Le Guinéen Mory Kanté, rendu célèbre grâce au tube planétaire «Yéké Yéké», est mort

7

L’information a été confirmée par son fils Balla Kanté, lui-même musicien. Connu pour avoir popularisé la musique guinéenne et africaine à travers le monde dans les années 1980 notamment grâce au tube planétaire «Yéké Yéké», celui que l’on surnommait «le griot électrique» laisse «un héritage immense pour la culture, trop vaste pour qu’on puisse tout citer» selon son fils. Il avait 70 ans.

 

Source. rfi.fr – 22.05.2020

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. C’est un traître car il n’a pas été reconnaissant envers le Mali qui l’a mis sur orbite. C’est un violeur qui drogue ses victimes avant de les séquestrer puis de les abuser. Son âme ne se reposera jamais en paix tant que les siens ne présenteront pas des excuses publiques à Kaniba.

    • LE GRIOT, pourquoi cette haine viscérale entre griots au point de chasser toute morale de votre milieu? Aujourd’hui ne peut être le procès Mory KANTÉ ici bàs. Accompagnons sa famille pour l’enterrer, le temps du procès viendra après.

      Paix à l’âme de ce talentueux musicien Bamakois avant la célébrité puis Guinéen après…..

      Que la Terre lui soit légère.

  2. INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!
    ALLAHOUMA AGHVIR LEHOU WA ARHAM HOU!!!!
    J’aimais tres bien sa musique!!!!!!!!!!!!!!!!

    • LARBIN, TRADUIT CA EN LANGUE BAMANAN! SINON C EST ZERO, PAS POUR MORY KANTE MAIS POUR LES VIOLEURS ARABO CONQUERANTS QUI SEQUESTRENT VIOLENT NOS FEMMES DEPUIS DES SIECLES DEJA!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here