LE FESTIVAL TOP SHOW 2006 : Hommage à Douk-Saga

0

Parrainée par le célébre artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly, la 10è édition du “festival Top Show”, est dédiée à Stéphane Doucouré Alias Douk-Saga, arraché à l’affection du monde de show biz mondial au cours de cette année. Cet illustre chanteur et créateur du couper décaler a révolutionné la musique, particulièrement la musique ivoirienne. A travers cette nouvelle création, il a fait bouger plus d’un de part et d’autre dans le monde, notamment au plus fort de la période de crise que traverse son pays, la Côte d’Ivoire.

LES ETABLISSEMENTS EN COMPETITION

Dans sa politique d’apporter son appui et son plus pour promouvoir la danse et le show biz dans notre pays, l’animateur-producteur “Soul to Soul” organise chaque année des concours de danses entre les différentes écoles de Bamako. L’édition 2OO6 met en compétition plusieurs établissements qui sont: le Collège Michel Alair, le Lycée Gandiamory Kéïta, le Lycée Saint Pierre Gnataaso, le Lycée Birgo, le Lycée Gérard Jean Kramer, le Lycée Douniba Sanouka, le Lycée Konary, l’ETIC, le Lycée Biya, le Lycée Lassana Sylla, la Lanterne, le Lycée Massa Makan Diabaté, le Lycée Zéïna, l’EFTIC, l’INTEC, l’IMOFOS, l’ESIG, l’EMITEC, le Centre Mabilé, l’école de Sabalibougou, l’école de Sogoniko I, II, III, l’école Mamadou Konaté, l’école du Fleuve, celle de Djikoroni-Para, l’école de Sébénikoro I, III, F.

DES TEMOIGNAGES

La promotrice du Festival “Dense Bamako Danse” Kettly Noël nous a affirmé ceci “Je suis très contente de cette initiative car, avant tout, elle cherche à promouvoir la dance depuis les écoles, de considérer la dance comme une profession, un travail. La dance est tellement dense en Afrique qu’on ne la considère pas alors qu’elle est un métier, un travail qui peut permettre à quelqu’un de subvenir à ses besoins; de vivre de son travail. je ne peux que remercier le promoteur de cette organisation”. Ainsi, le promoteur et l’organisateur du Top Show, “Soul to Soul” nous dit ses impression : “Vous savez, l’objectif auquel je visais est en train d’être atteint parce qu’aujourd’hui, le nombre d’école augmente à chaque édition et, on ne peut que s’enrejouir quand les jeunes commencent à apprendre la danse au sérieux et ils s’en donnent à coeur joie. Cette 10è édition a été dédiée à Douk-Saga pour ce qu’il a fait pour la musique et la Show biz. C’est vraiment pour rendre hommage à son travail, à sa créativité car, il a fait danser toute la planète”.
Cette 10è édition qui aura lieu le 25 décembre au Palais de la Culture verra la participation de plusieurs artistes de la place.

Moussa KONDO (Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER