Logements sociaux de N’Tabacoro et Kati sikoro : L’arnaque des agents d’EDM freine l’arrivée de l’électricité

0

Les bénéficiaires des dernières attributions des logements sociaux de N’Tabacoro et de Kati Sikoro sont à bout de patience. L’électricité qu’ils attendent depuis plus d’un an. Ça traine du fait de l’indélicatesse de certains agents de l’EDM. Ces derniers exigent des pourboires pour valider les travaux.

 En plus de la longue attente due aux problèmes d’eau et d’électricité, les bénéficiaires des logements sociaux de N’Tabacoro et de Kati Sikoro ne sont pas au bout de leur peine. Bien qu’ayant été rassurés le mois dernier par les responsables de l’Office malien de l’Habitat (OMH) de la réparation du transformateur qui est un problème majeur, rien n’a semble-t-il bougé sur les deux sites. L’entreprise chargée de l’électrification fait les frais des agents arnaqueurs de l’EDM.

Le cahier de charge prévoit que les travaux d’électrification soient validés par le service d’EDM avant réception. Selon des sources proches du site, des agents conditionnent leur validation au paiement de rançons par l’entreprise en question. Ce non payement est la raison fondamentale du retard enregistré dans la fin des travaux hors sites.

Des bénéficiaires des logements sociaux de N’Tabacoro et de Kati Sikoro sont dans tous leurs états. Leur joie d’être propriétaires de ces logements depuis mai 2019, n’a été que de courte durée. Et pour cause, sans électricité ni eau, rares sont ceux qui ont pu y aménager. La plupart squattent des maisons d’autrui alors qu’ils ont cassé leur tirelire ou se sont endettés auprès des banques pour payer des cautions. Ils continuent de prendre leur mal en patience.

A travers le volet hors site (adduction d’eau, voies et des grands collecteurs, la réalisation de l’électricité), les travaux sur le site des 3 473 logements sociaux sont terminés à 90 %.

Approchés par nos soins vers la fin du mois d’avril dernier, les responsables de l’OMH avaient donné des garanties quant à la fin très prochaine du calvaire des usagers. Sur le site, on peut constater que les fils électriques sont conduits jusqu’aux maisons. Les adductions d’eau ont été majoritairement réalisées. La construction des ponts et des grands collecteurs est achevée. Ces travaux ont été préfinancés par les entreprises.

Le manque de courant était imputé à une panne survenue au transformateur que l’entreprise chargée de ce secteur doit réparer. L’OHM, dans un récent reportage avait donné des assurances que la panne sera réparée dans un bref délai. Bien que plus d’un millier de compteurs aient été distribués sur le terrain, la panne du transformateur persiste à ce jour. Empêchant des bénéficiaires de prendre possession de leurs maisons. Des agents d’EDM risquent de freiner l’élan de ces entreprises butées à de sérieux problèmes de liquidités dus à la lenteur que l’Etat observe dans le paiement de leurs factures.

 

Abdrahamane Dicko

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here