sous-estimer la gravité de cette crise dans ce pays, ainsi que dans l’ensemble de la région du Sahel, qui exige que nous travaillions ensemble, Aucun pays ou organisation, a-t-il ajouté, ne pourra vaincre seul le cycle infernal de la faim qui faite des centaines de milliers de victimes, même hors des situations de crise

  7. VIVE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
    VIVE LE GOUVERNEPENT
    VIVE LA PAIX
    VIVE LA TRECONCILIATION NATIONALE
    VIVE LE DEVELOPPEMENT

  8. Je pense que la détérioration de la situation humanitaire au Nord est due à la précarité sécuritaire dans cette partie du pays. Pour mettre fin à cette situation, il faut une application très rapide de l’accord de paix.
    Que les parties signataires dudit accord mettent leurs intérêts mesquins de côté pour l’intérêt de la nation et du peuple.

  9. La crise que nous connaissons, a mis le Nord dans une situation d’insécurité grandissante qui impacte sur la situation alimentaire de cette zone. Il faut que l’accord de paix soit mis en oeuvre pour pallier à cette insécurité alimentaire.

  10. Les maliens veulent la paix et les différents projets de paix à la mise en oeuvre de l’accord de paix sont toujours salutaires .Allons encourageons le Pm dans cette lancée

  11. A mon avis, cette situation humanitaire est du à la difficulté d’accès des organisations humanitaires dans la partie Nord. J’appelle nos autorités et les groupes armés à faire preuve de responsabilité afin que cette situation prenne fin.

  12. Certes l’accord n’est pas parfait comme l’a si bien dit le président, mais il est un véritable espoir pour la paix et de la réconciliation nationale. Cependant, pour y parvenir, il faut une application stricte de cet accord un préalable pour le retour de la paix. Le président a mainte fois montré sa volonté. Il reste aux groupes armés de montrer la leur et non de toujours poser des conditions incessantes afin de mettre un terme à la dégradation de la situation humanitaire qui sévit au Nord.

  13. Les maliens veulent la paix et les différents projets de paix à la mise en oeuvre de l’accord de paix sont toujours salutaires .Allons encourageons le Pm dans cette lancée

  14. Je pense que la paix est la condition sine qua non d’une amélioration de la situation humanitaire dans le septentrion. Pour ce faire, les autorités et les groupes armés doivent fournir beaucoup d’effort pour mettre en oeuvre l’accord de paix.

  15. Pour venir à bout de cette situation humanitaire précaire, il faut la mise en oeuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale. Si celui-ci est mis en oeuvre, cela va améliorer la situation sécuritaire qui forcement impactera positivement sur la situation alimentaire.

  16. Les difficultés d’accès et les attaques de tout genre sur les organisations humanitaires dans la partie du Septentrion par les bandits sont en parties les causes de cette dégradation humanitaire. Par conséquent, je demande aux autorités et la CMA à une franche collaboration pour mettre fin à l’insécurité dans la Nord.

  17. Le Pm malien connaît sur le bout des doigts le dossier du Nord puisqu’il était, avant sa nomination à la primature, Haut représentant du chef de l’Etat malien aux négociations.

  18. La recrudescence de l’insécurité dans le septentrion empêche les organisations Humanitaires à avoir accès dans cette zone. Du coup, cela affecte la situation alimentaire laissant les populations de cette partie dans le besoin. Il est temps et grand temps d’ailleurs que les parties signataires trouvent une solution à cette précarité humanitaire afin que la population vivant dans cette zone ait le minimum vital.

  19. Ces insuffisances structurelles ont été encore aggravées par l’insécurité persistante et les mouvements de populations liées au conflit. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁
    Tout à fait. En effet, les flux de migratoire des population vers les zones sûres à cause de l’insécurité grandissante au Nord explique cette situation. En plus de l’appui des organisations humanitaires, il faut que les autorités et les groupes armés trouvent une réponse à l’insécurité dans le Septentrion condition d’une amélioration humanitaire et alimentaire.

  20. Le cluster a décidé de réactiver le groupe technique élevage afin de tirer les leçons de ce constat et d’identifier les moyens nécessaires pour prévenir une prochaine crise pastorale. Sur une prévision de 10 000 tonnes, seules 8000 tonnes d’aliments-bétail pour les ventes subventionnées et distributions ciblant les éleveurs ont pu être mobilisées faute de disponibilité et en raison de difficultés d’approvisionnement.

  21. ” Certaines zones encore sous contrôle des groupes armés restent peu accessibles aux acteurs humanitaires privant ainsi les populations d’accéder à l’assistance dont elles ont besoin.”
    Effectivement, il faut que les groupes armés facilitent l’accès aux acteurs humanitaires afin qu’ils volent au secours de la population dans le besoin. Le faisant, c’est poser un acte humanitaire.

  22. Sans le président IBK et son équipe, cette guerre allait finir par envahir tout le territoire malien. Une nouvelle ère s’installera dans peu de temps.Alors Nous encourageons ces projet de paix qui renforcerons la cohésion .

  23. la crise traversé par notre pays pendant ces trois années demeure dorénavant dans la légende. Le train de la paix a démarré, tous les vrais patriotes doivent se trouver à bord pour suivre le Pm qui soutient IBK dans l’exercice de ses fonctions

  24. Juste dire Merci au président, au gouvernement et aux différents partenaires qui n’ont jamais de nous soutenir dans ces moments critiques de la vie de notre patrie. La population du Nord réitère son soutien sans faille au président pour trouve une issue rapide dans l’application des accords

  25. Ceci est l’oeuvre de notre président IBK. Je pense le peuple malien sans son ensemble et dans sa diversité doit faire bloc autour du premier citoyen de notre pays afin qu’il puisse multiplier ce genre d’initiative.

  26. IBK soucieux du bien-être de sa population a eu l’intelligence de signer ces accords. Aujourd’hui, ces accords ont un impact positif et considérable sur la vie de la population du Nord.

  27. Il faut rendre un vibrant hommage au président IBK qui a eu la clairvoyance de signer les accords de paix d’Alger afin que nos frères du Nord ait une vie saine.
    Merci au président !!!

  28. Il faut savoir que la paix est le préalable de tout projet de développement. Nous devons encourager les accords de paix pour que les actions de tels genres se multiplient davantage

  29. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt, ces avancées se font moins sentir dans les zones où l’insécurité persiste et entrave les activités. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁
    Il faut que les acteurs politiques en particulier les ex-rebelles prennent conscience que la paix est fragile.
    Il faut donc préserver les acquis par tous les moyens pour permettre à nos populations de retrouver la quiétude.

  30. Grâce à vous le nord mali est soulagé
    Oui on est soulagé par vos aides
    Soutien humanitaire et matériels
    Merci ONU

  31. Cette région qui était effectivement en ruine il y a deux ans se remet sur pied.Si l’apport de la communauté internationale y est pour beaucoup,il faut aussi et surtout saluer une bonne volonté politique pilotée de main de maître par le Président IBK;qui ont abouti aux accords de paix.

  32. La détermination des nations unies pour le retour à la normale est très encourageant pour tout le mali. Le processus est en cours car le président a promis un financement de plus de 300 Milliards pour le Nord.

  33. Cette situation est due à l’insécurité qui prévaut dans cette zone du pays. Il faut donc que l’accord de paix puisse être mis en œuvre afin que cette situation puisse connaitre une solution définitive. Mais pour le moment il faut que les rebelles puissent laisser l’aide humanitaire accéder à cette zone pour soulager les populations.

  34. Le peuple malien est redevable envers la communauté internationale. Toutes ces questions seront un mauvais souvenir dans la mesure où les bonnes volonté sont en cours pour remédier à cette situation qui n’a trop duré

  35. Cette situation nous interpelle tous. Nous appelons les personnes de bonnes volontés à multiplier les actions humanitaires dans cette partie du pays.
    Le président engagé dans la recherche de la paix ne saurait ignoré de telle situation alarmante de nos frères.

  36. Il est temps que vraiment grand temps que les Maliens toutes tendances confondues se donnent la main, car c’est l’union qui fait force, le président et son gouvernement font tout ce qui est en leur pouvoir pour que la paix revienne au Mali de façon définitive afin que la condition des populations qui ne fait pas honneur à notre pays soit loin de nous.

  37. Même si des améliorations sont constatées il faut reconnaitre que plusieurs populations du Nord ne peuvent pas dans leur grande majorité vaquer à leurs occupations du fait de l’insécurité liée au conflit armé que connait le pays. Il faut que les autorités de la CMA puissent entreprendre des actions dans ce sens afin de pouvoir permettre aux populations de mener leurs activités pour assurer leurs pitances.

  38. Le septentrion a été vraiment affecté par la crise que connait le pays. Plusieurs personnes se sont déplacées et avaient vraiment du mal à joindre les deux bouts. Il faut un appui du gouvernement pour accentuer cette situation d’amélioration.

  39. La situation d’insécurité alimentaire était due au fait que les populations avaient délaissées leur habitats d’origines pour se réfugier dans les zones un peu plus sûres. Du coup, le manque de terres se faisait sentir car celles mêmes qui sont disponibles sont souvent infestées de mines. Ce qui les empêchaient d’entreprendre une quelconque activité au prix de leurs vies. Mais avec l’apaisement qui se fait se sentir on ne peut que s’en féliciter.

  40. Je crois que pour mettre fin à ses souffrances de ses populations il y a une seule condition: la paix. Ces personnes pourront bénéficier de l’aide humanitaire mais pour combien de temps?
    Il faut que la paix puisse revenir pour que ces populations puissent pratiquer des AGR afin de pouvoir se nourrir convenablement parce qu’aucune aide ne peut être à vie.
    Vivement la paix au Mali!

  41. Je pense qu’à défaut de laisser le gouvernement s’installer dans les zones qu’elle occupe du fait de certains paramètres de l’accord non encore mis en œuvre; il faut que la CMA puisse permettre aux structures humanitaires d’accéder au Nord pour aider cette population qui n’a que trop souffert des affres de la guerre.

  42. Pour que les populations du Nord puissent définitivement retrouver la joie de vivre il faut qu’il y ait le cantonnement, le désarmement et le redéploiement de l’administration afin que les populations puissent bénéficier les services sociaux de bases.
    Pour permettre toutes ses actions; il faut la mise en œuvre de l’accord de paix qui passe par l’implication de tous…

  43. Je crois que même s’il y a une amélioration; Il faut que La CMA et le gouvernement appuie le bureau de coordination des actions humanitaire et les autres structures qui exercent dans ce sens en vue de pouvoir apporter de l’aide alimentaire, des premiers soins et des services de premières nécessités à ces personnes qui souffraient le martyr depuis un certain temps.
    Il faut que la paix puisse revenir sur toute l’étendue du pays pour que la reconstruction puisse être effective afin de permettre à ses populations de pouvoir définitivement tourner cette page triste de leur vécu.

  44. Nous sommes à un moment où nous devons faire valoir les intérêts de la nation avant tout autre chose, pour cela nous devons être à même de nous entendre sur un seul point au niveau de toutes les couches, sociales et politiques !!!

  45. Nous avons confiance au retour de la paix et de la sécurité dans les trois régions du nord MALI, et ça se fera quoi qu’il arrive !!! Mais il nous faut juste être patient et solidaire envers nos autorités pour leur faciliter la tâche !!!

  46. La stabilité dans ces différentes régions se fera, mais je ne peux pas dire sans problème car nous savons tous comment est la tendance dans ces régions, et aussi face à quels problèmes le président et son gouvernement doivent faire face pour le retour de la stabilité !!!

  47. La sécurité des populations des régions du nord-MALI sera assurer, mais on ne peut pas sortir d’une crise qui a duré plus de 20ans et crier pour la stabilité le jour d’après, cela n’est pas possible, il faut du temps pour cela Monsieur !!!

  48. Il faut savoir aussi que la sécurité d’une localité qui vaut trois fois la France ne peut pas être garantit en un clin d’œil, c’est un long processus et il faut du temps au président de la république et son gouvernement pour toucher toutes les zones !!!

  49. Le président de la république est en train de tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des populations des différentes localités, et pour lutter contre le banditisme dans les régions du nord !!!

  50. L’effort déployé par le président de la république et son gouvernement n’est pas négligeable dans cette situation, il faut reconnaitre qu’ils se donnent à fond pour améliorer les conditions de vie et la sécurité des populations dans ces différentes localités !!!

  51. La paix et la réconciliation est un long processus qui nécessite plusieurs mois voire plusieurs années pour qu’elles soient dans les rangs de la stabilité !!! Et il faut reconnaitre que le cas de notre pays est plus compliqué qu’on ne le pense !!!

  52. Voila ce que nous souhaitons. UNE PAIX ET UNE RÉCONCILIATION telle sont les plus grande volontés des maliens.
    Vive l’accord de paix et de réconciliation qui vera son application très bientôt,
    Vive un Mali des maliens qui savent pardonner et
    Vive un gouvernement qui sais ce que veut le peuple maliens.

    • Le Mali est un ensemble des noir des rouges et l’un ne peut pas aller sans l’autre c’est pour cela que nous n’arrêtons pas de prier l’application de l’accord et le retour de la paix

  53. Nous n'arrêtons pas de penser à nos amis et frère du nord, nous sommes avec eux dans chacun de ses dures épreuves et nous prions pour un retour prompt de la paix.

  54. Rien que d’assisté en ses bons œuvres nous pouvons être des maliens fiers, la paix est notre volonté premier, et nous volons cette paix dans la réconciliation, nous sommes une nation qui unis.
    Vive l’application de cet accord.

  55. Cet acte est à saluer, nous sommes sûre que la paix reviendra au Mali, il faut simplement que les maliens gardent fois à l’accord signé.
    Vive un Mali de paix et de réconciliation.

  56. Enfin voilà une bonne nouvelle pour cette journée d'aujourd'hui, je n'ai jamais douté de l'accord, et je pense que ceci est une bonne chose.
    Vive la paix et la réconciliation au Mali.

  57. Enfin voilà une bonne nouvelle pour cette journée d'aujourd'hui, je n'ai jamais douté de l'accord, et je pense que ceci est une bonne chose.
    Vive la paix et la réconciliation au Mali.

  58. Depuis 2012 jusqu’aujourd’hui, la situation sécuritaire de notre pays se dégrade chaque jour qui passe. Les groupes armés sont en train de faire subir aux populations locales tous genres de malheurs. Si une solution n’est pas trouvée à cette situation, le septentrion malien va se dévaster, je ne le souhaite pas. Prions que l’accord soit appliqué à la lettre pour maintenir cette amélioration et mettre fin à la crise.

  59. Le septentrion de notre pays s’est transformé en une zone d’insécurité de toute sorte. Les besoins des habitants de la zone sont nombreux et cruciaux. Ce n’est pas du tout facile pour le peuple de continuer à vivre de la sorte. Si une solution n’est pas cherchée, on risque de connaître une insécurité alimentaire généralisée. Cette amélioration survenue n’est pas rassurante car les besoins sont nombreux.

  60. La majeure partie de la population locale du septentrion s’est déplacée vers les pays voisins. On vient juste d’apprendre que plus de 2 millions de personnes sont dans le besoin. Ce qui n’est pas digne des habitants de cette nation. Et aujourd’hui, cet article nous dit que la situation humanitaire s’est améliorée. Finalement je ne sais plus à quel journaliste me fier.

  61. La situation humanitaire au Nord du Mali n’est pas la même que celle des années 2000. Depuis l’avènement de la crise multidimensionnelle, les habitants du nord vivent dans cette situation humanitaire désastreuse. Nous voulons que la situation s’améliore d’avantage. 😀 😀 😛 😛 😛

  62. Nous prions tous pour la stabilisation de la situation du septentrion malien. Sinon j’avoue que celle-ci commence à dépasser la compréhension et de nos dirigeants et du peuple malien.

  63. Les zones affectées par les conflits armés dans notre pays ont besoin d’assistance humanitaire pour que la vie ne soit pas chère. Récemment, on a constaté que les pertes de vies ne sont pas liées uniquement aux conflits mais aussi par l’insécurité alimentaire. Donc il faut coûte que coûte que les autorités travaillent pour l’amélioration de la situation humanitaire dans le septentrion. Sinon, ça ne va pas.

  64. La vie est plus dure au nord qu’au sud de notre pays. Si à Bamako, nous sommes confrontés à une insécurité, au nord, c’est tout à fait une autre chose. Cela depuis que les groupes armés ont pris le contrôle de certaines zones au nord. C’est la mise en œuvre de l’accord de paix qui est notre seule chance, actuellement. Vivement la continuité de cette amélioration de la situation humanitaire!

  65. En tant que citoyen lambda, j’étais profondément par cette nouvelle. Du nord au sud, on est tous le mêmes, nous sommes tous des maliens. Si le nord est touché c’est tout le Mali qui va mal. Que dieu protège nos frères du nord.

  66. Je savais que le gouvernement et les bailleurs de fonds n’allaient pas rester les bras croisés. Cette situation humanitaire finira toujours par être résolu, je remercie nos dirigeants d’avoir mis l’accent sur un tel souci.

  67. Le conflit armé et l’occupation des régions du Nord en 2012 ont fortement contribué à la détérioration de la situation humanitaire au Mali. Et c’est seulement l’application de l’accord d’Alger qui sera la solution à cette situation.

  68. 😉 😉 😉 😉 Cette guerre du septentrion malien a été la seule cause de ce problème humanitaire. Mais dieu seul sait comment venir en aide à ces habitants enfin que cette situation peut être résolu. 🙄 🙄 🙄

  69. Tant que la paix n’est pas de retour dans le nord du Mali, les habitants du septentrion subiront plus pire que ce qu’ils subissent aujourd’hui. L’occupation du nord et la dégradation de la situation ont contribué à la montée de cette nouvelle situation. Heureusement que les choses sont en train de changer. Espérons que cela soit continuelle.

  70. Plus de maliens se trouvent dans des besoins humanitaires. depuis 2012 à aujourd’hui, les innocents ne font que se déplacer et abandonner leur domicile dans le septentrion malien. Tout cela à cause de la difficile condition de vie de la zone. Nous sommes ravis de cette nouvelle.

  71. Quel qu’en soit la durée de la nuit, le jour finira toujours par se lever. Ces dures épreuves humanitaires auxquels ces habitants ont confrontés ont enfin pris fin. Grace à l’accord de paix et de réconciliation.

  72. L’accord de paix et de réconciliation nationale, s’il est appliqué notre pays connaîtra la paix que les citoyens attendent depuis plus de trois (3) ans maintenant. Nous sollicitons d’avantage l’amélioration de la situation humanitaire au Nord du pays.

  73. C'est déjà une bonne chose si réellement les retombés positifs de l'accord de paix commencent à se sentir. Nous pouvons de ce fait songer au retour de la paix dans un bref délai. Vive l’application intégrale de l’accord de paix.

  74. C'est déjà une bonne chose si réellement les retombés positifs de l'accord de paix commencent à se sentir. Nous pouvons de ce fait songer au retour de la paix dans un bref délai. Vive l’application intégrale de l’accord de paix.

  75. Après la pluie c’est le beau temps, les habitants du septentrion malien ont trop souffert ces dernières années. Avec l’application de l’accord de paix et de réconciliation beaucoup de chose pourront voir le jour.

    • Dans une zone où il y’a la guerre il est très difficile que les conditions humanitaires soient confortables dans ladite zone. Je suis conscient de la difficulté que ces habitants ont dû traverser jusqu’aujourd’hui. Mais comme vous venez de le dire après la pluie c’est le beau temps.

  76. Quelle bonne nouvelle, c’est ce que nous attendions tous avec impatience, cette situation du nord Mali a assez duré. Il vraiment grand temps de trouver une solution à ce problème.

Comments are closed.