Affaire Dr. Keb : la cellule de crise fait le point de la situation

0

Injoignable depuis le 29 juillet alors qu’il était en tournée dans la région de Tombouctou, les proches et collaborateurs d’Amadou Kébé alias Dr. Keb ont animé le samedi 08 août un point de presse, dans l’enceinte de l’Espace Awadjaiman à Bacodjicoroni, pour faire le point sur la question.  C’était sous l’égide de Modibo Togo dit Mody.

Selon le président de la cellule de crise mise en place pour la gestion de la situation, Modibo Togo dit Mody, la jeunesse de Tombouctou, sachant que ces hommes, à travers leur musique, véhiculent des messages de paix et de vivre ensemble, a contacté  Team Dr. pour une série de concerts à Gourma-Rharous, à Goundam et à Niafounké. Team Dr. a alors accepté.

«Des informations circulent sur les réseaux sociaux et toutes ces informations ne sont pas fondées. Donc, il est nécessaire de partager les informations qui viennent de sources sûres et dont dispose Team Dr.», a fait savoir le président de la cellule de crise.

Ainsi, selon le président Togo, l’équipe de Team Dr. a quitté Bamako, le mercredi le 28 juillet 2021, à bord d’un vol de la Minusma à destination de Tombouctou. Arrivée le même jour, l’équipe en a informé Team Dr, malgré la panne technique sur les réseaux de téléphonie mobile au Nord et une partie du centre du pays. Il faut rappeler qu’avant cette confirmation, des messages circulaient déjà sur une possible disparition de l’équipe.

Le jeudi 29 juillet 2021, ils ont quitté Tombouctou pour Gourma-Rhaourous, à bord d’un véhicule qu’ils ont loué. Mais avant leur départ, précise-t-il, l’équipe a contacté Bamako, comme d’habitude, pour l’informer de son départ.

Selon Modibo Togo, Team Dr. a eu la confirmation que son équipe avait quitté Tombouctou ce jour, mais pas celle de son arrivée à Gourma-Rhaourous. «Alors, le concert de Gourma-Rhaourous n’a jamais eu lieu puisque l’équipe n’y est pas arrivée», estime-t-il.

Selon l’itinéraire préétabli, l’équipe était censée aussi revenir à Tombouctou, pour aller le même jour à Niafounké. Et d’ajouter : «c’est ainsi qu’une autre équipe, vu que les réseaux de communication n’étaient toujours pas établis, a été dépêchée sur Niafounké, et malheureusement, ils n’y sont pas arrivés aussi.»

Selon toujours le sieur Togo, leur retour à Bamako était prévu pour le lundi 02 août 2021 par le même vol de la Minusma, mais le reste de Team Dr., après une longue attente à l’aéroport International Modibo Keita, a appelé la Minusma à Tombouctou pour savoir si leur équipe avait embarqué. «Et, malheureusement, on les a informés qu’elle n’a pas embarqué dans l’avion qui devait la ramener», a affirmé M. Togo.

C’est à cet instant qu’une cellule de crise a été mise en place par les membres de Team et quelques personnes ressources qui ont été contactées par leurs soins. Ensuite, une deuxième équipe a été dépêchée sur Tombouctou ; elle est composée de deux personnes dont l’ami de Dr. Keb, Hama Yattassaye, et le manager 1 de Team Dr., Aliou Badra Soufi, qui sont actuellement à Tombouctou et qui serviront de points focaux à Team Dr.

Mody Togo a aussi affirmé qu’ils ont été contactés par la deuxième équipe depuis Tombouctou pour leur communiquer le nom et le numéro de téléphone du chauffeur du véhicule qui a été loué. Mais, déplore-t-il, «le chauffeur est également injoignable. S’il ne reste qu’une seule personne qui puisse être en contact avec quelqu’un, x ou y, ayant vu ou entendu nos frères, qu’elle vienne à nous sur les numéros qui ont été donnés dans le communiqué publié sur la page Facebook de Dr. Keb».

  1. Togo affirme qu’ils sont allés voir le ministre de la Culture dont ils ont rencontré le chargé de communication, pour lui exposer le problème. Il soutient avoir contacté également le ministère de la Réconciliation, et celui de la Sécurité à travers des lettres pour les informer de la tenue de ce point de presse.

Les mamans des artistes concernés, en pleurs, demandent à tous les Maliens et à toutes les Maliennes, notamment les autorités, qu’elles soient politiques, administratives ou religieuses, de les aider à retrouver sains et saufs leurs enfants. «Je suis une mère attristée, une mère qui ne parvient plus à retrouver le sommeil, une mère qui est peinée. Donc, je demande au bon Dieu de nous ramener nos enfants», implore une des mères des artistes.

Le vice-président de la FEDAMA Dialy Mady Sissoko et ses camarades appellent aussi à la mobilisation de tout le monde pour que ces enfants puissent revenir sains et saufs.

Au nom de la FEDAMA, il dit être de cœur avec les parents, les fans, les amis et collaborateurs des artistes. Toutefois, Dialy Mady Sissoko demande la vigilance de tous, car il peut s’agir d’un enlèvement comme d’un égarement.

À signaler que ce point de presse a enregistré la présence de quelques artistes parmi lesquels Master Soumy, Iba One, ABBA-Wayne et plusieurs autres jeunes rappeurs maliens.

Fadiala N. Dembélé/Stagiaire

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here