Il y a quatre ans décédait Tata Diakité (vendredi 24 janvier 2003)

0

24 janvier 2003, 24 janvier 2007. Cela fait quatre ans que la mort a arraché la cantatrice Tata Diakité, à l”âge de 27 ans, à l”affection de tous. Gravement blessée à la suite d”un grave accident de circulation, en compagnie de son époux Dossolo Kanté, survenu sur la route de San, l”enfant  de Madinadiassa, localité située dans le cercle de Yanfolila, souffrait d”une double fracture à une jambe. Elle avait été évacuée sur l”hôpital Gabriel Touré avant d”être hospitalisée à la Clinique Pasteur, à l”ACI 2000. C”est là que sa jambe avait été amputée. Tata séjournera dans cet établissement pendant quelques semaines avant de se retrouver à l”hôpital "Mère Enfant" de Hamdallaye, grâce à Mme Touré Lobbo Traoré, épouse du Chef de l”Etat, où elle s”est éteinte le vendredi 24 janvier 2003. En laissant derrière elle trois enfants, deux filles et un garçon.rn

rn

L”annonce du décès de Tata a été ressentie par le monde de la culture comme une grande perte pour la musique malienne. En effet, c”est en pleine ascension que la mort l”a arraché à l”affection des siens et à l”admiration de l”ensemble des mélomanes maliens.

rn

rn

Malheureusement, l”anniversaire du décès de Tata passe inaperçu de nombre de gens, alors que cet événement devrait rester longtemps gravé dans les mémoires. Raison pour laquelle que le ministère de la Culture et les ressortissants de Yanfolila se doivent d”institutionnaliser une manifestation chaque 24 janvier pour immortaliser Tata Diakité.  

rn

rn

                                    Alou Badra Haïdara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER