Antenne Oddl-Mali Tabacoro : Démarrage des activités

0

Pour trouver des solutions à tous les problèmes auxquels les habitants des logements sociaux sont confrontés, l’Organisation pour la défense des demandeurs des logements sociaux du Mali a installé son démembrement à Tabacoro qui a procédé au lancement de ses activités la mi-janvier 2020.  

Sur le terrain de foot des 866 logements sociaux, l’antenne de l’ODDL-Mali a officialisé le lancement de ses activités au bénéfice de tous les bénéficiaires des logements sociaux.  A l’affiche, le bureau local de Tabacoro entend mener des activités allant dans le sens de l’assainissement, la protection de tous les bénéficiaires contre des cas d’expulsion, la protection des espaces publics contre les prédateurs fonciers, la réalisation des voies d’accès, l’adduction d’eau et l’électricité et enfin faire des logements sociaux de Tabacoro une commune urbaine de Bamako.

Pour l’efficacité des actions, tous les habitants des logements sociaux à Tabaocro se retrouvent dans le bureau de l’antenne locale. Pour preuve, le lancement des activités a réuni les anciens bénéficiaires comme les nouveaux autour du secrétaire général de l’antenne en présence du président de l’ODDL-Mali et des habitants.

« Donnons-nous la main pour chercher nos droits. Ceux qui sont là depuis 2008 ou 2009, nos quartiers sont sales, pratiquons l’assainissement. Que chacun rend propre la devanture de son habitation. Unissons-nous pour protéger nos quartiers, nos espaces publics. Organisons-nous pour éviter l’occupation des routes pendant les mariages ou les baptêmes », exhorte le secrétaire général de l’ODDL-Mali à Tabacoro.

Pour bon nombre des participants l’initiative est à saluer et elle mérite d’être soutenue par l’ensemble des bénéficiaires des logements sociaux pour que ces quartiers restent des quartiers de référence et envieux toujours.

« Nous sommes d’accord avec les objectifs que l’ODDL-Mali s’est assigné pour le développement des quartiers des logements sociaux. Nous pensons que c’est la seule façon pour maintenir nos quartiers très propres », indique un participant à la fin de la rencontre.

Et une dame, environ la trentaine révolue, d’enchaîner : « Nous les femmes, nous n’avons pas de marché, on veut ça ». Selon elle, dans les quartiers, des cas de vol sont  très fréquents, auxquels il faudra trouver une solution.

Ayant obtenu tout le soutien de l’ensemble des habitants de Tabacoro, l’antenne de l’ODDL-Mali s’est dite déterminée à aller au bout de sa force et rencontrer qui de droit pour garantir les droits des bénéficiaires des logements sociaux.

O. MORBA     

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here